Enerzine

Royaume-Uni : étape majeure dans la certification de l’EPR

Partagez l'article

Alors que le Groupe du nucléaire, Areva, présentait hier son plan stratégique : « Action 2016 », il annonçait dans le même temps que la certification provisoire de l’EPR était en bonne voie au Royaume-Uni, après 4 ans d’études de conception du réacteur.

Cette annonce fait suite au contrat signé en juillet dernier avec EDF portant sur la fourniture par Areva des pièces forgées destinées au réacteur EPR de Hinkley Point C. Il s’agit donc pour Areva d’une étape clé dans la construction de réacteurs EPR au Royaume-Uni.

« C’est un moment très important. Après quatre années d’examen détaillé et approfondi de la conception de l’EPR par les organes de régulation britanniques, ces derniers ont conclu que le résultat est globalement satisfaisant, tant en termes de conception que de sécurité de l’EPR, et ils sont près à émettre une Confirmation de réception provisoire de la conception pour le Royaume-Uni » a déclaré Alain-Pierre Raynaud, Président d’Areva UK.

« Nous avons déjà résolu un certain nombre de questions en suspens et sommes déterminés à satisfaire les autorités de régulation sur tous les sujets restant à régler, y compris ceux soulevés par Fukushima. Cela permettra de lancer la construction du premier EPR au Royaume-Uni et de tirer profit de tous les avantages que notre technologie à faibles émissions de CO2 apportera en termes d’emplois et de fourniture d’énergie garantie. »


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    19 Commentaires sur "Royaume-Uni : étape majeure dans la certification de l’EPR"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Don
    Invité

    on se demande sur qu’elle planete les gense de Areva vivent ???? La GB mise tout sur les EN et areva nous sort une petite bombe (nucleaire of course) du style, ‘ ah aufait, c’est bon pour la GB, on peut construire la centrale !!!) c’est qui qui va payer encore, les pigeons francais je suppose

    Aphi
    Invité

    @Don : plus aucun gouvernement n’est assez irresponsable pour miser sur le tout nucléaire ou le tout renouvelable. Surtout pas la GB. Votre vision manicheenne est dépassée, l’éolien offshore tout comme le nucléaire ont tous deux leurs places, au moins pour les quelques dizaines d’années à venir. Croire le contraire relève de la méthode Coué. Salutations

    You38
    Invité

    Pour une fois qu’une entreprise française gagnent un contrat à l’étranger et que justement ce ne sont pas les français qui vont payer, vous devriez la féliciter !

    Don
    Invité
    le nucleaire est une energie du passé. en, plus de mettre en danger toute la planete pour ne fournir que 3% de l’energie mondiale, c’est maintenant à gouffre à fric… @Aphi : la GB est trop contente d’avoir vendu à EDF ces veilles centrales toute pourries à un fric fous (les augmentations continue du prix, c’est aussi pour payer les centrales anglaises..). Il ne sont certaienement pas pret de fouttre 6à 10 millards d’euro pour construire un EPR. Le choix de revenir au nucleaire s’eloigne tous les jours un peu plus.Seule Areva continue à croire que tout va se debloquer… Lire plus »
    renewable
    Invité
    Imaginez, on vous vend ce gros machin 3milliards, à 50% à peine de sa valeur, on vous garantit un facteur de charge de plus de 90% et si ce n’est pas le cas on s’en fout! c’est garanti par le contribuable français qui passera l’éponge in fine si Areva n’arrive pas à combler les 3 à 4 milliards € de surcouts et la baisse du facteur de charge. En plus ça créé beaucoup d’emplois le temps du chantier (un à deux mandats), toujours bon pour les politiques locaux! Le reste (MOX, surcouts, déchets, risque) on s’en fout c’est pour les… Lire plus »
    Nicias
    Invité

    EdF prévoit de construire 4 EPR au R-U.

    Don
    Invité

    le verbe prevoir est différent du verbe signer… EDF prévoie tous ce qu’il veut; LA GB est un pays souverain et ruiné comme la france, je pense pas qu’ils ont les moyens d’acheter 4 petit EPR. Les seuls déclarations concernent les EN ou ils se lancent à fond dans les eoliens offshore…

    moise44
    Invité
    Le tout nulcéaire n’existe pas, pas plus que le tout éolien ou tout solaire. l’électricité c’est 25% (en gros) de l’énergie consommée en france, le reste du pétrole, du charbon et du gaz … D’ailleurs le PDG d’eXxon le sait très bien : Qatar : « un modèle de prospérité énergétique » pour le pdg d’… Si vous disqualifiez le nucléaire pour des pbs de rentabilité alors les nouvelles ENRs que vous voulez promouvoir sont disqulifiées avant le nucléaire. Une énergie du passé dites vous ? Mais que faites vous des news sur énerzine qui vous disent le contraire. Pas plus tard… Lire plus »
    Devoirdereserve
    Invité

    La nouvelle complète, c’est que l’autorité britannique vient d’approuver le design de l’EPR, certes, mais aussi de l’AP1000. Pour le reste, EDF en G.-B. comme en France n’a pas besoin de l’argent du contribuable pour lancer ses projets, mais de prêts de banques qui seront remboursés grâces au paiement des factures de clients. Il semble que les notions d’achat, et d’impôt ne soient toujours pas comprises par de nombreux intervenants… Voir les calculs de Dan1, de Pamina maintes fois répétés.

    Nicias
    Invité
    … et commandé EDF a passé un accord avec le groupe nucléaire Areva pour commander des pièces destinées à la construction du premier réacteur EPR au Royaume-Uni, ont indiqué jeudi les deux groupes dans des communiqués distincts. Areva annonce la signature dun accord avec EDF Energy portant sur la fabrication de pièces forgées destinées au premier réacteur EPR qui verra le jour à Hinkley Point, au sud-est de lAngleterre, indique le groupe nucléaire. Comprenez que les champs gazier de la mer du nord sont à bout de souffle, il construisent des éoliennes pour compenser mais ils vont pas sortir du… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    « Il semble que les notions d’achat, et d’impôt ne soient toujours pas comprises par de nombreux intervenants.. » C’est effectivement ce que j’ai constaté et ça m’interroge. Si cela est le fait d’écologistes qui se présentent au suffrage des citoyens ça craint un peu. Imaginez un élu qui ne sait pas faire la différence entre l’impôt et le financement par l’emprunt remboursé par le consommateur… et ben je ne vote pas pour lui !

    Bachoubouzouc
    Invité

    « le verbe prevoir est différent du verbe signer… » Vous avez raison, on ne sait absolument pas ce que cela va donner : Le parlement britannique a déjà donné son accord, leur autorité de sûreté est en train, et l’éventuel client s’appelle… EDF Energy, filiale d’EDF. Mon dieu, quel suspens.

    Dan1
    Invité

    Un EPR à Hinkley Point c’est peut être une bonne nouvelle pour la Bretagne :

    Don
    Invité

    le gourvernement Anglais est très clair..AUCUNE SUBVENTION PUBLIQUE. Donc EDF devra se dermerder pour financer ces centrales…comme ils n’ont prévu que 9 milliards de livre sterling pour 2 centrales EPR..on devine la suite. Si EDF peut compter sur létat francais sur et sur ses clients francais pour financer les dépassements. De plus et pour la premiere foi, les Anglais impose une assurance au constructeur de centrale en cas d’accident nucleaire…

    Devoirdereserve
    Invité
    Sellafield est déjà partiellement opérée par Areva me semble-t-il. Pour le coup, nettoyer les poubelles is a touchy buisness. C’est un sale boulot, mais il faut bien que quelqu’un de compétent et rigoureux le fasse. Si Areva y arrive, l’addition sera pour le contribuable britannique (puisque c’est de la poubelle « historique »). N’est-ce pas Don ? Et les factures EDF, pour le consommateur britannique. Pigé la nuance ? Enfin, manifestement, vous aimez vous faire peur… Alors voilà : Imaginez qu’Areva plante tous leurs chantiers, Flam, Olkiluotto, Hinkley, Taishan 1 et 2… Ardoise : allez, à 6 milliards pièce, ça fait 30… Lire plus »
    Don
    Invité

    j’aimerai bien que la cour des comptes se mele de ce ‘contrat’ Anglais. Il faut que des gens serieux et surtout honnete verifie que EDF se lance pas dans un chantier qui sera ensuite un gouffre financier pour les contribuables Francais…. Il est clair le budget de départ 9 millards de livre pour 2 centrales EPR est ridicule…Y’en a marre de ce lobby nucleaire egoiste et qui sont pret à tout sur le dos des contribuables francais.

    Nicias
    Invité

    Il est clair le budget de départ 9 millards de livre pour 2 centrales EPR est ridicule… ça fait plus de 11,3 milliards d’€ au cours actuel en chutte libre soit 5,65 M€ par reacteur. Rien d’anormal…

    Tech
    Invité

    « quatre années pour examiner en détails des pièces en fer forgées » pour faire référence à un autre de vos post et calmer votre « bon dieu quel suspens » heureusement que la « filière est maitrisée de bout en bout par des employés qualifiés »

    Bachoubouzouc
    Invité

    Encore une fois, c’est normal que je ne comprenne rien à votre réponse ? Vous faites référence à quoi ? D’où vient la citation « quatre années pour examiner en détails des pièces en fer forgées » ? « pour faire référence à un autre de vos post » Lequel ? J’en rédigue 150 tous les deux mois selon Enerzine, je ne les connais pas tous par coeur ! Purée vous pourriez quand même faire un effort pour vous faire comprendre !!!

    wpDiscuz