Quid du réseau de distribution électrique britannique

Selon un rapport de l’ENSG (Electricity Networks Strategy Group [1]) publié le 4 mars 2009 et intitulé "Our electricity transmission network: a vision for 2020", 4,7 milliards de livres d’investissements seront nécessaires à la refonte du réseau national de distribution électrique britannique.

En effet, dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’accroître la sécurité d’approvisionnement énergétique, le Royaume-Uni s’est engagé à produire environ 30% de son électricité de sources renouvelables d’ici 2020 et à encourager le développement de nouvelles centrales nucléaires.

Jusqu’à 1.000 km de câbles seront nécessaires pour relier le réseau électrique national britannique aux futures centrales électriques. Une fois les travaux de mise à niveau terminés, le réseau devrait pouvoir recevoir 35 GW supplémentaires d’énergie de sources renouvelables et 10 GW d’énergie nucléaire. Il s’agira donc de la plus grande expansion que le réseau ait connue depuis le début des années 60. Selon Mike O’Brien, Secrétaire d’Etat à l’énergie et au changement climatique, il s’agit d’une grande opportunité d’investissement à long terme qui permettra de soutenir le marché de l’emploi.

Par ailleurs, l’Ofgem (Office of Gas and Electricity Markets), administration assurant la régulation des marchés du gaz naturel et de l’électricité au Royaume-Uni, a annoncé son intention de débloquer les fonds nécessaires à l’entame des premiers travaux de mise à niveau du réseau. Par ailleurs, l’Ofgem et le DECC (Department of Energy and Climate Change, Ministère de l’énergie et du changement climatique), travaillent sur la réglementation en matière de raccordement des parcs éoliens offshore et onshore au réseau électrique, tout ceci dans le but d’obtenir le meilleur rapport coût-efficacité.

[1] L’ENSG, présidé conjointement par le DECC et l’Ofgem, est un groupe de travail qui a pour objectif d’identifier et de coordonner les travaux nécessaire à la transmission et la distribution de l’énergie électrique au Royaume-Uni.

BE Royaume-Uni numéro 95 (15/04/2009) – Ambassade de France au Royaume-Uni / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58625.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Quid du réseau de distribution électrique britannique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tatillon
Invité

nplr : Attention au titre, l’article parle du réseau de transport, pas des réseaux de distribution.