L’Écosse prête à accueillir l’éolienne flottante Hywind

La compagnie pétrolière norvégienne Statoil et le gouvernement écossais ont évoqué cette semaine la possibilité d’installer le premier parc éolien flottant en Écosse.

La société a en effet identifié deux sites potentiels susceptibles d’accueillir une zone pilote afin d’y tester les éoliennes flottantes Hywind : le premier se situe au large de l’île de Lewis et l’autre près de l’Aberdeenshire.

Statoil a déjà construit toute une unité de prototypes Hywind implantée à 10 kilomètres des côtes de Karmøy, en Norvège. Selon le constructeur, "les performances des éoliennes mises en place vont au-delà de ce qui avait été prévu et le parc éolien fournit le réseau en énergie depuis septembre 2009".

La prochaine étape du projet serait la construction de 3 à 5 fermes éoliennes Hywind qui démontrerait le potentiel commercial de ce concept.

L’organisation d’aide aux investissements Scottish Development International et l’organisme de gestion des ressources maritimes Marine Scotland ont travaillé en étroite collaboration avec Statoil pour confirmer les

Si les études de faisabilité d’un tel projet en Écosse venaient à se concrétiser, il ouvrirait certainement la voie au développement des fermes éoliennes en eau profonde à grande échelle. Le mois prochain, les représentants de Statoil rendront une nouvelle visite au gouvernement écossais afin d’examiner le potentiel de ces futurs sites de façon plus approfondie.

« Le potentiel des eaux écossaises représente un quart des ressources européennes en matière d’énergie éolienne offshore. Cela m’amène à penser que nous sommes très bien placés pour développer la technologie qui fera fonctionner cette remarquable révolution des énergies renouvelables », a déclaré Alex Salmond, le Premier ministre écossais en visite en Norvège.

Le gouvernement réfléchit à un moyen de maximiser l’immense bénéfice que les vents marins peuvent apporter à l’Écosse. Ce bénéfice, estimé à plus de 30 milliards de livres sterling d’investissement, pourrait créer jusqu’à 20 000 emplois.

« Il est important que nous exploitions chaque opportunité qui nous est offerte. En effet, une récente étude a montré que si nous exploitions seulement un tiers de l’énergie de nos côtes jusqu’en 2050, nous produirions assez d’énergie pour alimenter sept fois l’Écosse » a ajouté Alex Salmond.

L’Écosse a déjà démontré sa capacité à développer de l’éolien en eaux profondes avec le projet pilote d’éolien offshore « Beatrice » dans le Moray Firth démontrant la possibilité de mettre en place des turbines à une profondeur de 60 mètres.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "L’Écosse prête à accueillir l’éolienne flottante Hywind"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

reste à savoir le prix de revient , sûrement plus élevé dans un premier temps . J’y vois aussi un gros avantage : l’existence de zones ou la pêche sera interdite ce qui permettra la reproduction et donc le renouvellement des poissons en voie de disparition de par la surpêche actuelle .

Guydegif(91)
Invité
Le gros avantage de Hywind est sa MOBILITé !! D’une part pour permettre de les positionner au mieux par rapport aux zones de vents dominants identifiées, d’autre part car déplaçables en cas de besoins ! Donc pourquoi ne pas conduire qqs tests en face de nos côtes ???? sachant que l’argument massue est que les fonds sont trop vite trop profonds pour poser au sol, en face de nos côtes. Pourquoi ne pas conclure un accord avec Statoil pour faire des tests offshore-Bretagne? dans des zones où la carte des vents dominants selon Météo-France indique un intérêt majeur. Qu’attend-t-on? A+… Lire plus »
Balin
Invité

Au large de la Bretagne ? Impossible, les politiciens corrompus et le lobby nucléaire l’empêchera ! Pour eux la France doit rester un pays nucléaire et ne permettra pas aux énergies renouvelables de se développer si ce n’est de façon limité pour essayer d’attirer les voix des partis verts et ceci que le gouvernement soit droite ou de gauche…

stan1504
Invité

Je ne vois pas trop comment sa fonctionne … c’est stable ce truc ?

bigbluejlr
Invité

bonjour à tous comment ca fonctionne, ca doit forcément etre accroché avec une ancre ?? sinon ca doit dériver d autant plus que c est forcément poussé par les vents. on peut pas imaginer un systeme de maintien autre qu une ancre ?? qu en pensez vous ??

Guydegif(91)
Invité

Analogie rig semi-submersible ! Similarité de concept avec les rigs semi-submersibles du domaine pétrolier tels que vus en Mer du Nord et ailleurs, avec caissons de stabilisation à qq dizaines de m sous la surface et des ancrages (8 à 10 ancres avec piggy back càd ancres secondaires) aux azimuths ad hoc. Cf Les Pentagones des années 70 de Forex-Neptune devenus Schlumberger par la suite…..Ce savoir-faire était maitrisé par la France à cette époque, devrait pouvoir être réveillé moyennant un peu de Synergie avec des gens comme Technip, IFP, Schlum….pardi? Why not? Réveillons-nous ! A+ Salutations Guydegif(91)

Grichki
Invité

+ ca parait prsque trop simple ce machin.

einstein30
Invité

bonjour ; je ne critiques pas le projet mais personne ne parle de rendement qui a dû etre avalue lors de l’etude de faisabilite ;

Guydegif(91)
Invité

Où en est cette arrivée de Hywind en Ecosse annoncée en août 2010 au 14/02/11? Il était dit: ”Le mois prochain, les représentants de Statoil rendront une nouvelle visite au gouvernement écossais afin d’examiner le potentiel de ces futurs sites de façon plus approfondie….”…mois prochain = septembre 2010, …ça a donné quoi? Il serait intéressant de savoir ce qu’à donné cette opération au vu des enjeux avec des retombées potentielles certaines pour l’offshore français !!! Pour la St Valentin ce serait sympa, non? Allez Messieurs de Statoil…..un p’ti effort ! Joke ! A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité
Merci pour ces pistes nlles ! En effet, je n’étais plus tout à fait au goût du jour avec les technos SPAR….et c’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai exploré votre lien vers Technip – SPAR… Vous avez l’air de dire que Hywind pas applicable pour nos côtes profondes…Why not ? en tant ”qu’aussi, si ça marche bien ailleurs (Ecosee, par ex)!”, en attendant que nos frenchies aient avancés et concrétisés pour Mise en Oeuvre sur nos côtes de leurs technos (quand?)….les concepts novateurs comme Vertiwind (Technip, EDF EN) ou WindFlo (DCNS, Saipem, Ifremer)…. Va falloir que j’aille voir ces sites-là… Lire plus »
wpDiscuz