Total : création d’une raffinerie de 400 000 barils

Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco) et Total ont signé les principaux accords relatifs à la création de leur joint-venture, la Jubail Refining and Petrochemical Company.

Ces accords marquent la construction d’une raffinerie de 400 000 barils par jour, dotée d’une conversion profonde, à Jubail, en Arabie Saoudite. Le Comité Exécutif de Total et le Conseil d’Administration de Saudi Aramco avaient décidé de lancer le projet le 6 et le 8 mai, respectivement.

La raffinerie traitera du brut lourd Arabian Heavy et le transformera en produits raffinés de très haute qualité, adaptés aux normes les plus strictes. Son démarrage est prévu fin 2012. Raffinerie totalement convertissante, Jubail maximisera la production de gazole et de kérosène. Le projet prévoit en outre la production de 700 000 tonnes par an de paraxylène, 140 000 tonnes par an de benzène et 200 000 tonnes par an de propylène de haute pureté.

La raffinerie bénéficiera de la proximité de champs de brut lourd et des infrastructures de qualité de la ville de Jubail, notamment un port industriel, des réseaux électriques et d’alimentation en eau, et une zone résidentielle.

"Le projet de raffinerie de Jubail illustre la volonté de Saudi Aramco et de Total de contribuer à limiter les tensions sur le raffinage mondial en réduisant l’inadéquation entre les infrastructures de raffinage et les différents types de pétrole présents sur le marché, déclare M. Jum’ah. Il s’agit également d’une nouvelle preuve de notre engagement à augmenter les capacités pour satisfaire les besoins en produits raffinés des marchés mondiaux."

"Le projet de raffinerie de Jubail est un excellent exemple de partenariat stratégique avec un grand pays producteur de pétrole. Ensemble, Saudi Aramco et Total pourront répondre mieux à la demande croissante en carburants et en produits pétrochimiques, notamment en Asie et au Moyen-Orient, mais également en Europe, où la demande de gazole et de kérosène ne cesse de croître", a ajouté M. de Margerie lors de la cérémonie de signature.

A la suite de la signature de ces accords, la Jubail Refining and Petrochemical Company sera constituée au cours du troisième trimestre 2008. Elle sera initialement détenue à hauteur de 62,5 % par Saudi Aramco et de 37,5 % par Total. A terme, les parties envisagent de conserver chacune une participation de 37,5 %, les 25 % restants devant être introduits en bourse sur le marché saoudien après approbation des autorités compétentes. Saudi Aramco et Total se partageront la commercialisation de la production.

Les deux groupes viennent de lancer les appels d’offres pour la construction du projet.
L’attribution des différents lots sera finalisée au premier trimestre 2009. Les commandes pour les équipements à long délai d’approvisionnement seront passées dès juillet 2008. Le processus de financement sera lancé au deuxième semestre 2008 et devrait être finalisé début 2009.

Saudi Aramco est une entreprise pétrolière d’Etat saoudienne, entièrement intégrée, et un acteur majeur de l’exploration et de la production, du raffinage, de la distribution, du transport et du marketing au niveau mondial. Saudi Aramco possède les plus grosses réserves prouvées de pétrole au monde (260 milliards de barils) et les quatrièmes réserves mondiales de gaz.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz