Retrait des lampes à incandescence, Philips satisfait

Philips a salué la décision européenne de procéder au retrait progressif des lampes à incandescence à l’horizon 2012. Cette décision, en droite ligne avec l’appel qu’avait lancé Philips en décembre 2006 à Bruxelles, accélère l’adoption de solutions d’éclairage à économie d’énergie.

Inventée en 1980 par Philips, l’ampoule basse consommation, qui représente aujourd’hui 20% des ventes d’ampoules de Philips Lighting, offre de nombreux avantages pour le consommateur :

  • Une consommation d’électricité divisée par 5,
  • Une durée de vie multipliée par 8,
  • Une économie annuelle de 8 € par ampoule (Kwh : 0,1 euro, 3 heures d’utilisation/jour),
  • Un éclairage 100 % recyclable via la filière Recylum, en France.

"Philips, qui participe depuis de nombreuses années aux débats initiés par la Commission Européenne sur la lutte contre le réchauffement climatique, se félicite de la mise en oeuvre de mesures qui contribueront significativement à la réduction de la facture énergétique de la France et de l’Europe. Cette démarche responsable répond aux enjeux environnementaux majeurs que sont l’optimisation de l’utilisation de nos ressources et la réduction des gaz à effet de serre", a déclaré Joël Karecki, Président de Philips France.

En parallèle de la conférence des Nations Unies qui s’est tenue dernièrement à Poznan (Pologne) contre le changement climatique, Philips a annoncé un nouveau Plan de Rénovation qui devrait permettre aux collectivités et maitres d’ouvrage de prendre des mesures immédiates et concrètes en faveur de l’environnement.

Dès juillet 2009, Philips arrêtera ainsi la commercialisation des luminaires équipés de ballasts ferromagnétiques et des tubes fluorescents « blanc industrie » énergivores en Europe. Pour les remplacer, l’entreprise a conçu des produits plus performants, plus économes et de qualité supérieure, en conformité totale avec la législation européenne attendue en 2010.

Philips prépare simultanément la prochaine génération d’éclairage déjà utilisée par un nombre croissant d’entreprises (bureaux, hôtels, sites de production, lieux de vente) : les diodes électroluminescentes ou LEDs. Ce système d’éclairage – compétitif à partir d’une utilisation journalière dépassant les 10 heures – offre, comme les ampoules à économie d’énergie, une consommation d’énergie divisée par 5. Il présente également 2 autres avantages : une durée de vie multipliée par 50 (p/r aux ampoules à incandescence) et une maintenance quasi-nulle.

Quelques chiffres :

L’éclairage représente 19 % de l’électricité consommée globalement, 14% en Europe. Environ 1,8 milliard d’ampoules à incandescence ont été vendues en 2007 en Europe. Le remplacement des systèmes d’éclairage actuels par des solutions à économie d’énergie permettrait, au niveau international :

  • Une économie de 120 milliards d’euros (consommation électrique),
  • Une réduction des émissions de CO2 de 630 millions de tonnes.

Soit l’équivalent de la production de 500 centrales électriques ou de 1 800 millions de barils de pétrole en une seule année.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Retrait des lampes à incandescence, Philips satisfait"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
filvert
Invité
Utilisateur de ces ampoules fluocompactes depuis le début, il apparaît qu’elles émettent un important électromagnétisme. Elles ne doivent pas être placées trop près de la tête ou d’un stimulateur cardiaque. Il est sorti des ampoule au culot blindé mais cela ne fait pas diminué les ondes (mesures effectuées au salon Marjolaine à Paris en novembre par Annie Lobbé). Les émissions varient de 1 à 15 selon les marques. Il faudrait des études plus approfondies.Pour les Leds, il doit y avoir des émissions s’il y a un transfo (pour le 240 volts). Ce qui n’est pas le cas en 12 volts.Aujourd’hui… Lire plus »
christian
Invité

<mode troll>Le meilleur moyen de se protéger du rayonnement électromagnétique émis par l’ampoule (fluorocompacte ou pas), dans la gamme des 400 à 800 nm de longueur d’onde est d’entourer l’ampoule d’un papier d’alu…Comme ça on est tranquille.</mode troll>Désolé, ça m’a échappé… Ne m’en veuillez pas.

filvert
Invité

Dans ces ampoules blindées, sans doute avec de l’alu, on n’a pas mesuré de différence de rayonnement. Peut-être faut-il une liaison à la terre.Pour l’instant il n’existe pas de culot avec une terre pour les ampoules. A créer !

Morpho
Invité
J’avais fait une petite étude : Sur le dite recyclum : “le mercure contenu dans une lampe en infime quantité (0.005%) ne représente aucun danger en cas de “casse”…..”….On peut trouver ailleurs sur le site : “0.005g de mercure par lampe.”Site de l’ADEME : une lampe basse consommation peut contenir de 1 à 25mg de mercure.La norme pour le milieu industriel est de 0.05mg/m^3, 15 minutes d’affilé et uniquement 4 fois par jour. En sachant que dans les conditions normale, un adulte inspire 8m^3 par jour, on peut considérer que sur le lieu de travail, et dans le pire des… Lire plus »
Roby
Invité

Je suis d’accord les LED seront beaucoup moins polluantes, mais on a le temps de voir les prix des LED baisser et leur efficacité augmenter avant la fin des lampes à incandescence. Le planning de retrait est qd même très progressif (planing prévu : ).

Franflo
Invité
Evidemment que phillips est satisfait, il va pouvoir nous fourguer ses nouvelles lampes à des prix beaucoup plus rémunérateurs que la bonne vieille ampoule d’Edison. Que reproche-t-on à cette dernière ?  D’utiliser de l’énergie pour chauffer ? La belle affire ! Si votre système de chauffage est thermostaté, c’est autant d’énergie de moins à dépenser pour lui. Je ne vois pas le problème. En revanche, fabriquer des LBC impose de produire, transporter et recycler du Mercure et des composants électroniques. Les utiliser emet des ondes électromagnétiques néfastes en grande quantité, et une lumière blafarde préjudiciable au moral des utilisateurs… Et… Lire plus »
Gerard
Invité
Bonjour Franflo. Pour qui nous prend-on demandez-vous ? Pour ce que nous sommes : des crétins incultes, incapables d’un raisonnement de niveau 3 ème de lycée. Des veaux qui gobent toutes les balivernes du moment qu’elles “passent à la télé”. Qui croient que des glaçons qui fondent relèvent le niveau de la mer. Que l’hydrogène se trouve dans la nature pour faire tourner les moteurs. Que le seul gaz à effet de serre est le céhodeux et pas la vapeur d’eau. Qui ne savent pas ce qu’est l’effet de serre, même si ils ont un jardin. Qui ne font pas… Lire plus »
Claudo
Invité
Bonsoir. ras le bol sur les économies d’énergie et les écolos qui ne pensent qu’à culpabiliser les modestes Français! Par contre, les réacteurs de l’armée de l’Air qui ne servent à rien et pourtant polluent, les matches de foot qui se déroulent en nocturne avec un éclairage puissant, qui pourraient se dérouler le jour, les grands prix de formule 1 et rallyes, où le pétrole coule à flot, les manifestations nautiques avec tous ces beaux voiliers qui ont pollué un max pour leur fabrication, la France, le seul pays d’Europe à organiser au moins une course par semaine…etc etc, troplong… Lire plus »
Slt
Invité

ces lampes sont bien

Hauda
Invité

Voilà Eureka. Il y a encore des lampes à incandescence sur le site http://www.Antiquitoys.fr J’en ai stocké plein, car certains modèles torsadés sont déjà épuisés. Faut dire que mon beau frère leur en a commandé plus de 5000 pour ses magasins ne supportant pas l’éclairage basse conso.

wpDiscuz