Enerzine

« Les consommateurs signent encore et toujours un chèque en blanc à EDF »

Partagez l'article

Alors que le nouveau ministre de l’écologie a annoncé une augmentation des tarifs réglementés de vente de l’électricité de 5% sur les 2 années à venir, l’UFC-Que Choisir réclame au gouvernement l’arrêt immédiat de la fuite en avant dans les hausses des tarifs de l’électricité.

L’association de défense des consommateurs exige par ailleurs un audit des coûts d’EDF par la Cour des Comptes ainsi que la mise en œuvre de la réactualisation du contrat de service public entre l’Etat et EDF.

Un simple « lissage» des tarifs sur 2 ans qui ne protège pas le consommateur d’un retour de bâton encore plus violent

"Après la modération des 2% de l’an dernier- contestée par les opérateurs qui ont formé un recours devant le Conseil d’Etat- la hausse de 10% réclamée par la CRE a été lissée sur deux ans par le gouvernement, exposant de nouveau les consommateurs à un éventuel recours devant le Conseil d’Etat, et en cas d’invalidation à d’éventuelles hausses aussi importantes qu’intempestives pour rattrapage. En effet, le Conseil d’Etat veille à ce que les arrêtés reflètent la « réalité» juridique des coûts… Or, en matière d’électricité, la « réalité » des coûts n’est pas garantie puisque c’est EDF qui est seul juge et partie."

Un inadmissible chèque en blanc signé par les consommateurs

"Faute d’audit extérieur et approfondi sur la réalité des coûts d’approvisionnement d’EDF, l’opérateur a la totale maîtrise des données qu’il transmet à la CRE qui n’a aucun pouvoir de contrôle et ou de vérification. Or, la réalité de l’évolution de certains coûts s’avère extrêmement contestable à la lumière de différents rapports de la Cour des Comptes : l’augmentation des salaires d’EDF va bien au-delà de l’inflation et plus largement de l’ensemble des salaires de ménages français. De même, l’augmentation exponentielle de 30% des coûts commerciaux depuis 2006 ne peut manquer de poser question, surtout de la part de l’opérateur historique… Bref, faute de vérification, c’est bel et bien un chèque en blanc que signent les consommateurs."

Encadrement des augmentations : après le chèque en blanc des consommateurs, le chèque en bois du gouvernement ?

"La décision de la seule hausse des tarifs de l’électricité est d’autant moins acceptable qu’elle ne s’accompagne d’aucune annonce (encore moins mesure) d’encadrement complémentaire, comme cela devrait être le cas avec le contrat de service public entre EDF et l’Etat qui se fait toujours cruellement attendre. En effet, le dernier a expiré en 2010 et ce contrat, qui doit permettre de veiller à la maîtrise des coûts d’EDF, n’a toujours pas été renouvelé comme l’exige pourtant la Loi. Si lors de la réunion d’hier avec les associations de consommateur, le Ministre a évoqué sans donner de planning les questions de l’audit et du contrat de service public, rien n’a été acté. L’UFC-Que Choisir refuse que sur ces sujets le gouvernement se contente d’un chèque en bois !"

Au vu de ces éléments et alors que les tarifs de l’énergie sont la première préoccupation des consommateurs, l’UFC-Que Choisir exige un audit immédiat, indépendant et exhaustif d’EDF par la Cour des Comptes afin d’assurer une totale transparence sur les coûts de ce dernier.

Elle exige également la réactualisation du contrat de service public de l’électricité afin de maitriser l’évolution des coûts d’EDF et de lisser dans le temps l’augmentation des tarifs de l’électricité.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    30 Commentaires sur "« Les consommateurs signent encore et toujours un chèque en blanc à EDF »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Papoumontchat
    Invité

    Sauf erreur, on ne parle ici que de l’augmentation du tarif réglementé; il faut y rajouter l’augmentation du coût de compensation des énergies renouvelables exponentielle + toutes les taxes nationales (TVA: +2%) et locales. Quelqu’un pourrait-il faire l’addition pour qu’on dise la vérité globale: aumentation facture 2013 puis facture 2014 à conso constante ?

    Ntp
    Invité

    Oui, 2x 5% plus les hausses de la CSPE qui seront sans doute du même ordre plus la TVA, ca va nous faire plutot du plus 25% en 2 ans !

