L’électronique japonaise demandeuse de gaz spéciaux

La demande de gaz spéciaux pour l’Electronique (Electronic Specialty Gases ou ESG) augmente constamment, tirée par la croissance des fabricants de semi-conducteurs, d’écrans plats et l’industrie des cellules solaires.

Japan Air Gases (JAG), filiale japonaise d’Air Liquide, dispose déjà de deux centres de conditionnement des gaz pour l’Electronique, un à Tsukuba et un à Ina. Elle envisage d’investir 15 millions d’euros dans un nouveau centre de conditionnement  pour l’Electronique. Situé dans le Science Park d’Harima, à Ako (Hyogo), au nord-ouest d’Osaka,il sera dédié au conditionnement du silane, tout comme à celui de molécules à forte valeur ajoutée.

Ce troisième centre au Japon sera opérationnel d’ici 2008

Christophe Fontaine, Directeur de l’activité Electronique du groupe Air Liquide, a déclaré : “Air Liquide (…) vise à investir activement dans les marchés à forte croissance, comme la fourniture de gaz et de nouvelles molécules (« précurseurs avancés »), pour l’industrie électronique au Japon."

"[Ce nouveau centre] nous permettra de renforcer la totalité de notre chaîne d’approvisionnement en particulier dans l’Ouest du Japon, mais aussi d’accompagner encore plus efficacement nos clients dans les autres régions du Japon et en Asie. ”

 
 (src : CP – Air Liquide)

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz