L’Irlande reçoit 500 ME pour des projets énergétiques

La Banque européenne d’investissement (BEI) va prêter à l’Irlande jusqu’à 500 millions d’euros pour l’aider à sécuriser ses approvisionnements en électricité et contribuer au développement des énergies renouvelables. A cet effet, 2 contrats de prêts ont été signés lundi, à Dublin.

La BEI prêtera jusqu’à 300 millions d’euros au gestionnaire du réseau électrique irlandais EirGrid, pour la construction de l’"interconnecteur Est-Ouest". Cela se traduit par la mise en place d’un cable à haut voltage de 256 km reliant l’Irlande et le Pays de Galles.

Cet interconnecteur qui doit être achevé en 2012, permettra à l’Irlande d’importer et d’exporter en Grande-Bretagne de l’énergie éolienne excédentaire, tout en améliorant la sécurité énergétique de l’île.

Le service public irlandais intégré "Electricity Supply Board" (ESB) recevra jusqu’à 200 millions d’euros de prêts pour développer son activité énergies renouvelables par l’installation de 248 MW de capacité d’énergie éolienne d’ici à 2012 sur son territoire. Le coût total du programme d’investissement est estimé à 475 millions d’euros.

Le soutien financier global apporté par la BEI à l’Irlande pour 2009 s’élèvera à 760 millions d’euros contre 450 millions d’euros en 2008.

L’Irlande satisfait actuellement 95 % de ses besoins énergétiques grâce aux importations de combustibles fossiles. Le gouvernement irlandais ambitionne d’atteindre 40 % de la consommation d’électricité à partir de sources renouvelables d’ici à 2020.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz