Solaire, éolien et biocarburants toujours en hausse

Les trois principaux secteurs des énergies nouvelles, l’éolien, le photovoltaïque et les biocarburant ont connu une nouvelle année de croissance forte en 2008 : +50%. Selon Clean Edge, l’année 2009 sera un cap difficile, mais qui ne devrait pas remettre en cause la croissance à long terme.

Le rapport annuel de Clean Edge relève une nouvelle forte hausse des recettes de trois secteurs énergétiques : elles sont passées de 75,8 milliards de dollars en 2007 à 115,9 milliards en 2008. Pour la première fois, un secteur seul, l’éolien, a enregistré des revenus excédant les 50 milliards de dollars.

L’année passée a toutefois été marquée par la hausse des coûts de développement  des parcs éoliens, en raison de la forte demande et de faibles dynamiques de fourniture du marché. La contraction des crédits liée à la crise économique mondiale s’est également fait sentir.

Clean Edge ne s’attend pas à voir la croissance de 2008 se reproduire en 2009.

Effets de la crise

Les nouveaux investissements mondiaux dans les technologies énergétiques, incluant les capitaux à risque, le financement de projets, les marchés publics, et la R&D, ont enregistré une hausse de 4,7 %, passant de 148,4 milliards en 2007 à 155,4 milliards en 2008, selon le cabinet d’études New Energy Finance.

La sévère contraction des marchés du crédit a toutefois commencé à faire des victimes : la fin de l’année 2008 et le début 2009 ont été marqués par des délais de réalisation ainsi que des licenciements, voire l’abandon de projets.

Alors que le rapport table sur une croissance continue du secteur à moyen et long terme, il estime que 2009 sera une année de recentrage, de consolidation, ou de repli pour de nombreuses entreprises.

Dans le même temps, de nouvelles dépenses gouvernementales, la régulation et la mise en oeuvre de nouvelles politiques devraient aider le secteur a affronter la crise économique mieux que dans la plupart des autres secteurs.

Le rapport estime que l’énergie propre, et la gestion intelligente de l’énergie seront perçus comme des moyens d’aider les économies autour du monde à affronter le malaise économique actuel.

Biocarburants :

La production mondiale et la vente en gros de l’éthanol et du biodiesel ont représenté un marché de 34,8 milliards de dollars en 2008 et devraient atteindre 105,4 milliards en 2018.

En 2008, le marché mondial des biocarburants se composait de plus de 64,3 milliards de litres d’éthanol et 9,4 milliards de litres de biodiesel produits dans le monde.

Pour la première fois, le Brésil, leader mondial de l’éthanol, a dépassé les 50 % d’utilisation de carburant bioéthanol, éclipsant l’usage du pétrole pour la première fois dans un marché de grande taille.

L’éolien

Les investissements dans les nouvelles installations devraient passer de 51,4 milliards de dollars en 2008 à 139,1 milliards en 2018. Les installations dans le monde ont atteint l’an dernier le record de 27 000 MW.

Aux Etats-Unis, qui représentent 8000 MW, l’éolien a occupé plus de 40% des nouvelles capacités de génération raccordées au réseau en 2008. Le pays a dépassé l’Allemagne en tant que leader mondial de l’énergie éolienne.

Solaire photovoltaïque

En prenant en compte les modules, les composants système et l’installation, le solaire devrait passer d’un poids de 29,6 milliards en 2008 à 80,6 milliards de dollars en 2018.

Les installations annuelles ont atteint plus de 4 GW dans le monde en 2008, soit 4 fois le montant de la puissance totale installée 4 ans plus tôt, alors que le marché dépassait pour la première fois la barre de 1 GW.

Ces trois secteurs technologiques représentaient 75,8 milliards de dollars en 2007, et 115,9 milliards en 2008, soit une croissance de 50 %. Dans 10 ans, le marché devrait peser 325,1 milliards de dollars.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Solaire, éolien et biocarburants toujours en hausse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
seb
Invité

On est encore très loin des 1 $ par Watt crète dont on entend parler dans les brèves … mème en contant le coût de l’installation et de racordement au réseau. J’ai toujours du mal à savoir si les tarifs de rachats subventionnés encouragent l’investissement dans le R&D et dans des usine plus performantes et annonces donc une baisse des coûts (et donc a terme de ces meme tarifs de rachats), ou si il n’est pas en train de créer une véritable rente de situation pour un certain nombre d’acteurs de ce marché …

Vent d'ouest
Invité

Nous assitons bien à la mise en place d’une rente de situation: le rarif de rachat assure 8.2 c€ /kWh pendant 10 ans, payables à 30 jours par EDF et donc les consommateurs . Peu de marché sont actuellement aussi sécurisés. Le seul problème: si vous produisez beaucoup, si vous êtes dans une zone très ventée,alors ce prix tombe à 2,8c€/kWh après 10 ans. Conclusion, il vaut mieux mettre des éoliennes dans une zone peu ou moyennement ventée: moins d’usure et de casse, surtout en fin de contrat.et tarif maximum conservé pendant les 15 ans. 

Duchnok
Invité

le coût actuel tout compris du photovoltaique est de 9euros le Watt, soit donc environ 10 fois plus cher qu’un dollar le Watt. C’est écrit dans HESPUL, et dans un article de QUE CHOISIR de juin 2008. c’est un peu moins quand il s’agit de “centrales”, soit de l’odre de 7 euros le Watt. Fransic NIMAL, Ingénieur centralien de 68 ans.

enerZ
Invité

Merci de ne plus indiquer de titre, de nom, de prénom, d’adresse email et de numéro de téléphone. Le modérateur.

stef
Invité

Vous vous basez sur quoi pour annoncer un coût du pv de 9€ le Wc ? Et de 7€ le Wc pour des “centrales” ? Personnellement je ne vois pas du tout ces tarifs là sur les devis que je vois passer… On est à moins de 5€ le Wc sur les installations de plusieurs centaines de m2 (hangars agricoles par exemple).

tibeau
Invité

A en croire un constructeur de panneaux, le seuil des 1$ par Wc a été atteint. D’accord c’est uniquement le prix du panneau, auquel il faut rajouter la monte en module, l’onduleur, les cables et la main oeuvre… Mais qd même ca progresse ! Pr info, ces mêmes panneaux semblent être commercialisés entre 4 et 4.5 €/Wc posés.

Etiennedorges
Invité

J’ai l’impression que Duchnok fait de la désinformation… Il porte bien son nom d’ailleurs.  Le rendement et les technologies dans le domaine solaire progressent tous les ans. D’ailleurs les articles d’Enerzine le montre régulièrement, arguments et sources à l’appui. 

renewable
Invité
Le roi de la désinformation! Vous retardez d’une guerre mon cher (nous avons eu l’occasion d’en débattre), si vous achetez en gros (à partir de 300m²) vous pouvez passer sous la barre des 4euros le Wc (onduleurs et kit d’intégration ou de pose au sol compris) sans aucun problème. Au delà de l’ha, on passe sous la barre de 3euros le Wc et on se rapproche des 2,5euros. Et ces prix continuent de descendre, avec la chute des marchés allemands et espagnols et surtout la mort de plusieurs gros projets en europe tués par la crise du crédit. Cela devrait… Lire plus »
Duchnok
Invité

je vous l’indique: le site d’HESPUL, un article ancien de QUE CHOISIR que vous trouvez dans n’importe quelle bibliothèque municipale. Et il suffit de consulter des fourniseurs, y compris avec un projet bidon avec une photo de toiture. Et il y a aussi la lecture de la revue des professionnels, SYSTEMES SOLAIRES, qui ne peut pas raconter n’importe quoi, sauf à perdre son crédit!.

wpDiscuz