La Roumanie de plus en plus énergico-dépendante

Selon un communiqué de l’Association des hommes d’affaires de Roumanie (AOAR), la Roumanie importera dans les années 2010-20012 près de 70 % de ses ressources énergétiques contre 40 % actuellement. Les importations de ressources énergétiques sur les cinq premiers mois de 2005 ont coûté environ quatre milliards d’euros, pour un déficit commercial qui s’élève à 7,5 milliards d’euros.

La Roumanie bénéficie paradoxalement d’un potentiel énergétique sous-exploité comme la production de charbon énergétique, les sources hydroénergétiques, l’énergie solaire et la capacité à produire de l’eau lourde pour l’industrie nucléaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz