Vers la 1ère centrale nucléaire 100% moxable du monde

Le METI – Ministry of Economy, Trade and Industry – a donné son accord le 23 avril 2008 à la construction de la centrale nucléaire de Ohma (J-Power), la première centrale 100% moxable du monde, c’est-à-dire pouvant utiliser le MOX (Mixed Oxyde fuel, combustible nucléaire fabriqué à partir du plutonium et de l’uranium appauvri) comme combustible.

Cette décision fait suite à l’approbation qui a été donnée le 14 avril dernier par les deux agences gouvernementales, la Atomic Energy Commission – AEC – et la Nuclear Safety Commission – NSC -. J-Power avait déposé une demande de construction en mars 2004 au METI qui à son tour avait sollicité les deux agences pour une expertise. Ceci marque la première autorisation de construction de centrale nucléaire au Japon depuis 10 ans. Les travaux devraient commencer dès mai 2008.

La centrale se situera à Ohma dans la préfecture de Aomori (préfecture où est implanté le village de Rokkasho qui héberge deux installations de l’approche élargie d’ITER et l’usine de retraitement des déchets nucléaires) et aura une puissance de 1380 MW. La mise en marche est prévue pour mars 2012 et l’électricité produite sera revendue aux différentes compagnies électriques. Le coût total estimé est de 470 milliards de yens, soit 3 milliards d’euros, mais J-Power espère pouvoir le réduire.

Il est important de noter que la centrale de Ohma est la première centrale qui sera construite après la réforme des normes de sécurité en 2006, et après le séisme de Niigata en juillet 2007. Les réglementations en terme de sûreté antisismique ont été examinées avec beaucoup d’exigence.

C’est également la première centrale 100% moxable du monde. En effet, bien que l’utilisation du combustible MOX se répande, le pourcentage de MOX ne dépasse pas les 30% en général. La centrale de Ohma débutera donc son fonctionnement avec 30% de MOX mais augmentera progressivement la part de MOX, en accord avec le "programme de changement de cœur" des réacteurs. Le fonctionnement de la centrale sera suivi de très près et de nombreuses données techniques seront récoltées.

La centrale d’Ohma marque le début de la réalisation de la politique gouvernementale en matière de cycle du combustible nucléaire.

 

BE Japon numéro 480 (28/04/2008) – Ambassade de France au Japon / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/54360.htm

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz