L’accord USA/Inde met fin à 34 ans d’embargo nucléaire

Le groupe des pays fournisseurs nucléaires (NSG) a accepté d’ouvrir la porte à un accord entre l’Inde et les Etats-Unis. Cette décision met fin à 34 ans d’embargo international sur le nucléaire indien.

Les 45 pays fournisseurs de combustible nucléaire, réunis au sein du NSG, ont donné leur aval à la signature de l’accord de coopération civile entre Washington et New Dehli.

Cet accord amorcé en 2005 autorisera l’Inde à accéder aux réserves mondiales de combustible. En contrepartie, elle accepte de placer une partie de ses centrales nucléaires existantes sous surveillance de l’AIEA, ainsi que l’intégralité de ses futures centrales.

L’Inde ambitionne de construire 20 à 25 centrales nucléaires d’ici à 2020, soit 40 000 MW de nouvelles capacités.

L’accord doit encore être ratifié par le Congrès américain.

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

3
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
stef
Invité
stef

Pour un pays qui n’a même pas daigné signer le TNP (traité de non prolifération), c’est pas mal…Business is business

g.lecoq
Invité
g.lecoq

Bonjour,Mais bien sûr, l’Inde ne fera pas de bombes!! Promis, juré!!Comme dit si bien stef, business is business, et l’argent n’a pas d’odeur, même celui écoeurant, du profit à n’importe quel prix!!Mais qu’est-ce donc qui a fait changé les américains d’avis pour qu’il nous sorte ce nouveau revirement??G.Lecoq.

Dan1
Invité
Dan1

M. Lecoq :Vous l’avez fait exprès ou Greenpeace ne vous a pas informé ? Je ne peux pas croire qu’il s’agisse de mauvaise foi (voir l’article « Eolien : Greenpeace plaide pour une meilleure connexion »). Cependant, j’ai toujours cru que l’Inde possédait la bombe et avait procédé à un premier essai le 18 mai 1974 ? Vérité ou intox ?