Une centrale solaire de 4MW sur un site de décharge

La société Noveo Energies Nouvelles, partenaire du groupe Allemand Renerco, annonce mettre en service à partir de novembre prochain le premier parc solaire d’un puissance de 4MWc sur décharge situé dans le Sud-ouest de la France.

Deuxième projet de ce type en France, il s’agit plus précisément de la décharge de Sévignacq (64), qui a accueilli les déchets du territoire du Béarn-Pays de l’Adour pendant 20ans. La mise en place de ce parc permet ainsi de réhabiliter un site sur lequel aucun autre usage n’est possible. Cette valorisation de foncier "inutile" est réalisé par la société Noveo sur de nombreux sites en France (décharges, anciennes carrières, zones de stockage de travaux autoroutiers, sites militaires désaffectés, friches industrielles, anciens aérodromes..).

Selon Noveo, il est en effet crucial que "la filière solaire ne se développe pas au détriment d’autres filières (agricole, forestière) afin d’assurer sa bonne acceptation sociale".

La complexité de ce dossier du fait de sa mise en place sur un site sensible et son caractère novateur, ont conduit à près d’une année de discussions avec les autorités administratives pour adapter le projet aux contraintes de post-exploitation de l’ancienne décharge.

L’enquête publique s’est déroulée en Mai 2010 et suite à l’avis favorable du commissaire enquêteur, le permis de construire doit être délivré dans le courant de l’été pour un début du chantier en septembre. Plus de 20 000 panneaux solaires, vont être installés sur le site, dont une partie sur semelle béton pour conserver l’étanchéité du site d’enfouissement de déchets.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Une centrale solaire de 4MW sur un site de décharge"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité
Excellente initiative! En poussant à peine plus loin le raisonnement, on devrait interdire les centrales PV au sol en dehors de ces nombreux sites où “aucun autre usage” (y compris l’usage “espace naturel/biodiversité/paysage”) n’est possible. Et freiner l’urbanisation gallopante, tant qu’on y est, en imposant des plans d’urbanisme restrictif aux communes. Une fois dans l’histoire, sous Louis XIV, la France a été une “superpuissance” mondiale: c’était grâce à ses terres agricoles. Terres qui pourraient bien redevenir précieuses dans un avenir proche, quand 2 milliards d’Asiatiques voudront manger de la viande tous les jours comme nous. Protégrons les du silicium et… Lire plus »
Olivierlda
Invité

Pourquoi voulez-vous interdire une chose fondamentalement bonne? L’agriculture française est sur-subventionnée et surproductrice: ne comptez pas sur elle pour nourrir l’Asie s’il vous plait, réfléchissez! Ce soir je vais me délecter en regardant la partie que se livrent les Allemands et les Espagnols. Grâce à des gens comme vous, nous faisons à peu près la même figure dans le secteur des énergie renouvelables qu’au football.

Samivel51
Invité

Le PV aussi est “sur-subvenionné”. Par ailleurs, je suis sûr qu’on peut atteindre le niveau de production solaire de l’Allemagne et de l’Espagne cumulées rien qu’avec nos toits, nos parkings et nos sols pollués. Quant à l’agriculture, je vous donne rendez-vous dans dix ans.

cezorb
Invité

Quel pays allons nous développer par notre contribution électrique?…

wpDiscuz