Enerzine

Une nouvelle campagne sur la réduction des déchets

Partagez l'article

La diminution de la production d’ordures ménagères et assimilées demeure l’une des priorités du Grenelle Environnement, avec un objectif chiffré de moins de 5 kg par an et par habitant.

"La prévention des déchets, c’est l’un des chantiers clefs du Grenelle, à côté de la rénovation thermique, de l’efficacité énergétique avec au fond, toujours cette même idée sous-jacente : comment faire aussi bien en termes de qualité et de confort avec moins de matières premières ?", a rappelé Jean-Louis Borloo.

L’Ademe rappelle qu’en 40 ans, la production d’ordures ménagères a doublé. Aujourd’hui, chacun d’entre nous produisons 590 kg de déchets par an et par habitant dont 390 kg proviennent de nos poubelles et des conteneurs de tri, et 200 kg sont mis en déchetterie.

Une nouvelle campagne sur la réduction des déchets

Ces chiffres sont le résultat de l’évolution de nos modes de vies, des habitudes alimentaires et de consommation. L’étude « Chariot » conduite par l’ADEME confirme que chaque Français "pousse en moyenne 530 kg/an dans son chariot d’hypermarché, ce qui représente en bout de chaîne 73 kg de déchets par an." A l’opposé, un consommateur soucieux de l’environnement produit en moyenne 26 kg de déchets en moins. En prime, ce dernier réalise des économies annuelles de l’ordre de 400 à 500 euros.

Une nouvelle campagne sur la réduction des déchets

La loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle Environnement fixe des objectifs nationaux chiffrés concernant la gestion des déchets :

  • Réduire la production d’ordures ménagères et assimilées de 7 % par habitant pendant les cinq prochaines années ;
  • Augmenter le recyclage matière et organique afin d’orienter vers ces filières un taux de 35 % en 2012 et 45 % en 2015 de déchets ménagers et assimilés contre 24 % en 2004, ce taux étant porté à 75 % dès 2012 pour les déchets d’emballages ménagers et les déchets banals des entreprises hors bâtiment et travaux publics, agriculture, industries agro-alimentaires et activités spécifiques.

Parallèlement, une diminution de 15 % d’ici à 2012 est attendue pour les quantités de déchets partant en incinération ou en stockage.

Une nouvelle campagne sur la réduction des déchets

La prochaine campagne publicitaire (TV, presse écrite, radio, Internet) sera renforcée par un nouveau site internet dédié : www.reduisonsnosdechets.fr, où l’on retrouve des conseils pratiques et les informations clés de la campagne.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz