Les Verts veulent l’interdiction des braseros

Depuis le 1er janvier et l’entrée en vigueur de la loi anti-tabac, les systèmes de chauffage se multiplient aux terrasses des cafés et restaurants. Trois députés Verts ont déposé une proposition de loi pour permettre aux maires de les interdire.

Yves Cochet, Martine Billard et Noël Mamère proposent de laisser au maire d’une commune la possibilité de refuser l’installation d’une terrasse, si celle-ci est équipée d’un chauffage "contrevenant aux normes de déperdition thermique". Les trois élus font valoir  que le chauffage extérieur est en contradiction avec les engagements de renforcer l’efficacité énergétique du bâti et la charte de l’environnement.

Selion Yves Cochet, "pour un seul radiateur à gaz, la dépense énergétique est d’environ 1kg de propane à l’heure, et les émissions de gaz à effet de serre sont de 3kg de CO2 à l’heure". Un radiateur permet de chauffer une surface de 6m².

L’industrie du tabac est immédiatement montée au créneau : British American Tobacco a demandé au premier ministre de "rejeter ces demandes d’interdiction, au nom de la perennité économique."

En février 2008, le Parlement européen avait émis une avis, non contraignant, préconisant l’interdiction de ces systèmes de chauffage extérieurs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Les Verts veulent l’interdiction des braseros"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Arna
Invité

…un minimum de bon sens suffit pour comprendre à quel point ces braseros extérieurs sont des aberrations. Et qui est-ce qui monte au créneau? le lobby du tabac…

js
Invité

je me demandais d’ailleurs quelle pouvait etre la consommation de ces chauffages.

Of92
Invité

Même sans l’interdiction du tabac dans les établissements, il est scandaleux de proposer des terrasse chauffées avec une efficacité aussi ridicule et de manière aussi polluante. Il ya déjà longtemps que je boycotte les restaurants qui ‘chauffent  l’air”. 

Green boy kyoto
Invité

Subject: Green Boy Hamster Kyoto Bonjour Gilles Monette,  Bernard Royer’ vous a envoyé deux vidéo sur Dailymotion.Voici  green boy Hamster with  dcarbon+ in action Check out this video! It’s really cool!   Sent: Tuesday, October 23, 2008 4:13 PM Subject: DVD Dcarbon   :   http://www.dcarbon.com   Bernard Royer PCLN2006 inc. Tel-Fax 450-229-9533 Cel & bte vocale (418-952-3907)   __________ Information NOD32 3544 (20081021) __________Ce message a ete verifie par NOD32 Antivirus System.

Ollivier
Invité
Encore une fois, les verts ont perdu une bonne occasion de ne pas l’ouvrir… Je ne comprend pas cette obsession de vouloir passer systématiquement pour des emmerdeurs.Je ne suis ni fumeur, ni distributeur de gaz, mais je voudrais rappeler que les “parasols chauffants” agissent par rayonnement et ne chauffent que peu l’air ambiant, ce qui limite les pertes. Je ne pense pas que la consommation de gaz dans les terrasses chauffées soit la première cause de production de CO2, et il me semble qu’on pourrait facilement trouver d’autres priorités. Se lancer dans un tel combat, sans véritable enjeu, n’est pas… Lire plus »
r17777
Invité

c’est dingue que cette consommation énormissime ne saute pas aux yeux des con-sommateurs!dans de telles conditions une térrasse chauffée de 60m2 pendant 10 heures  c’est :1200 cycles de machine à laver!36000 heures de fonctionnement d’un ordinateur portableprès de 100 000 heures d’une ampoule basse consomation pour un bureau ou une petite cuisine !!! Soit, l’équivalent de 11 ans et 5 mois d’ulisation non stop de l’ampoule économique ou encore presque 140 années d’éclairage d’une cuisine à raison de 2 heures par jour!Meci l’industrie du Tabac !!!

r17777
Invité
Primo, ce que vous faites s’appel du nivellement par le bas…Deuxio “les écologiste” en question que vous critiqué avec facilité ne vous ont pas attendu pour faire évoluer bien d’autres choses…et ne semble pas avoir besoin de vous pour continuer!Tertio, Mr Yves Cochet est un des rares politiciens écologistes qui maîtrise sont sujet , les chiffres et les ordres de grandeurs..ses sources sont généralement très fiable…  Monsiuer Y.cochet à conçu et réalisé lui même sa maison bioclimatique en Bretagne au tout début des années 80! c’est quelqu’un de bien compétent … surtout dans le dommaine de l’énergie. (paroles d’humble consultant… Lire plus »
La vipere noire
Invité

Je soutiens Ollivier, car du moment que ce sont les bistrotiers qui payent la note, cela ne me gêne pas. S’ils continuent à chauffer la terrasse c’est que c’est rentable, même avec un baril de brut à 60$, donc ama seule une hausse des prix de l’énergie pourrait mettre fin à ces pratiques, mais cela asphixierait l’activité non seulement des bars mais de pans entiers de notre économie.Mais de grâce arrêtez de réclamer des interdictions, des obligations, des contraintes et des sanctions. Sinon allez vivre à Cuba ou en Corée du Nord, vous trouverez sûrement le coin très sympathique.

Jean levert
Invité

La vipère noire  a  raison .   Tous  ces  sinistres  écolos  Liberticides   mériteraient  la  vie  Trés   écologique   de  CUBA   et   de  la  Corée  du  Nord   ;là  bas  ,  pas  de  Société  de   consommation  .Il  faut  y   transferer  d  ‘ urgence    les   gens  comme  “r17777” et Yves Cochet ,ils  y  seront  beaucoup  plus  heureux  et  méritent de vivre sous ce régime politique  et   écologique  .

Pasbon
Invité
Atravers la France il existe près de 200 000 établissements tels restaurants et bars,sans parler de l’intérêt ou pas de chauffer les petites fesses sensibles des Français (tellement sensibles que sur la Côte d’Azur aussi pour les restaurants face à la mer il y a des chauffages au gaz…) il faut reconnaitre qu’avec un tel réseau de consommateurs de gaz … ça va chauffer…Pour le couplet “liberticide”… si à notre époque, où on nous bassine d’écologie et d’économie d’énergie on va laisser des milliers de chauffages rayonnants consommer de l’énergie outrageusement ? c’est quand même génial… ! et pitoyable… Un… Lire plus »
phigoudi
Invité
Il faut interdire les actes non citoyens à ce point.Et ne pas compter, dans ce domaine, sur un soutien populaire.Cherchez dans Google “chauffage de terrasse”, c”est édifiant.Et Jean Levert, votre commentaire est d’une brillante intelligence. Bravo. Vous faites avancer les choses.  Vipere Noire, au moins, avance des arguments logiques – sauf ses 2 dernières phrases, dommage. Les pans entiers ? bistrotiers, industrie du tabac, medecins cancérologues, fabriquants de radiateurs extérieurs (chinois, bien sûr) ? si ces emplois sont menaçés, il y a de la demande dans la pose de panneaux solaires, les économies d’énergies, les isolations de logements, l”assistance aux vieux…Soyez… Lire plus »
Arna
Invité
Ce qui est pervers, dans le système dans lequel nous vivons, c’est que les externalités négatives (pollution, émissions de gaz à effet de serre) induites par les produits et services que nous achetons, ne sont pas inclues dans le coût payé.Aujourd’hui, effectivement, c’est le bistrotier qui paye la note (ie achète du gaz). Par contre, il n’est pas sommé de payer pour les émissions de CO2.Non, “cette note-là”, ce sera vos enfants et petits-enfants qui la paieront, lorsqu’il devront s’adapter à un bon réchauffement climatique.à OlivierLes parasols chauffants des terrasses ne sont probablement pas la première source de CO2 dans… Lire plus »
Marco (sdf)
Invité

J ‘ espère bien que la température planétaire va monter de 10 ° .On ne mourra plus de froid   l’ hiver  . on sera plus emmerdé par cettesaleté de froid hivernal qui pourri la vie des SDF et en tue  régulièrement chaque hiver . Le  seul problème , c ‘est qu ‘il faudra attendre  2100  dans le meilleur des cas  . Je  survivrai  jamais jusque  là . Mais  mes  successeursde  l ‘ époque  pourront  en profiter . Les  veinards . Marco  ( SDF ;  en  direct  d ‘ un  Cyber café).

Arna
Invité

Au passage,bien que les ordres de grandeur ne soient pas les mêmes,je suis certain que c’est en invoquant le même “Au nom de la liberté” que vous, que l’Américain “moyen” parade dans son gargantuesque pick-up.

Marco (sdf)
Invité
Et  les  petits  BOBOs  qui  craignent  pour le confort de leur  descendance (2100) ,j ‘ en ai rien à foutre  comme il n ‘ ont  dans le fond rien à foutre des sdf ; même  si ils  prétendent  hypocritement  le   contraire , à la radio , télé , ou  dans la presse .Moi  et  mes  potes,  on  se chauffe à l ‘antracite quand on réussi à en piquer , sinon on   brule  tous ce qu ‘on trouve . Certain  d ‘entre  nous  vont  même se chauffer à ces braséros de café ou l ‘ on  commande 1 café pour pas se… Lire plus »
Arna
Invité

Marco

Phil marso
Invité
Bonjour,Effectivement, ces trois élus Verts auraient mieux fait de se taire. Parce qu’en réalité, s’il y a une augmentation des chauffages à gaz sur les terrasses de café. C’est tout simplement du au passage du décret anti-tabac du 1er janvier 2008.Beaucoup de propriétaires de bistrots ont du s’équiper pour sauver leur commerce. J’aurais préféré que ces députés préconisent un autre système de chauffage peut-être moins polluant qui aurait été financé en partie par l’état.Quand Noël Mamère s’insurge contre les lois liberticides de notre pays. Il ferait mieux de se taire. C’est honteux !Si vous souhaitez connaitre les conséquences du décret… Lire plus »
r17777
Invité
@ La vipère noire et jean levert (qui porte très mal son nom apparemment!) : Moi aussi tout comme Pasbon et Phigoudi, j’ai vu mes dents du fond se refléter dans mon écran d’ordi tellement vous m’avez fait rire! Je me suis dit “Ha ! ha !haaaa! Qd les autruches du consumérisme faussement hédonistes sont acculées à sortir leur tète du trou, rien de plus facile que de nous brandir le spectre maléfique du totalitarisme liberticide communiste pour tenter de décrédibiliser ceux qui semble être à leur gros yeux vide d’intelligence, les oiseaux de mauvaise augure” NB: je connais bien… Lire plus »
r17777
Invité
Je connais personnellement ta situation car je l’ai vécu moi aussi en 1998 … pas à Paris .. mais en province.. Permets moi juste une remarque… qui ne répondra évidement pas à ton problème à court “therme”, c’est à dire ta survie hivernale, mais qui pourra peut être te rappeler ce qui à probablement le plus contribuer au fait que tu arrives à ta situation actuelle. La véritable écologie, comme je viens de la décrire précédemment, et non comme certain Bobios que tu dénonces (et moi aussi d’ailleurs) transforment par effets de mode élitiste, n’est absolument pas anti progrès sociale… Lire plus »
r17777
Invité

Tous ceux qui défendent le droit à l’irrationalité (La vipère noire , jean levert et phil marso par ex) au nom d’une forme très limité et arriérée de protectionisme égoïste ou reducteur de corporration, ne font que pratiquer la technique sans avenir et aggravante de la fuite en avant! Ou est passé votre sens de la proposition constructive? ou est passé votre sens de l’évolution?

Marko (sdf)
Invité
Pour  la  survie de certains des notres ; je propose que tant que l ‘on aura  pas fait la réquisition des locaux qui sont maintenus vide (pour la spéculation immobilière).On nous laisse ces braseros de café même si on doit ruser avec les  bistrotiers enconsommant le minimum du minimum (1 café  symbolique ) . Ils  sont bien gentils les  Cochets , Billards et  mamère … Mais  pour nous , toutes  sources de chaleurs sont bonnes  à prendre dans  l ‘ urgence . On  voudrais  pas  faire indirectementpar ricochet  les frais de la suppression de ces machins  chauffants ou alors il faut faire… Lire plus »
Nucleos
Invité
Les  braséros  doivent devenir tous électriques  car  grace  à  l ‘ énergie  nucléaire ,c ‘ est la grande diminution  d ‘ émission de  CO2 . Pas  question de céder  à   l ‘ absurdeLobby  Anti-Nucléaire  aux  peurs  Grotesques  et enfantines , toujours  préts  à  prédire  des  tchernobyls  en  france  pour alimenter des  phobies  stupides  dont  les  raisons profondes  sont surtout  Idéologiques  depuis  le  début  des  années 70.S  ‘  il  faut  des   EPR  pour  les  voitures  électriques  , les braséros  et companie …Eh  bien , on  les  construira . Nous  n ‘ avons  pas  à  nous soumettre  aux peurs puériles  et Idéologiques … Lire plus »
r17777
Invité
  Encore une tranche de franche poillade ! arf! merci Nucléos! votre humour me réchauffe le coeur …du réacteur… 1/ les usages saisonniers et de pointe que représentent les chauffages (résistance élec + pompe à chaleur aéro et géothermique), ne peuvent, pour des raisons de manque de souplesse et de rentabilité des centrales nucléaire,  être alimentés par celles ci! De ce fait il est maintenant reconnu que tout chauffage électrique émet même en france plus de CO2( tout en consommant plus d’énergie primaire!!!)  que tout autre forme de chauffage ( 225g /kwh reconnu officiellement par EDF/ADEME/CEA  contre plus de 600g… Lire plus »
Dan1
Invité
Avant d’aller plus loin, vous pourriez aussi répondre à ma question de l’autre jour :Puisque pour vous, le chauffage électrique émet 600g de CO2 par kWh en France, dites moi simplement combien le chauffage électrique a émis de CO2 en 2007 ?Je vous informe que le prix de l’uranium a bien baissé depuis 2007 (presque 3 fois moins que le pic de presque 140 dollars la livre), voir le site suivant :    centrales nucléaires françaises réchauffent l’atmosphère, dites moi combien de TWh thermiques sont rejetés dans l’atmosphère par les centrales à charbon qui assurent actuellement plus de 40 % de la… Lire plus »
r17777
Invité
Vos réponse sont dans vos dénonciations! Dan1 , je ne sort pas le 600g de ma poche, ce n’est donc pas MON 600g sorti de mon chapeau de magicien mais celui de l’ademe et du RTE, cautionner aussi par les syndicats EDF! Vous tentez de démonter méticuleusement cette valeur DE POINTE (et non constante ..lisez ce que vous voulez , mais n’extrapolez pas!) à 600g en tentant de corréler cette valeur avec vos calculs  de la quantité de CO2  émise par les centrales …. mais sans préciser pour autant de quels nationalité de centrale vous parler! Vous semblez vous aussi… Lire plus »
Dan1
Invité
A propos de botter en touche :Répondez donc à la question que je vous ai posé le 31 octobre dans l’article : ” Gordon Brown se penche sur le cas de la TH!NK city ” publié le 29 octobre 2008.Combien de CO2 a émis le chauffage électrique en France en 2007 ??  Si vous étiez honnête, vous reconnaîtriez que les 600g ne peuvent en aucun cas s’appliquer au présent, il s’agit de spéculation sur l’augmentation des moyens de production d’électricité qui seraient essentiellement thermiques et très polluant. Je ne le sors pas de ma poche c’est l’ADEME qui le dit en préambule… Lire plus »
Nucleos
Invité
Ton   Catéchisme  anti – nucléaire  grotesque  que récite  les Greenpeaces , Bovés  ,leréseau ” Sortir du  nucléaire”, les “amis de la terre”, les députés verts  , les”corinne  Lepage ” et  companie … n ‘ impressionne  que les  ignorants  et  les  abrutis  . Si  les  Centrales nucléaires  ne font que quelques  % de  l ‘ énergie  .   On   en construira   autant  qu ‘  il  faudra ,  pour  faire   s  ‘  il   le  faut   90 %    de  l  ‘  énergie  primaire  mondiale si  cela  s ‘avere  économiquement   nécessaire ; même   s  ‘  il   fallait  construire  l ‘ immense  majorité  d ‘ entre  eux   en   SURGENERATEUR   et  quand … Lire plus »
Pasbon
Invité
Oui m.Nucléos le nucléaire est une piste, et non! le but n’est pas de consommer à tous prix les ressources de notre bonne terre… du nucléaire ou du gaz pour les braseros… le but n’est pas de savoir qui a la plus grosse … mais la plus efficace… durable dans le temps avec un impact limité pour le vivant… le nucléaire a sa place comme “toutes” les autres sources d’énergie mais l’objectif si on veut perdurer comme espèce dans l’univers, pas jusqu’a demain mais bien après demain… c’est réduire nos consommations énergétiques (nous connaissons tous les moyens) et “naturellement” les sources… Lire plus »
stef
Invité

Dan1, les braseros sont bel et bien de nouveaux usages de l’électricité (s’ils sont électriques), ces systèmes ne sont pas là depuis des années (comme indiqué dans l’article), donc on peut effectivement leur attribuer les 600g par kWh. Non ?

Dan1
Invité
J’ai déjà répondu que même avec de nouveaux usages qui augmenteraient la consommation électrique, nous n’arriverions pas à augmenter significativement les émissions de CO2 et que RTE cosignataire avec l’ADEME prévoyait d’ailleurs une diminution à l’horizon 2015.Je note simplement que vous n’avez pas répondu à ma question du 31 octobre 2008 posée dans les commentaires de l’article “La B Zero de Bolloré une électrique prometteuse” publié le 17 octobre 2008. Je la rappelle : quelles sont les raisons qui poussent RTE à faire des annonces contradictoires ? Et je rappelle aussi que lorsque vous aurez attribué 600 g de CO2 au braséro, vous n’en aurez… Lire plus »
stef
Invité
C’est marrant il me semblait que cette question venait de moi justement… Puisque d’un côté vous annonciez que suite à votre raisonnement (qui découlait selon vous des annonces de RTE) le nouveau kWh électrique ne pouvait être à 600g, et de l’autre RTE annonçait bel et bien, conjointement avec l’Ademe, un kWh à 600g.Personnellement je n’ai pas vu RTE faire d’annonces contradictoires. Je n’ai pas vu RTE prévoir d’un côté un kWh à 600g et de l’autre un kWh à 200g. J’ai vu d’un côté RTE (et l’Ademe) prévoir un kWh à 600g, et de l’autre Dan1 prévoir que ce… Lire plus »
Dan1
Invité
l’ADEME et RTE n’annonce pas que le kWh est ou sera à 600 g, ils présentent un outil d’évaluation du kWh marginal dont le domaine d’application est restreint. Or, si justement on se projete à l’horizon 2015 (là on est dans la prévision), on note une augmentation de la consommation mais aussi une diminution des émissions de CO2 (même dans l’hypothèse haute). Cela est vrai pour la France, mais aussi pour le reste de l’Europe. D’ailleurs, cela est clairement indiqué dans la note ADEME-RTE (page 3) où il est écrit que le contenu marginal en CO2 pourrait passer de 500… Lire plus »
stef
Invité
Dan, vous parlez de désinformation, mais vous semblez parfois la manier avec un malin plaisir. A moins que ce ne soit la mauvaise foi (tiens ça me rappelle certains commentaires de votre part…). Vous utilisez comme souvent des phrases où vous établissez des fausses vérités (voir déjà mon précédent commentaire).”l’ADEME et RTE n’annonce pas que le kWh est ou sera à 600 g, ils présentent un outil d’évaluation du kWh marginal dont le domaine d’application est restreint”En quoi cette note RTE ADEME n’annonce pas que le kWh marginal (donc nouveau besoin, tel les braséros) de chauffage électrique est entre 500… Lire plus »
Dan1
Invité
Lorsque j’avance quelque chose, je l’explique et je cite mes sources, chacun peut vérifier mes calculs et les contester, les lecteurs jugeront s’il s’agit de désinformation. kWh marginal : le premier problème est la définition même de la marginalité. Le nucléaire fournit l’essentiel de l’électricité, mais il n’est pas souvent le moyen appelé en dernier, il est donc rarement marginal. Cela a deux conséquences, il n’est pas souvent « prix de référence » et ce n’est pas souvent son contenu en CO2 qui fixe le contenu du kWh marginal. Dans ces conditions, dire que le kWh marginal vaut 600 g de CO2 ne… Lire plus »
Rm tamagua
Invité

c des foutaises tous sa! ils devraient s’oocuper d’autres choses et nous laisser libre un petit peu

wpDiscuz