    Pierre25
    Invité

    et l’on peut s’attendre au pire.. Mais là c’est National et bien visible par tout le monde, car (je dévie un peu du sujet), ma facture d’eau est bien supérieure à ma facture d’électricité (chauffage gaz nat), et là personne ne tire à boulets rouges contre Véolia, & consorts qui se goinffrent littéralement avec la complicité des élus qui signent des contrats de 30 ans sans sourciller.

    zelectron
    Invité

    Personne n’ose dire que le « linky » est plus de deux fois et demi surfacturé? avec un cahier des charges « à charge » des usagers pour mieux leur extirper des ressources de données (sans leur communiquer qoique ce soit) afin de faire payer selon des tranches horaires là aussi surfacturées à l’instar de la SNCF. De plus l’épithête d’intelligent est inconvenante à la fois d’orgueil de la part d’EDF et d’autre part n’a rien à voir avec une traduction correcte de « SMART »

    Temb
    Invité
    Quand même, cette hausse à des raisons structurelles, mais de la part d’un groupe ou les agents consomment en moyenne 4 fois plus que le français lambda à usage égal, et presque gratuitement c’est un peu fort. Un autre point qui fait un peu mal, le comité d’entreprise d’EDF est financé par un %age du CA du groupe, du coup ces 10% d’augmentation c’est directement 10% d’augmentation de leur budget ! C’est la CGT qui va être contente…. Rien contre les avantages classiques des agents EDF (retraites, horaires, etc) mais leur avantage sur la consommation d’électricité ne me poserait aucun… Lire plus »
    gp
    Invité
    Non, les français ne signent pas un chèque en blanc! Ils s’apprétent à payer ENFIN le vrai prix de l’électricité qu’ils surconsomment, que dis-je, qu’ils gaspillent pour chauffer des pavillons passoirs durant 6 mois quand bien même ils pourraient se passer de chauffage la moitié du temps s’ils étaient bcp mieux isolés. Il faut en finir une bonne fois pour toute avec l’énergie pas chère, façon XXème S., qui tue dans l’oeuf l’innovation et la performance!! Sans parler des externalités négatives, qu’il est grand temps de prendre vraiment en compte dans le coût global… Objectif 2020 : +30% sur les… Lire plus »
    Temb
    Invité
    Et en fait c’est pas mal du tout leur rapport à la cour des comptes, on apprend que le tarif agent est aussi valable pour… les résidences secondaires !!!!!! « L’avantage est étendu aux résidences autres que la résidence principale. » Rien sur la consommation pour inciter à faire comme la com donneuse de leçon d’EDF sur les économies d’énergies (l’électreicité est notre avenir, économisons-la ») du foutage de g.. en fait !! « Il ne tient pas compte de la surface occupée, ni du nombre d’appareils ménagers utilisés. Il ne tient pas compte de la consommation réelle des agents, alors que le bénéfice… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Quand même, cette hausse à des raisons structurelles, mais de la part d’un groupe ou les agents consomment en moyenne 4 fois plus que le français lambda à usage égal, et presque gratuitement c’est un peu fort. » Temb, nous avons déjà eu cette conversation sur la conso des agents EDF par rapport au français lambda : Et comme je vous le disais lors de cette conversation (où vous aviez fini par lacher l’affaire) : – De quatre fois plus, l’écart revient à deux fois plus lorsqu’on prend les vrais chiffres du « français lambda » – La comparaison entre l’agent EDF est… Lire plus »
    gp
    Invité

    Vous pouvez toujours essayer d’argumenter autant que vous voudrez, les avantages accordés aux agents EDF en matière d’électricité sont indignes de notre époque. Un véritable scandale rien d’autre. Si seulement la majorité d’entre eux en profitaient au moins pour rouler en VEx et éviter de consommer du pétrole… ça n’est même pas le cas! Preuve que le salaire qui va avec tous ces avantages d’un autre temps et suffisamment confortable pour continuer à enrichir les petits copains de chez Total plutôt que de contribuer à montrer le chemin à suivre aux français. Lamentable

    Nicias
    Invité

    Rien sur la consommation pour inciter à faire comme la com donneuse de leçon d’EDF sur les économies d’énergies (l’électreicité est notre avenir, économisons-la ») du foutage de g.. en fait !! Lisez donc le rapport de la CRE. EdF finance des mesures « d’économie » chez ses clients. C’est 150 millions à mon souvenir et bien sur cela vient gonfler les coûts et donc les tarifs d’EdF suivent. L’électricité la plus cher, c’est celle qu’on paye et qu’on ne consomme pas. —————————————– A part ça, on pourrait peut-être lisser la facture du grand carénage sur 30 ans, durée de vie des turbines.

    Temb
    Invité
    Entre 13,7 MWh par an et 2,5MWh ça fait un facteur 5,5 Mais entre un français qui consomme 7MWh et un agent EDF oui il n’y a que 100% de différence. Mais même si c’était 10% ce serait scandaleux pour un groupe qui nous sort à chaque spot publicitaire « l’énergie est notre avenir, économisons la ». Un pur scandale. Et là c’est 100% minimum, et 550% comparé à un ménage classique !! Du délire absolu. Indéfendable, mais pour vous rien que 100% c’est tout à fait normal et il n’y a rien à redire. C’est tellement cirant de vérité sur la… Lire plus »
    Herve
    Invité

    Vous oubliez qu’il ne doit pas y avoir beaucoup d’agents EDF qui ne soient pas tout électrique. Du coup les Mwh que vous comptez seront brulés sous forme de gaz / fioul par les Français qui ne travaillent pas chez EDF. La comparaison directe est biaisée. En comparant ce qui est comparable et comme le signale Bachou, les employés EDF sont plutôt aisés donc vivent dans des pavillons, 13.7Mwh en moyenne chez des gens qui sont tout electrique, c’est dans la moyenne, et representerait au tarif normal une facture energétique

    Dan1
    Invité
    à Hervé. Ce que vous évoquez est tout à fait pertinent. Hormis le jugement que l’on peut porter sur les agents EDF (et pourquoi pas GDF ?), pour qu’une comparaison d’énergie soit pertinente, il faut considérer impérativement le mode de chauffage qui est le poste le plus important et le plus déterminant pour les ménages surtout en maison individuelle. Personnellement, je consomme 10 fois plus de kWh de gaz que de kWh d’électricité. Rappelons quand même que, dans le résidentiel, la consommation annuelle de gaz est largement supérieure à la consommation d’électricité : ../UserFiles/Image/breve15055c.jpg Rappelons aussi que les importations de… Lire plus »
    Invitee
    Invité
    La majorité des entreprises (moyenne et grande au moins, mais petite aussi) proposent des avantages en nature à ses employés, dans l’agroalimentaire, l’automobile, l’énergie, mais également le boulanger du coin betement, ou le boucher … Ca choque quelqu’un ?! Ensuite je ne dis pas que tout est rose à EDF en particulier le coup de la résidence secondaire par exemple. Sur le reste, beaucoup de « mélange » dans les commentaires même si également beaucoup d’info importante. EDF a beau être possédé à ~85% par l’état, l’état n’affiche toujours pas de politique énergétique et industrielle clair (ou alors je ne la connais… Lire plus »
    Herve
    Invité
    Concernant les résidences secondaire, un copain qui travaille chez GDF m’a dit qu’a une certaine époque, certains agents en avaient une vingtaine (enfin officilellement!) Parent, famille, amis, maitresses, toutes leurs conaissances en profitaient. Je crois qu’ils ont mis de l’ordre la dedans, il me semble 2 barraques, pas plus maintenant. Moi aprés trés honetement, quand vous bossez dans un restau, souvent vous récupérrez de la bouffe, dans les TP on se démerde pour utiliser la pelle les week end pour les travaux chez les copains… alors que les agent EDF aient cet avantage, je trouve ça plutot normal. (Dommage que… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Et là c’est 100% minimum, et 550% comparé à un ménage classique !! Du délire absolu. » Vous ne faites que vous répéter sans tenir compte de mes arguments : D’une part le foyer français moyen consomme 7MWh/an, pas 2,5MWh. D’autre part, le type d’habitat explique largement cet écart. Bref, les agents EDF ne sont certainement pas des anges, mais ils ne méritent pas tout le sucre que vous cassez sur leur dos. Après, si vous préférez rester dans votre délire, c’est votre problème. « Et je vous signale quand même que la hausse pour le nucléaire et les couts commerciaux d’EDF… Lire plus »
    s4m
    Invité
    je tiens de suite à préciser que je ne suis pas agent EDF mais je voudrais dire à tous ceux qui envient leurs avantages, ben qu’ils y aillent ! (surtout qu’ils recrutent 😉 ) Puis réfléchissons 2 secondes aux conséquences d’une suppression de certains avantages comme ceux sur la facture : imaginons qu’EDF disent à ses salariés « plus d’avantage, vous payez plein pot ». Il va bien falloir compenser cette avantage en salaire (je ne croirais pas celui qui me dirait qu’il ne réclamerait pas la compensation) et donc compenser un avantage NET de 800-900€/an revient à une dépense pour l’entreprise… Lire plus »
    Pas naif
    Invité
    dans un passé lointain et temporaire. Le KWh m’était facturé 0.04 F et si ça n’a pas bougé depuis 1951, ça devrait être maintenant de 0.0061€/kwh. Bien sûr ça ne pousse pas à l’économie. Je souhaite qu’on intègre honnêtement cet avantage dans leurs salaires – sur une base incitant l’économie, comme tout le monde – afin d’éviter que cette distorsion ne génère des excès inutiles de consommation alors que probabalement certains employés EdF ne s’en rendent pas même compte: A l’époque je logeais dans un appartement EdF non isolé où la chaudière fuel avait été remplacée par une électrique…! J’imagine… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    Un article orienté, peu objectif, et des posts contre productifs…dommage. Je suis cadre ERDF…donc au statut des IEG. Je ne viens que rarement sur les forums d’Enerzine, mais devant les approximations et contre messages véhiculés qui ne concernent plus le sujet initial mais en s’opposant aux salariés d’EDF, je me permets de rédiger ce message. Contrairement au post précédent qui remonte à expérience professionnelle ancienne, je n’ai jamais pu bénéficier du parc de logements de l’entreprise, l’entreprise ayant fait le choix dans les années 2000 de s’en séparer progressivement. Effectivement, le parc n’était pas exemplaire en terme d’isolation. Mais il… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Votre témoignage est interessant, mais je ne suis pas sûr qu’il vous attire beaucoup de messages de soutien, sauf peut-être celui-ci! Alors certes sur l’objet de la discorde ( les tarifs « agent »), il faut si ce n’est y mettre un terme car après tout c’est un élément de la rémunération des salariés des IEG, au moins y mettre des bornes pour que ceux-ci soient d’une certaine façon responsabilisés dans leur consommation d’énergie. Un « forfait » me paraitrait sain, au-delà le tarif normal plein pot. Reste juste à définir ce que serait un forfait raisonnable, mais là je pense que les statistiques… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    Merci pour votre message. Vous avez raison, mon témoignage se fait uniquement factuel, pour positionner la réalité des choses de l’intérieur… Les approximations de certains posts sont toujours trop nombreuses, et laissent croire qu’il s’agit de réalités générales autour des salariés. Les bas salaires sont présents chez EDF, notamment en filiales ERDF et RTE. Pour les cadres, nous n’avons pas à nous plaindre, avec un régime de retraites avantageux. Le tarif agent doit maintenant évoluer avec effectivement un volume maximal, pour l’exemplarité. Quand je vois que l’on parle de résidence secondaire, les lecteurs savent probablement que seul 1 français sur… Lire plus »
    Herve
    Invité
    « Bon alors je vais quand même vous apprendre un truc, rien que les importations d’énergies fossiles de la part de l’Allemagne c’est plus de 90 milliards d’euros et ce n’est pas prêt de baisser… » Pour une fois on est d’accord, vu leur politique énergétique trés orientée fossiles, ç’est effectivement pas prés de changer beaucoup… « L’Allemagne n’a aucun problème à payer son électricité plus chère tout simplement parce que les bénéfices sont intégralement récupéré par les acteurs économiques nationaux à la place d’importation » Il me semble que c’est déja le cas en France depuis longtemps avec le Nuke tout en étant… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    @Cheyla Le mode de pensée que vous exposez est intéressant intellectuellement. Je vous cite : Contrairement à ce que vous croyez les salariés d’EDF sont bel et bien dogmatique Vous êtes incapable d’accepter etc… Vous êtes incapable de vous rendre compte que ce qui est bon il y a qu’un seul gars qui a été tellement fermé au dialogue…Proglio Contrairement à ce que vous affirmez : il y a bel et bien du dogmatisme Peut-être bien de commencer à vous dire que vos actifs de production peuvent tout aussi bien être un boulet à trainer… La discussion n’est pas ouverte… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    Le mode de pensée que vous exposez est très intéressant intellectuellement, il serait très intéressant de réfléchir à ce qui vous pousse à réfléchir de la sorte. Je vous cite : « Contrairement à ce que vous croyez les salariés d’EDF sont bel et bien dogmatique » « Vous êtes incapable d’accepter etc… » « Vous êtes incapable de vous rendre compte que ce qui est bon » « il y a qu’un seul gars qui a été tellement fermé au dialogue…Proglio » « Contrairement à ce que vous affirmez : il y a bel et bien du dogmatisme »… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    @Cheyla Désolé pour le bug sur les précédents posts. Le mode de pensée que vous exposez est très intéressant intellectuellement, il serait très intéressant de réfléchir à ce qui vous pousse à réfléchir de la sorte. Je vous cite : « Contrairement à ce que vous croyez les salariés d’EDF sont bel et bien dogmatique » « Vous êtes incapable d’accepter etc… » « Vous êtes incapable de vous rendre compte que ce qui est bon » « il y a qu’un seul gars qui a été tellement fermé au dialogue…Proglio » « Contrairement à ce que vous affirmez :… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    @Cheyla Merci pour votre réponse. => On laisse croire dans le forum que tout le monde a eu une maison secondaire, que les salariés des IEG sont des profiteurs (chose que je déplore car je conçois volontiers l’abus pour certains mais pourquoi en faire une généralité), on parle de 6, 7 maisons avec un tarif agents…il y a ainsi des éléments « incohérents » => « 100% d’éolien avec des STEP », est une ineptie actuellement ;sauf à développer des STEP marines en très grand nombre. Vous avez raison, il faut profiter de l’hydro norvégien, mais l’équilibre du système européen ne pourrait être tenu… Lire plus »
    jmdesp
    Invité
    Le parc hydraulique de la Norvège c’est 29 GW, contre 25 GW en France. Les plans d’alimenter toute l’Europe à partir de la Norvège en prennent un coup. D’ailleurs il me semble avoir vu passer les variations saisonnières de taux de charge des barrages suédois, et que manifestement juste alimenter le Danemark, qui réalise des volumes très élevé d’échange électrique, est déjà un gros poids. En 2012, le volume annuel des export du Danemark c’est 35% de sa production, et le volume des imports 54% (pour un bilan déficitaire de 18,4%). Mais c’est aussi très marqué par saison, on va… Lire plus »
    Salarieieg
    Invité
    Bonsoir, Merci pour ces compléments. Les émissions de GES sont bien évidemment intéressantes sur une base nucléaire car très réduites par MWh produit. Côté EDF, nous en sommes conscients, et nous connaissons bien évidemment la limite des ENR actuelles qui sans stockage pose clairement la contrainte d’équilibre offre-demande, entrainant les contraintes tant sur l’amont en cas de production ENR basse (appel à des productions carbonées comme l’exemple Allemand), que sur les marchés (prix négatifs lorsque les ENR produisent et que personne ne consomme…) compte tenu de la variabilité de la production même dans les hyptothèses les plus fortes de demand… Lire plus »
    Herve
    Invité
    Vous nous citez l’Allemagne et son réseau comme étant exemplaire. Pour rappel, la dernière grande panne du réseau européen a été provoquée par le réseau Allemand. Lors de cette panne, le réseau Sud a été assez vite remis sur pied, notamment grâce aux centrales hydrauliques Françaises, en Allemagne du nord ça a été plus dur, à cause des productions décentralisées en grand nombre dans ce secteur … Et c’est normal car pour le moment, les unitées de production décentralisées ne sont pas prévues pour assurer la stabilité du réseau. D’ou la panne et leurs difficultées à restaurer la situation normale.… Lire plus »
    Nicias
    Invité
    L’ensemble des infrastructures européennes date des trente glorieuses et donc la totalité de nos infrastructures doit être revue Le problème est même bien plus vieux que cela. Les infrastructures relient les villes qui elles datent de l’empire romain, voir bien avant ! Mais faut tout refaire car comme tout le monde le sait, les villes vont s’installer à la campagnes avec la transition énergétique. Si on décentralise la production, bah pourquoi pas décentraliser les villes, cela donnerait un peu de cohérence à tout cela. Les plus grandes installations industrielles de l’empire romain n’ont été égalées a nouveau qu’au 18ème siècle.… Lire plus »
    wpDiscuz