Qu’est ce que le gaz et l’huile de schiste ?

Enerzine se propose de reprendre et de relayer des informations sur le gaz et l’huile de schiste publiées par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable, dans l’objectif de mieux faire connaître à ses lecteurs (non spécialistes), les enjeux et les problématiques liés à ces hydrocarbures non conventionnelles.

Le gaz de schiste et l’huile de schiste sont des hydrocarbures contenus dans des roches sédimentaires argileuses, situées entre 1 et 3 kilomètres de profondeur, qui sont à la fois compactes et imperméables.

Le gaz de schiste

C’est un gaz "non conventionnel", c’est à dire un gaz qui se trouve piégé dans la roche et qui ne peut pas être exploité de la même manière que les gaz contenus dans des roches plus perméables. Son exploitation nécessite le plus souvent des forages horizontaux et une fracturation hydraulique de ces roches profondes. Le gaz remonte à la surface à travers un tube en acier puis rejoint un gazoduc.

L’huile de schiste

Il s’agit de pétrole contenu dans une roche que les géologues appellent « roche mère ». Cette roche mère était initialement un sédiment marin très riche en matière organique (comme par exemple le plancton). Avec l’enfouissement au cours des temps géologiques, la matière organique sous l’effet d’un accroissement de la température s’est transformée en pétrole qui imprègne la totalité du sédiment devenu une roche microporeuse et imperméable (c’est-à-dire dont les pores de taille microscopique ne communiquent pas entre eux).

Une partie du pétrole contenu dans la roche mère a été expulsée et a migré vers le haut jusqu’à rencontrer une roche magasin (appelée "poche" populairement) protégée par une barrière étanche pour former un gisement dit « conventionnel ». Une autre partie du pétrole, plus importante (appelé "huile de schiste" populairement), est restée piégée dans la roche mère pour former un gisement de pétrole dit « non conventionnel ».

Il y a une quinzaine d’années, on ignorait comment exploiter ce gaz contenu dans ces formations géologiques. Ce gaz est aujourd’hui extrait en grande quantité aux États-Unis où il représente 12 % de la production locale de gaz contre seulement 1 % en 2000. En Europe et notamment en France, l’évaluation de ce type de ressources démarre à peine. Selon certains experts, les réserves mondiales de gaz de schiste seraient 4 fois plus importantes que les ressources en gaz conventionnel.

 

SOMMAIRE :

Qu’est-ce que le gaz et l’huile de schiste ?

Combien de permis de recherches ont été accordés en France pour le gaz de schiste ?
Pourquoi rechercher des ressources en gaz de schiste ?
Quels sont les risques pour l’environnement de l’exploitation des gaz de schiste ?
Qu’est ce qu’un permis de recherches ?
Une mission pour mieux comprendre les gaz de schistes
Quelle est l’avancée des travaux d’explorations planifiés par les industriels ?
Quelle procédure est mise en place pour les permis de recherches ?
Quelle est la procédure pour entamer les travaux d’exploration (forages) ?
Les ressources en gaz de schiste seront-t-elles exploitées en France ?
Quelle est la procédure en cas de demande de permis d’exploitation ?

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Qu’est ce que le gaz et l’huile de schiste ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bravo
Invité
Jusqu’à maintenant nous avons eu droit à un matraquage informatif ahurissant sur ce pauvre shale gaz. Enfin un article expliquant clairement de quoi il s’agit. Mais pour comprendre, encore faudrait-il que ceux qui pour diverses raisons n’ont pas envie de savoir lisent l’article! J’en doute. L’opinion publique est ainsi faite qu’une fois la vindicte populaire lancée, plus rien ne peut changer sur le moment. Du temps sera nécessaire pour remettre les choses en place et lorsque le porte monnaie fera trop mal pour payer le gaz d’ailleurs ou qu’il n’y en aura plus, comme par hasard on trouvera quelques vertues… Lire plus »
Fred 13
Invité

Face à de tels propos irresponsables, je reste sans voix…

Mimi
Invité

c’est vous monsieur qui n’êtes pas documenté. L’exploitaion est un désastre sanitaire, économique et je présume que vous travaillez pour un pétrolier pour défendre ainsi une cause qui serait catastrophique pour les départements concernés !

Tintin
Invité

en tout cas, à lire “Bravo”, on sait maintenant que “Bravo” ne lit, en tout et pour tout, qu’Enerzine. bravo à Enerzine d’avoir un lecteur, enfin, aussi exclusif

Fouko
Invité
Il faut en finir avec toutes ces ressources qui arrivent en fin de vie, qui sont très polluantes et très cheres (le gaz et le fioul ont énormément augmenté ces derniers temps et ce n’est pas fini) Pourquoi tout le monde ne se chauffe pas avec des système de géothermie qui ne dépendent plus du tout du gaz ou du fioul. Surtout que maintenant on peut le faire avec de tout petits terrains, j’ai lu cela sur le site  donc il y a plus de frein pour nous tous, faut arrêter de nous prendre pour des poires !!!! avec les… Lire plus »
Nicolas_54
Invité
Mais non au système d’extraction !! Personne n’est contre l’exploitation sur le sol français, mais les sytèmes d’extraction sont hyper polluants. lorsqu’ils seront propres, on en reparlera ! Après, dire que les pétroliers sont des gens responsalbes… laissez moi rire Mr Bravo. Ils ne pensent qu’à l’argent, à écomiser sur le transport, la sécurité d’extraction… et à se faire un maximum d’argent (ah société consummériste lorsque tu nosu tiens !). Il suffit de regarder les dernières catastrophes pétroliers (Erika, états-unis) pour s’en rendre compte ! Et dire que lorsque ça nous coûtera, à nous consommateurs finaux, trop cher, on en… Lire plus »
Smice
Invité

@bravo Il faut apprendre à lire avant de sortir toujours les mêmes rengaines de nos pétroliers. Les techniques d’extraction propre n’existent pas pour l’instant, alors même si l’on a besoin d’énergie, la seul solution est de diminuer notre consommation et de poursuivre les recherches scientifiques.

Fleurent
Invité

Je demande à enerzine de nous informer sur le gaz de houille qui concerne les anciennes mines de charbon selon certaines informations il y aurait despermis deposes differents pour les gaz de schiste et les gaz de houille ?? Au sujet des huile de schiste un membre de ma famille proche qui habite au Canada  m’a informé sur la tres grave deterioration de l’environement entrainé par l’exploitation de huiles de schiste dans l’Albertas

Septique
Invité

energie gaz petrole nucleaire ect la grosse et triste verite c est q u il y a trois milliars de personnes de trop sur la terre avec toutes ses concequences visibles et invisibles et malheusement on n on voit pas la fin

wpDiscuz