Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale

La société suèdoise Hexicon a dessiné une plate-forme conceptuelle flottante capable d’accueillir six ou sept turbines éoliennes géantes pouvant atteindre ensemble jusqu’à 40 MW d’énergie renouvelable.

La structure comportera une plate-forme centrale qui sera utilisée pour contrôler les turbines. Selon la société, le système peut produire de l’électricité au même coût (par MW) que les parcs éoliens offshore conventionnels qui sont actuellement en cours de construction dans la mer du Nord, à des profondeurs d’eau comprises entre 20 et 30 mètres.

Contrairement aux parcs éoliens offshore conventionnels qui restent difficiles à maintenir, le concept d’Hexicon pourrait lui fonctionner sans interruption (hors dommages exceptionnels) pendant 50 à 60 ans et nécessiterait un minimum d’entretien. Ainsi, le temps de réparation des turbines, des pâles, des boîtes de vitesses, etc. serait réduit considérablement parce que la plate-forme possèderait tous le matériel nécessaire à son bord.

Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale

Par ailleurs, les éoliennes déjà installées dans le "hub" pourraient être remplacées plus facilement par des modèles ultérieures plus efficaces.

Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale

En effet, la plate-forme est suffisamment grande pour contenir du matériel de levage ainsi qu’une équipe de maintenance en mesure d’exécuter les tâches d’entretien sans avoir à se soucier d’une logistique lourde.

Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale

Enfin, la plate-forme possède l’avantage de pouvoir être construite à terre avant d’être transportée, voire même assemblée sur site. Le coût d’une telle installation est estimée à environ 100 millions d’euros.

Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Un concept de plateforme éolienne flottante hexagonale"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jeff_1982
Invité
Couplons cela à une activité de sentinelle de la vi aquatique ou d’activité aquacole et le projet aura suffisamment de bagou pour intéresser des investisseurs…. 7 éoliennes ça me parait ambitieux, avec l’effet de turbulence, il faudrait 6 diamètres de rotor entre 2 éoliennes sous le vent bref une très (trop) grosse structure. On va dire 6 éoliennes et divise par 2 ses dimensions. Reste la question de l’acheminement de l’énergie…. un câble sous l’eau ou un stockage d’énergie cinétique (compression de l’air par ex) ou chimique (Oxydoréduction di zinc par ex)… Dans le contexte actuel on peut vite imaginer… Lire plus »
enrewable
Invité

Bonjour, Je me pose la question quant à l’influence des perturbations des vents pour des éoliennes aussi proche?

Samivel51
Invité

Il est bien dommage que seuls les Scandinaves semblent s’intéresser à l’éolien flottant. La France a en effet un potentiel éolien offshore très important, avec trois bassins de vents (relativement) indépendants (Méditerrannée, Atlantique, Manche), mais nos côtes sont beaucoup plus abruptes qu’en Europe du Nord, les rendant peu favorables à l’offshore reposant sur le fond.

Juytre
Invité

Il n’est nul part question des vagues, pourtant à moins que ce dispositif ne soit ancré dans un plan d’eau abrité, la structure me semble très fragile par rapport aux vagues.

De passage
Invité

car à la différence d’une éolienne ancré sur le sol, ce dernier n’oscille pas et ne transmet donc pas de mouvement au mât. Par contre cette jolie structure hexagonale transmettra les oscillation de chaque mât aux autres et il y aura certainement des fréquences de résonnance qui ne pourront être maîtrisées que par des structures bien plus lourdes. On le voit déjà au devis estimatif de 2500€ le kW contre 1400 sur terre. On connaît ce genre de devis innovant, il se réalisera forcément vers 3000€/kW et un coût par kW/h astronomique.

Guydegif(91)
Invité

Piste qui mériterait qu’on s’y intéresse en France pour nos côtes où les fonds plongent vite ! Atout mobilité qd à placer là où il faut et déplacer qd requis ! Similarité de concept avec les rigs semi-submersibles avec caissons de stabilisation à qq dizaines de m sous la surface et des ancrages aux azimuths ad hoc. Cf Les Pentagones des années 70 de Forex-Neptune devenus Schlumberger par la suite….. Un peu de Synergie Technip, IFP, Schlum….pardi? Why not? A+ Salutations Guydegif(91)

Hayabs1
Invité

@ samivel51 Il y a un appel à propositions pour toutes les énergies marines qui a été lancé par l’ADEME fin 2009 Cela bouge donc en France du fait de nos compétences nationales sur l’Offshore, comme l’indique l’entretien du responsable de l’IFP

Hayabs1
Invité

Voici la page correspondante sue Enerzine

S2
Invité

Quelqu’un sait-il comment éviter la dérive et comment évacuer la production sur le réseau électrique ?

Sicetaitsimple
Invité

C’est écrit, conceptuel….Ca ne veut pas dire impossible, mais ça veut dire il y a encore du chemin…Désolé d’être un peu ras des pâquerettes, mais il y a tellement d’autres chemins sûrs et à des coûts connus.

Mbdmaroc
Invité

bonjour, je suis l’inventeur de ce concept, désormais propriété du groupe vinci le système ne peut pâs se renverser même avec les vagues nous avons pris des rafales de 180 km à palavas les flots et l’hydrolienne est reste debout. http://www.aerolac.fr

Guydegif(91)
Invité
Je réagis au Post de Mbdmaroc qui prétend être le concepteur de l’éolienne-hydrolienne…pour lui suggérer un peu de modestie…. C’est un sujet qui a attiré mon attention dès sa 1ère mention dans Enerzine le 07/08/2008 où l’article disait que la technique était importée directement du Canada et permettait de pourvoir les bactéries en oxygène.. .==> Paternité canadienne, a priori sans doute Dany Boudrias, donc PAS Mbdmaroc svp !!! Par ailleurs, pas du tout la même finalité ni la même échelle que les éoliennes en mer dont il est question dans l’article ci-dessus et destinées à produire de l’électricité….qqs MW /… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

// avec Hywind à considérer ! A+ Salutations Guydegif(91) NB.: désolé pour les “machins” entre <> ci-dessus pas de ma volonté et qui rendent la lecture pénible. Modérateur de Enerzine pouvez-vous corriger svp?

Mbdmaroc
Invité

il ne faut jamais se fier aux apparences et encore moins à la presse ! depuis 1995 et non 2008 nous somme sur ce marché ! nous connaisons BOUDRIAS et surtout mon cher ami, ce n’est pas dans un fauteuil everstyle dans l’essonne, quand on n’y connait rien que l’on peut se permettre de telles réflexions !! ce que je voulais dire c’est que nous avons mis au point un système qui tient sur la mer et non sur un petit lac, c’est là que réside l’invention et cela n’a pas été si simple ! doint acte

wpDiscuz