Total : Résultats positifs pour un gisement du Congo

Total annonce l’appréciation positive du puits Moho Nord Marine-3, au large de la République du Congo. Ce puits est situé sur la partie nord du permis de Moho-Bilondo, à environ 80 kilomètres au large des côtes, par 1 030 mètres de profondeur d’eau. Il fait suite aux découvertes de Moho Nord Marine-1 et 2 en 2007.

Le puits Moho Nord Marine-3, foré à une profondeur totale de 2 300 mètres, à 1,7 kilomètres au nord ouest de Moho Nord Marine-2  et à 2,7 kilomètres au Nord du Moho Nord Marine-1, a rencontré dans le Miocène Supérieur des sables de bonne qualité sur une hauteur d’environ 60 mètres, communique Total. Le puits a produit, en débit limité, près de 3 000 barils par jour, d’une huile à 18° AP.

Pour Total, la réalisation de ce forage conforte le pôle de ressources contenues dans le Tertiaire au Nord du permis de Moho-Bilondo. Elle permettra d’affiner les études du schéma de développement de Moho Nord.

La phase 1 de Moho-Bilondo, au sud du permis, est actuellement en cours de développement. Elle comprend quatorze puits sous-marins raccordés à un FPU (Floating Production Unit). Sa production, démarrée en avril 2008, est évacuée sur le terminal de Djéno et devrait progressivement monter en puissance pour atteindre un plateau de 90 000 barils par jour, prévoit la compagnie.

Total E&P Congo (53,5 %) est associé sur le permis d’exploitation de Moho-Bilondo à Chevron Overseas Congo Ltd. (31,5 %) et la Société Nationale des Pétroles du Congo (15 %).

Présent en République du Congo depuis 1968, Total y est le premier producteur de pétrole avec une capacité de production opérée de 130 000 barils de pétrole par jour.

Total dispose des savoir-faire technologiques et de la capacité de mener à bien des grands projets complexes, dans des environnements extrêmes. A la perspective d’une seconde phase de développement pour valoriser les réservoirs de la zone Nord du permis de Moho-Bilondo, s’ajoutent les cinq découvertes qui ont été réalisées par Total sur le permis Mer Très Profonde Sud à près de 2 000 mètres de profondeur.

La mise en production de Moho-Bilondo démarré en avril 2008, succède aux mises en production de Dalia fin 2006 et Rosa en 2007 en Angola, et aux lancements récents des développements de Pazflor, troisième pôle du bloc 17 en Angola, et d’Usan au Nigeria. La prochaine étape déterminante sera le démarrage d’Akpo au Nigeria, prévu en 2009. En 2007, la production en Afrique de l’Ouest de Total a atteint près de 640 000 barils de pétrole équivalent par jour.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz