Suez Energy : un terminal GNL pour le Chili

Suez Energy International et Codelco, le premier producteur de cuivre au monde, ont créé GNL Mejillones S.A. en vue de la construction d’un terminal de regazéification GNL à Mejillones, dans la région d’Antofagasta, au nord du Chili.

Cette société sera détenue à parts égales, annonce Suez dans un communiqué, pour un investissement partagé s’élèvant à 500 millions de dollars.

Dans une première phase en régime accéléré (2009-2012), le projet consistera à construire une jetée et un terminal terrestre de regazéification GNL d’une capacité d’émission de 5,5 millions m³ de gaz. De quoi produire 1.100 MW d’électricité.

Un méthanier d’une capacité de stockage d’environ 135.000 m³ mouillera en permanence et servira de plate-forme de stockage flottante.

Dans une seconde phase, un réservoir de stockage terrestre de 160.000 m³ sera construit. Les études de faisabilité seront lancées au cours des prochains mois avant de lancer la construction prévue pour durer 3 ans.

Tous les contrats EPC (Engineering, Procurement, Construction) pour la réalisation du projet ont été signés la semaine dernière.

Le terminal sera construit par la société d’ingénierie espagnole Técnicas Reunidas et la jetée par la société chilienne Belfi. Tractebel Engineering et Owner’s Engineer sont chargés de la conception initiale, de la coordination et de la supervision de la construction.

Une filiale de Suez Energy Andino sera responsable de l’exploitation et de la maintenance du terminal. GNL Mejillones progresse également dans l’obtention des permis d’environnement et autres autorisations nécessaires pour construire et exploiter les installations.

GNL Mejillones a déjà signé des contrats pour la vente de gaz naturel (équivalent à une puissance de base de 450 MW électriques) à partir de la fin 2009, avec 4 clients principaux, tous figurant parmi les grandes sociétés d’extraction de cuivre : Codelco, BHPB, Collahuasi et El Abra.

Suez Global LNG fournira quant à lui le GNL pendant les 3 premières années de l’exploitation.

Le projet vise à garantir, à court et à long terme, l’approvisionnement en énergie dans le nord du Chili, toujours affecté par les restrictions sur les livraisons de gaz en provenance d’Argentine.

Dirk Beeuwsaert, CEO de Suez Energy International, l’explique dans le communiqué du groupe Suez :

“ GNL Mejillones profitera de la grande expertise de Suez en matière de GNL, du savoir-faire du Groupe avec les terminaux GNL de Boston et Zeebrugge, de l’expérience de Tractebel Engineering et du large portefeuille d’approvisionnement de Suez Global LNG."

"Le projet s’inscrit également dans la vision à long terme de Suez pour le Chili, à savoir maintenir un portefeuille diversifié d’actifs de production. La semaine dernière a eu lieu la cérémonie d’inauguration d’une nouvelle centrale au charbon de Suez à Mejillones."

"Nous sommes convaincus que ces initiatives contribueront grandement à la sécurité énergétique de l’économie chilienne", conclut-il.

 
(src: CP – Suez)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz