“Véhicule à Pilotage Autonome” : Carlos Ghosn a essayé la NEXT Two

Six mois après le lancement des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle, le ministre du Redressement productif (Arnaud Montebourg) a reçu le 19 mars dernier, Carlos Ghosn, Président de Renault et chef de projet du plan « Véhicule à pilotage autonome ».

Carlos Ghosn a ainsi rappelé les ambitions du plan, notamment la commercialisation d’ici 2020 de véhicules autonomes et connectés et la création d’une filière française, mais aussi les besoins d’évolution du cadre réglementaire et normatif en démontrant l’amélioration que ces véhicules peuvent apporter notamment en matière de sécurité routière.

L’un des enjeux majeurs est de parvenir à des véhicules dont le prix soit abordable par le plus grand nombre tout en développant et utilisant des technologies très avancées. Carlos Ghosn a présenté le concept NEXT Two, prototype de véhicule autonome et connecté, basé sur la Zoé, qui permet la délégation de vitesse en embouteillage à moins de 30 km/h et le stationnement automatique.

Carlos Ghosn a indiqué que la feuille de route serait finalisée dans les prochaines semaines, après une large concertation avec les acteurs des différentes filières concernées, Grands groupes, PME et laboratoires, pour couvrir l’ensemble des applications et inscrire les travaux dans une perspective de long terme.

De son côté, Arnaud Montebourg s’est félicité de la démarche engagée pour associer l’ensemble des acteurs. Il a enfin souligné la mobilisation des services de l’Etat pour accompagner ce plan, notamment en préparant des propositions concrètes réglementaires qui permettront les expérimentations et plus largement le développement des véhicules à pilotage automatique.

Grâce à la délégation de conduite associée à la connectivité, le conducteur et les autres occupants de la voiture vont expérimenter une nouvelle forme de mobilité. Travailler dans la voiture ou bien se détendre, laisser la voiture aller se garer toute seule… autant de nouveaux usages qui deviendront un jour possibles.

La congestion automobile est la cause de problèmes sociétaux de trois types :

► Une perte de temps de 60 à 80 heures par an dans les grandes agglomérations en Europe et aux Etats-Unis pour des trajets quotidiens aller-retour de 60 min (source TomTom et INRIX)

► Une fatigue et un stress induit pour les conducteurs dans ces situations et qui ont un impact variable sur la santé et peuvent être à l’origine d’accidents de la circulation.

► Un gaspillage d’énergie chiffré à plus de 16 milliards de litres de carburant aux Etats-Unis et en Europe (source Gartner).

"Tout le monde est à la recherche de temps, surtout en voiture. NEXT Two est donc conçu pour aider ses occupants à mieux gérer leur temps, à l’optimiser, pour faire que le temps subi ou perdu devienne un temps utile, ou agréable, dont chacun puisse disposer en toute sécurité pour se détendre, se cultiver, se faire plaisir, apprendre mais aussi travailler" a expliqué Frédéric Mathis, le chef de projet NEXT Two.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "“Véhicule à Pilotage Autonome” : Carlos Ghosn a essayé la NEXT Two"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lord predator
Invité

En 2020, Renault compte mettre en service des véhicules “qui permet la délégation de vitesse en embouteillage à moins de 30 km/h et le stationnement automatique” ?? C’est sa la Nouvelle France Industrielle ? Un petit tour sur les stands des constructeurs internationaux indique que cette technologie est déja présente dans des véhicules Haut de Gamme dés aujourd’hui et qu’on table sur une conduite totalement autonome … en 2020 ! Bref, bravo l’industrie Française, et bonne avenir à elle ! L-O-L Cordialement,

wpDiscuz