Enerzine

Procédure de mise en liquidation pour Konarka Technologies

Partagez l'article

La firme Konarka Technologies, fabricant américain de film solaire organique a déposé début juin une demande pour la protection de la faillite en vertu du chapitre 7 de la loi sur les faillites des Etats-Unis.

Le chapitre 7 va permettre à l’entreprise de cesser ses activités et de nommer un mandataire qui aura la charge de liquider les actifs de l’entreprise avant de distribuer le produit aux créanciers.

"Konarka a été incapable d’obtenir un financement supplémentaire, et de part sa situation financière actuelle, elle n’est pas en mesure de poursuivre ses activités. C’est une tragédie pour les actionnaires de Konarka, ses employés et pour le développement des énergies alternatives aux États-Unis." a déclaré Howard Berke, PDG de Konarka.

La compagnie Konarka a été fondée par Mr. Howard Berke et par le Dr Alan Heeger, lauréat du Prix Nobel pour ses travaux sur les polymères conducteurs. Parmi les actifs de la société on trouve notamment des centaines de brevets en propre ou sous licence d’exploitation dans le domaine de l’énergie solaire, ainsi qu’une usine de production basée à New Bedford, dans l’Etat du Massachusetts.

Mr H. Berke a indiqué que plusieurs grandes entreprises internationales s’étaient exprimées en faveur d’un refinancement ou d’une acquisition de la société. Il a par ailleurs précisé que, compte tenu de l’intérêt mondial suscité par Konarka, y compris le gouvernement chinois, il n’avait pas entièrement renoncé à l’espoir d’une opération de sauvetage. Toutefois, de telles transactions sont évaluées et décidées par un administrateur nommé et non par l’entreprise elle-même.

Procédure de mise en liquidation pour Konarka Technologies

Le groupe Total n’avait pourtant pas hésité à investir près de 45 millions de dollars dans la société en décembre 2008. Cinq ans plus tôt, Konarka avait même conclu un partenariat avec EDF.

En 2005, l’administration Bush avait autorisé un contrat entre l’US Army et Konarka pour un montant de 1,6 million de dollars et pas moins de 3,6 millions de dollars avec le ministère de l’énergie en 2007. Au total, Konarka aura reçu près de 30 millions de dollars de subventions publiques pour environ 170 millions de dollars de capitaux privés.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz