Politique climatique : la France bien classée

L’Allemagne, le Royaume-Uni et la France se placent en tête des pays du G8 en termes de politique de lutte contre le changement climatique, selon le dernier baromètre du WWF.

Le rapport «G8 climate Scorecards» du WWF et d’Allianz classe les huit pays les plus industrialisés  et évalue les cinq pays en développement les plus importants par rapport à leur politique de lutte contre le changement climatique.

Selon le rapport, malgré certains efforts, les actions restent toutefois insuffisantes pour mettre le monde sur la voie d’une économie sobre en carbone.

Il apparaît qu’il manque un réel meneur parmi les nations notées, estime le WWF, bien que l’Allemagne affiche quelques améliorations. En revanche, le Canada ou la Russie ont totalement échoué au test, pointe l’organisation.

Bien que l’Allemagne, le Royaume Uni et la France ont déjà atteint leurs objectifs de Kyoto, leur
performance de long terme n’est pas jugée suffisante pour limiter la hausse de la température mondiale à moins de 2°C.

Les Etats-Unis passent du dernier rang à la septième place grâce aux initiatives pour le climat prévues ou annoncées jusqu’ici par l’administration Obama. La Russie est elle aussi à la traîne, et l’Italie et le Japon sont moins bien classés que dans les éditions précédentes.

Dans la préface du rapport, James Leape, directeur du WWF et Joachim Faber, membre du Directoire d’Allianz, appellent les nations à mener des actions immédiatement et à contribuer à sceller un bon accord à Copenhague. « Alors qu’on trouvera probablement le moyen de renflouer la crise financière, aucune somme  d’argent ne permettra de sauver la planète une fois que le changement climatique aura franchi son seuil critique » ont déclaré James Leape et Jaochim Faber.

« C’est pourquoi, il est crucial de limiter l’augmentation de la température en dessous de 2°C par rapport au niveau pré-industriel ».

Le « G8 Climate Scorecards 2009 » mesure les performances et tendances dans des domaines  tels que l’évolution des émissions de gaz à effet de serre depuis 1990, la distance par rapport à  l’objectif de Kyoto, la part d’énergies renouvelables et l’efficacité des politiques climatiques.

L’évaluation est basée sur les améliorations effectuées depuis 1990, le niveau actuel des émissions et les politiques prévues pour le futur.

Extrait du rapport traduit en français « Baromètre Climat du G8, 2009 »

Rapport intégral en anglais, « G8 Climate Scorecards 2009 »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Politique climatique : la France bien classée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pateilleverte
Invité
la lecture du rapport est édifiante : aucune réalité scientifique, des mantras alarmistes (2°C de plus qu’avant préindustriel = catastrophe annoncée), un seul coupable le CO² (et même pas “les” GES) un soit disant consensus des scientifiques (c’est comme au loto 100% des gagnants ont tenté leur chance), bref un bouli bougla d’alarmisme moralisateur dogmatique qui ne sauvera surement pas la Planète mais permettra au moins à quelques gourous ou politiciens d’exister dans les medias. Le changement climatique étant très majoritairement d’origine naturelle même si localement affecté par les actions de l’homme (déforestation, densité de population, urbanisation sauvage,), et étant… Lire plus »
Dan1
Invité
WWF est très gentil en mettant la France au troisième rang, pourquoi pas ? A y regarder de plus près (dans la traduction page 16, lisez bien l’hypothèse retenue pour le nucléaire : Comme WWF considère que ce n’est pas une option viable, elle comptabilise le CO2 du kWh français et les autres au même niveau que celui du gaz (350 g/kWh). Voilà ça au moins c’est clair, on ne tiendra jamais compte des vrais données actuelles ! on manipule la réalité sciemment et au moins avec WWF c’est clairement écrit. La réalité est qu’aujourd’hui, la production électrique française est… Lire plus »
lion
Invité

OK avec Dan1. WWF arrange ses chiffres comme Procuste adaptait ses victimes à la longueur de son lit. Il fallait montrer l’exemplarité des allemands qui rejettent près de 2 fois plus de CO2 par habitants que la France. Mais si le WWF commencait à trouver au moins une conséquence positive au nucléaire que deviendrions-nous.

Dan1
Invité

La leçon que je retire, c’est tout de même une manipulation des chiffres. Qu’en pensez vous ? Quand on est pris la main dans le pot de confiture, on peine à garder sa crédibilité. Dommage, j’avais une meilleure image de WWF.   L’avantage avec WWF c’est que c’est très clairement expliqué, on a même pas besoin de chercher !

chelya
Invité
Oui merci parce que vous donnez les chiffres qui montrent que le Français émet moins que l’Allemand. C’est à dire le contraire de ce que dit le WWF. Forcément les français ont délocalisé toutes leurs industries… Après le WWF n’a jamais prétendu faire un inventaire des émissions de CO2 mais d’évaluer les politiques publiques d’un pays selon les critères du WWF. Au vu des problèmes environnementaux posés par le nucléaire ils ont plafonné la prime à la réduction du CO2 pour ne pas se retrouver à favoriser un péril planétaire à un autre Vous vouliez quand même pas que le… Lire plus »
wpDiscuz