Un plan national dans l’éolien offshore aux USA

Les Etats-Unis ont lancé officiellement la création d’une filière industrielle dans l’éolien offshore, avec l’installation d’ici à 2020, d’une capacité de 10.000 MW, avant d’atteindre 54.000 MW, à l’horizon 2030.

Le secrétaire à l’intérieur, Ken Salazar, et le représentant du département américain de l’énergie (DoE), Steven Chu, ont estimé qu’il était temps d’accélérer le développement des éoliennes offshores, et ont annoncé en conséquence un important plan national pour la promotion des parcs éoliens offshores.

L’annonce du rôle clé accordé à l’énergie éolienne offshore dans l’océan Atlantique a été réalisée à l’occasion de la présentation du plan stratégique pour la création d’une industrie nationale dans l’éolien offshore. Cette technologie considérée comme cruciale par les États-Unis devrait les aider à atteindre l’objectif fixé par l’administration Obama, qui vise à répondre – d’ici à 2035 – à la fourniture d’électricité (80%) en provenance de sources d’énergie à faible émission de carbone.

L’étape préalable à cette politique de soutien passera par un développement prioritaire des infrastructures de transport d’électricité dans la région mid-Atlantique. Un premier financement de 50 millions de dollars sera ainsi débloqué à cet effet.

Par ailleurs, le lancement de ce programme implique que les organismes fédéraux s’engagent à promouvoir un développement respectueux de l’environnement, n’entrant pas en collision avec d’autres projets qui convoitent également l’énergie des océans.

Un plan national dans l'éolien offshore aux USA

D’un point de vue technique, le plan national prévoit de fournir une assistance pour chaque projet. Celle-ci vise à maîtriser les coûts, à fournir des solutions techniques fiables et performantes ainsi qu’à assurer une parfaite intégration de l’énergie produite au réseau.

Vous pouvez consulter le rapport complet (.PDF en anglais) du plan stratégique national sur l’éolien offshore aux Etats-Unis >>>>> ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Un plan national dans l’éolien offshore aux USA"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Offresdemploi
Invité

Le nombre d’offres d’emplois à “offshore wind” est en train de grimper en flèche aux Etats-Unis. En France, à “éolien offshore”, il y en a 1.

renewable
Invité

EN France on en est tjs à se regarder le nombril et à miser sur l’énergie du passé quand le monde progresse à grands pas vers les ENR de demain….Pitoyable

Dan1
Invité
Il est vraiment pitoyable de taper sur le France avec aveuglement, sauf si bien sûr les Etats-Unis progresse à grand pas vers les EnR électrogène (car il y a le reste et la France, c’est un peu plus de 20 % de nucléaire dans le mix énergétique). Bon pour les US : 54 GW d’éolien offshore en 2030 devraient produire au maximum 190 TWh (3500 heures ou 40% de facteur de charge) et plus probablement 160 TWh (Fc = 34 % ou 3000 heures). Les USA produisent et consomment environ 4 000 TWh d’électricité par an. L’éolien représenterait donc un… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Il est vrai que “progresser à grands pas” se mesure aussi par rapport à la distance à parcourir… Si on parle d’émissions de CO2 de la production électrique(c’est dans l’article), la tortue française ne va pas se faire rattraper tout de suite par le lièvre américain…ni même danois, ni même allemand….j’arrête là sur les exemples.

wpDiscuz