Enerzine

L’expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo est lançée

Partagez l'article

Frédéric Cuvillier, secrétaire d’État en charge des Transports a recueilli, avec le concours de l’ADEME l’engagement d’une vingtaine d’entreprises et organismes volontaires pour mettre en place, à titre expérimental, une indemnité kilométrique pour leurs employés se rendant au travail à vélo.

Le potentiel des salariés concernés par cette expérimentation est de 10.000 personnes.

"Je travaille au développement de toutes les mobilités" a souligné Frédéric Cuvillier. "Les transports en commun, mais aussi la voiture sont indemnisés dans le cadre d’un déplacement entre son domicile et son travail. Ce test grandeur nature nous permettra d’évaluer si ce dispositif peut s’étendre au vélo. Je souhaite que le vélo devienne un mode de déplacement à part entière. Nous impulsons une dynamique incitative et écologique pour ce mode de transport doux".

Comme annoncé le 5 mars dernier lors de la présentation du Plan d’actions pour le développement des modes actifs, cette expérimentation fait l’objet d’un cahier des charges précis. L’indemnité est fixée à 25 centimes par km parcouru. Elle n’est pas cumulable à un remboursement de l’abonnement transports collectifs sauf s’il s’agit de trajets complémentaires (vélo + train par exemple).

L’opération a débuté le 2 juin 2014 et durera 6 mois au cours desquels des informations seront recueillies auprès des employeurs et des salariés sur :

– l’évolution de la part de déplacements domicile-travail à vélo
– les modes de déplacements abandonnés au profit du vélo
– les facteurs favorables ou défavorables à l’efficacité de la mesure
– l’organisation matérielle mise en place dans les différentes structures.

Les résultats seront rendus publics en fin d’année et permettront, s’ils sont concluants, d’envisager une seconde phase d’expérimentation à plus grande échelle.

Le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et l‘ADEME ont tenu à féliciter et remercier les organismes volontaires pour cet engagement : "Ces entreprises démontrent que la notion de ‘responsabilité sociétale des entreprises’ sait trouver des traductions très concrètes comme celle de favoriser le vélo, un mode de déplacement non polluant, pratique, économique et bon pour la santé."


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "L’expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo est lançée"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Greenman
    Invité

    JE PENSE QU’IL Y A ASSEZ DE MANIERE DE DETOURNER L’ARGENT PUBLIC… Avec ce système déclaratif, on est sûr d’obtenir du résultat : une prime pour ceux qui viendront peut être de temps en temps en vélo mais souvent en voiture … (comme d’habitude) Merci de participer au plein d’essence…

    Tech
    Invité

    pour ne pas fiancer la voiture ou les filières de vol de velo! il faut installer sur ces velos un système identique au velib ou autre velos partages avec un gps . le remboursement aurait lieux si les déplacement aboutissent ou partent du lieux de travail autour des heures de travail! et bien sur ces infos seraient protégées !

    gaga42
    Invité

    Super idée Tech, on pourrait ainsi recycler les portiques « ecotaxe »… 🙂

    wpDiscuz