Enerzine

L’Etat passe commande de 40 000 véhicules électriques

Partagez l'article

Le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a indiqué samedi que l’Etat français allait passer commande de 40 000 véhicules électriques.

Lors de la présentation jeudi des modalités de la taxe carbone, Nicolas Sarkozy a indiqué la mise en place d’un plan qui doit "permettre aux constructeurs automobiles d’offrir à tous les français d’ici 16 mois la possibilité d’acheter un véhicule électrique et hybride à des conditions de prix acceptable en bénéficiant d’un super bonus de 5000 euros".

Cette commande destinée principalement aux administrations et aux grandes entreprises publiques est amenée à s’étoffer progressivement pour s’étendre à 100 000 véhicules d’ici 2014.

Selon "Le Parisien" et "Aujourd’hui en France", la répartition de la flotte serait la suivante :

  • l’ensemble des ministères et administrations : entre 12.000 et 16.000
  • la Poste : 10.000,
  • EDF : entre 5.000 et 10.000,
  • Communautés urbaines : 4.500,
  • SNCF : 400,
  • ADP : 500

Selon les experts, il faudrait produire au minimum 20 000 voitures électriques chaque année pour que la production à grande échelle soit économiquement viable. De plus, les infrastructures existantes restent relativement négligeables sur le territoire national avec seulement 4 300 bornes de recharge des batteries.

Le plan gouvernemental "véhicules propres" sera présenté le 23 septembre prochain par Jean-Louis Borloo.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "L’Etat passe commande de 40 000 véhicules électriques"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    marcob12
    Invité
    40000 véhicules, livrables d’ici quand ? Par ailleurs j’aimerais voir le plan permettant à chaque français (plus de 2 millions d’immatriculation de voitures neuves/an) d’opter pour un hybride/électrique dans 16 mois. C’est du virtuel à plus de 95% ! Par ailleurs le superbonus de 5000 euros vise-t’il à arroser nos industriels ou tous les fabriquants d’hybrides/électriques ? Est-ce que ceux qui ont renoncé à la voiture ou opté pour le vélo, la marche, les transports en commun vont cotiser pour ce bonus tout en ne percevant pas un centime (alors que leurs émissions de CO2 sont bien inférieures ?) ?…… Lire plus »
    alternotre
    Invité

    40 000 Véhicules… bigre ! Lors de leur recharge ça va tirer combien sur la grille électrique ?

    fredo
    Invité
    complètement d’accord, les constructeurs automobiles ont été pris de court et ont développé un modèle économique dans l’urgence avec voiture au prix de l’essence + location mensuelle très chère de batterie pour le même prix que l’essence. Les constructeurs et fabricants de batterie ne vont pas se priver. pour la consommation, la remarque d’alternotre est interessante: quelle est la consommation électrique d’une voiture…électrique? Par exemple,la BLuecar Bolloré Pininfarina, qu’on pourrait qualifier de moyenne segment M1, aura 30kW de batterie pour 200 à 250 kms d’autonomie, disons 200 kms. Cela ferait du 20kWh au 100 kms, soit 4000 kwh pour 20.000kms/an.… Lire plus »
    Pseudoo
    Invité

    moi j’attends la voiture a air comprimé, plus économique et plus écologique que l’électrique.

    bmd
    Invité

    La consommation des véhicules actuels, utilitaires compris est d’environ 40 Mtep par an. L’efficacité énergétique de ces véhicules est de 10 %, compte-tenu des embouteillages, pertes au freinage etc…. Restent 4 Mtep d’énergie utile soit environ 50 TWh. L’efficacité énergétique de la voiture électrique est de 50%. La consommation totale d’un parc entièrement équipé serait donc d’à peu près 100 TWh pour 36 millions de véhicules. En se donnat une marge, 150 TWh et non 100, on arrive donc à environ 4200 kWh par an. Vous êtes donc me semble-t-il dans les clous.

    marcob12
    Invité
    On a vérifié via le LA4 que la « LEAF » fait 160km sur une charge (24 kwh). A noter qu’il s’agit de parcours urbain, mais c’est sur ce type de parcours que se font près de 80% des km parcourus. Il s’ensuit que 40000 « LEAF » consommerait (à la prise) 90 GWh/an. Selon mes calculs 30 millions de LEAF faisant 15000 km/an en parcours majoritairement urbain consommeraient (faites le calcul) 67,5 TWh, donc un chiffre très inférieur à l’estimation de Jancovici (en 2001 me semble-t’il).Il nous faudrait donc produire 75 TWh si on compte 10% de pertes en ligne. A noter qu’avec… Lire plus »
    fredo
    Invité
    merci pour vos réponses instructives, Il semble donc qu’une consommation électrique de 15 à 20 kWh aux 100 kms soit à envisager raisonnablement. Ce qui donnerait une consommation 75 à 100 TWh par an pour un parc entièrement équipé, à rapprocher d’une consommation électrique actuelle de l’ordre de 480 Twh, soit un accroissement potentiel d’environ 20% de la consommation globale. Au passage, 100 Twh, cela correspondrait à l’objectif d’économies d’énergie à l’horizon 2020? Cette consommation pourrait donc se faire avec la production de base actuelle si la recharge a bien lieu en dehors des heures de pointe, à priori la… Lire plus »
    marcob12
    Invité

    Ce n’est pas 75 TWh, car je suis partis sur 30 millions de véhicules et j’ai omis les utilitaires (souvent plus lourds en moyenne et faisant plus de km) et les poids lourds (qui ne font pas 15000 km/an et pèsent 10/15 fois plus en moyenne). L’estimation à 150 TWh de « bmd » me semble la plus proche de la réalité d’une consommation électrique d’un parc de véhicules entièrement électrifié (aux conditions actuelles). On en est très loin en 2009. On peut s’attendre d’ici 10/20 ans à voir se banaliser des matériaux structurels ultra-légers dans l’automobile qui minoreraient ce chiffre.

    Dan1
    Invité

    Lisez les commentaires de l’article suivant : Vous y trouverez des ordres de grandeur pour la France et l’Europe et des sources de statistiques pour étayer les calculs. 

    wpDiscuz