Enerzine

Philips présente le premier bâtiment tertiaire à LEDs

Partagez l'article

L’électronicien Philips annonce aujourd’hui la réalisation 100% LED du 100 Champs-Élysées, tout en répondant aux réglementations en vigueur.

Les 10 000 LED de l’édifice illumineront les Champs-Élysées et le ciel de Paris.

L’architecte Anthony Béchu a initié cette démarche en proposant à Generali de faire de cet immeuble emblématique par son adresse (100 avenue des ChampsÉlysées), une sorte de phare pour le quartier du 8ème arrondissement. Un scénario de lumière dynamique à base de LED a été retenu par Generali.

Il utilise la verrière des deux derniers étages comme un signal nocturne pour communiquer l’image du bâtiment vers l’extérieur et gagner en visibilité.

La toiture sera revisitée : une double peau de verre ventilée avec une façade métallique à deux étages en retrait, largement éclairée, libérant un espace de terrasse à vivre et un balcon suspendu en belvédère sur les Champs-Élysées derrière sa vêture de verre.

Les vantelles de verre articulées au gré du temps dicté par la météo sont aussi support de lumière car innervées par des LED qui propagent leurs faisceaux lumineux de lumière et de couleur en rythme avec la musique de la ville.

Philips présente le premier bâtiment tertiaire à LEDs

Dans le cadre de leur démarche environnementale et leur souhait de faire du 100 Champs-Élysées une vitrine de l’innovation, Generali a souhaité étendre l’usage des LED à l’ensemble du bâtiment pour la partie bureau.

Philips présente le premier bâtiment tertiaire à LEDs

Ce bâtiment constitue un défi industriel pour l’éclairage des verrières, des bureaux et des espaces de circulation & un défi humain pour rendre agréable le cadre de travail :

  • révolutionner le design du plafond en s’affranchissant de l’orientation des locaux créé par les tubes fluorescents : Création du 1er luminaire LED pour l’éclairage de bureaux, spécialement développé par Philips
  • apporter une flexibilité totale dans l’aménagement des plateaux de bureaux
  • procurer un excellent confort visuel aux utilisateurs
  • contrôler en dynamique les LEDs en fonction de la lumière naturelle et de la présence dans les bureaux
  • supprimer la maintenance pendant 18 ans
  • créer une vitrine technologique qui préfigure ce que sera l’éclairage tertiaire des prochaines années avec un éclairage « magique » (les utilisateurs n’identifient pas d’où vient la lumière)

Les LEDs et leurs avantages :

  • 50 000 heures de durée de vie
  • Haute efficacité lumineuse
  • Allumage instantané
  • Aucune émission d’UV ou d’IR
  • Absence de mercure
  • Totale liberté au niveau du design

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Philips présente le premier bâtiment tertiaire à LEDs"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    gcb
    Invité

    Les LED ont beau être plus efficaces (même les LED blanches ?), remplacer une façade typiquement hausmanienne par un mur de dépense énergétique n’est pas la meilleure image que puisse donner Paris. A quand des Champs Elysées aussi pétants que Time Square ?Par ailleurs, quelqu’un sait-il si la lumière très blanche et multidirectionnelle des LED est aussi bien supportée par nos yeux que celles des lampes à incandescence ou du soleil ?

    r17777
    Invité
    c’est clair qu’on se fout de la gueule du monde ! les équiepent efficace ne doivent pas servir à engendrer de nouvelle dépenses mais à réduire celles déjà présentes! la honte à cet architecte!   ont est vraiment là pil poile dans ce que mes collègue architect de l’aco construction appel de l’égo construction ….le détournement écolo dans toute sa splendeur! pour réponde à ta question GCB , je ne pense pas que la froideur des led soit bien agréable dans des lieux de travail … la puissance lumineuse à beau avoir bien grimper (pas tjrs accompagné d’une augmentation de l’efficacité… Lire plus »
    r17777
    Invité

    désolé je voulais dire » les équipements efficace ne doivent pas servir à créer de nouvelles dépenses … » et « dans ce que mes collègues architecte de l’éco-construction appel de l’égo-construction …. » et encore … »80watts sans les pertes des balats électroniques » bon allé dodo….

    Beben
    Invité
    contrairement aux autres commentaires, je tiens à tirer mon chapeau pour cette initiative.En effet c’est grace à des projets comme celui ci que les mentalité avance, et on sait qu’en tant que français nous sommes les champions du monde des raleurs.La technologie des leds c’est l’avenir….En ce qui concerne l’ecologie, c’est un pas, car les materiaux utilisés sont moins polluant que les autres sources d’eclairage et indirectement ecolo par leurs coté peu energivore.Pour l’economie, les LEDs dites de puissance (equivalence 30w halogene) ne consomme que 3×3 watts soit 9w plus de 33% d’economie c’est déja beau, à cela il faut rajouter… Lire plus »
    bolton
    Invité

    De toutes façons l’avenir est à l’éclairage OLED, c’est de là que viendra la vraie révolution je pense…

    wpDiscuz