Enerzine

Le virus de la voiture électrique atteint aussi l’Afrique du Sud

Partagez l'article

A l’occasion de la conférence sur le changement climatique qui se tient actuellement à Durban en Afrique du Sud, une société locale apporte plus de précisions sur son modèle de voiture électrique nommé "Joule".

Bien que le véhicule 5 places passagers ne soit pas aussi avancé que la Nissan LEAF ou la Honda Fit, un effort tout particulier semble avoir été apporté sur les parties design et sécurité. De plus, ses dimensions (3,9 mètres de long pour 1,8 mètres de large), lui confère un intérieur assez spacieux pour une compacité extérieure avisée.

L’autonomie maximale de la "Joule" a été évaluée à 230 km (NEDC standard) avec une vitesse de pointe annoncée de 135 km/h. Afin d’augmenter son autonomie, un système de freinage régénératif en conduite normale s’occupe de récupérer l’énergie et de la transmettre à la batterie. Elle est par ailleurs équipée de 4 freins à disque ABS empêchant le blocage des roues au moment du freinage.

La société sud-africaine Optimal Energy fondée en 2005 a reçu une aide du gouvernement pour développer la "Joule" répondant à toutes les normes CEE-ONU et conçue pour circuler en milieux urbains – suburbains.

Le virus de la voiture électrique atteint aussi l'Afrique du Sud

Le prix d’achat de la "Joule" (non communiqué à ce stade) ne comprendra pas de batteries car ces dernières seront louées séparément. Le coût mensuel de la location comprendra alors la garantie et l’entretien des batteries.

Le virus de la voiture électrique atteint aussi l'Afrique du Sud

La production en série est prévue pour démarrer courant 2015.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Le virus de la voiture électrique atteint aussi l’Afrique du Sud"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    au VE « Springbok »;. En 2015, une (très petite) partie de l’électricité nécessaire à l’alimentation de la voiture sera produite à partir du solaire (voir autres posts),et, mais chut, il ne faut pas le dire une (grosse) partie sera produite par des centrales thermiques au charbon (local, c’est déj) ça).

    Dan1
    Invité

    Puisque l’on parle d’Afrique du Sud en ce moment, voici une petite leçon d’écologie en direct de l’hémisphère sud : Si vous voulez en savoir plus tapez MEDUPI ou/et KUSILE sur Enerzine et vous verrez quelques commentaires sur ces deux centrales size XXL. Mais pour 22 milliards d’Euros (c’est pas donné non plus le charbon) les Sud Africains auront plus d’électricité et moins de coupures.

    abesner
    Invité

    Il est déjà beaucoup plus avantageux d’alimenter des voitures électriques avec des centrales au charbon, car ces dernières sont beaucoup plus efficace que les voitures conventionnelles. Bien que ce ne soit pas souhaité, ce n’est pas dramatique pour une transition en douceur.

    wpDiscuz