La Nanolight : l’ampoule électrique la plus efficace du monde

Trois diplômés de l’Université de Toronto dans l’Ontario au Canada s’apprêtent à lancer sur le marché une ampoule de 12 watts qui génère plus de 1.600 lumens, soit l’équivalent d’une ampoule incandescente de 100 watts : la NanoLight.

Cette innovation a été conçue sur la base d’une utilisation de LED, sur un petit circuit imprimé plié, permettant de créer une ampoule froide au toucher, écologique, qui s’allume instantanément et se branche sur un support d’éclairage standard.

En effet, contrairement à d’autres ampoules LED, la Nanolight reste similaire à une ampoule classique dans la mesure où elle émet de la lumière dans toutes les directions. Cela permet de répartir l’éclairage de manière uniforme et donc de bénéficier d’un confort visuel supplémentaire.

Par ailleurs, contrairement aux lampes fluorescentes compactes, la Nanolight atteint sa pleine luminosité du moment où elle est sous tension. Sa performance ne serait pas affectée par un nombre répété d’allumage / extinction.

La Nanolight : l'ampoule électrique la plus efficace du monde

L’innovation que représente la NanoLight a entrainé une vague d’investissements sur le site de financement participatif, KickStarter, depuis son lancement le 7 janvier 2013. Le projet a permis de réunir plus de 230.000 $ (169.700 euros) avec plus de 4.800 investisseurs au moment de cette publication, dépassant l’objectif initial de 20.000 $ (14.750 €) jusqu’au 8 mars 2013.

Les expéditions des ampoules NanoLight doivent commencer au mois de mai.

Tom Rodinger, Gimmy Chu et Christian Yan se sont rencontrés à l’Université de Toronto. T. Rodinger terminait son doctorat, tandis que G. Chu et C. Yan étaient en troisième année en génie électrique et informatique et cherchaient à investir leur savoir-faire dans différents projets et start-ups sur le campus.

"Gimmy et moi-même sommes d’accord sur le fait que l’Université de Toronto est un bon cadre pour l’entrepreneuriat… c’est un endroit vraiment dynamique avec des gens de différentes cultures qui sont vraiment doués", a déclaré Yan. "L’Université de Toronto nous a fourni à tous une plate-forme idéale pour intégrer le monde des affaires et l’ingénierie."

** L’Ontario abrite 18 universités de recherche de pointe au Canada, notamment la principale, l’Université de Toronto, qui est reconnue dans de nombreux de domaines, dont la santé, les méthodes de fabrication, les médias numériques et les technologies propres.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fabsolar

Quelle innovation! Les chinois font déjà cela depuis des années! Le danger des LED vient de l’éclairage direct car elles émettent un rayonnement très proche des ultra-violets qui peut provoquer des dommages irréversibles notamment chez les enfants. C’est un problème de santé majeur que l’on va affronter avec la commercialisation à grande échelle de ces ampoules, et aucun service de surveillance francais ou européen ne s’intéresse au sujet, alors même que des études scientifiques sérieuses dénoncent déjà tout cela. Surtout que le phénomène s’intensifie avec le vieillissement des LED, puisque le phospore déposé sur les LED laisse passer de plus en plus de lumière bleue avec le temps. en résumé: Attention aux yeux!

orsaluna

Pouuriez vous referencer vos assertions svp?

maxxxx

Vous avez l’air sceptique orsaluna… c’est pourtant un problème connu depuis déjà quelques années. Le rapport des autorités sanitaires françaises sur la question : Un doc bien fait sur les différentes technologies de LED et les spectres d’émission associés : PS : De toutes façons c’est juste une lampe LED, non ? (et pas belle en plus) Je suis prêt à parier qu’elle ne tiendra pas les 130 lm/W annoncés (qui, s’ils étaient tenus, n’en feraient pas pour autant la lampe la plus efficace du monde, loin de là !)

Stephsea

Pour ma part, je ne vois la qu’un effet du design (au sens noble) qui reprend la forme d’une ampoule pour créer un diffuseur, ce qui manque cruellement aux leds. C’est malin, et bon pour le marketing, mais pas révolutionaire.

Pastilleverte

admettons qu’elle allie les avantages des incandescentes, BC classique et led, mais à quel prix ce “beau” joujou ? En combien de temps l’amortit on par rapport aux fluos “classiques” (de moins en moins “mercurés”, thanks God).

Singer

le rendement de l’ampoule est il aventageux, par rapport au prix de celle ci ( qui n’est pas cité), l’amortit est il rapide ou sur 50 / 60 ans? représentent elles vraiment l’avenir de l’ampoule, car jusqu’a aujourd’hui, l’avenir de l’éclairage se sont les led.

Alternaled

Je me permets de qualifier de “pâle” la remarque de FABSOLAR, car dans un premier temps, il crit au loup en certifiant que les LED sont dangereuses pour la santé des consommateurs sans appuyer son accusation et séme le doute vis à vis des LED. Les sources d’éclairage disponible pour le grand public ne dépassent pas les groupes 0 ou 1″ et sont donc non dangereuses comme l’indique les définitions de groupes du rapport AFSSET. 4 groupes de risques établis par le rapport: groupe de risque 0 (exempt de risque), le produit ne présente aucun risque photobiologique ; groupe de risque 1 (risque faible), le produit ne présente pas un risque lié aux limites d’exposition en condition d’utilisation normale ; groupe de risque 2 (risque modéré), le produit ne présente pas un risque lié à la réponse d’aversion pour les sources à lumière très brillante ou en raison de l’inconfort thermique ; groupe de risque 3 (risque élevé), le produit peut présenter un risque même pour une exposition momentanée ou courte. Plus précisément, le rapport émet des réserves sur les LED appartenant au groupe 2 soit les LED utilisées en éclairage (urbain), signalisation et balisage. Sont donc concernés certains professionnels, clairement ciblés dans le dossier de presse: “installateurs éclairagistes, métiers du spectacle, etc. qui sont soumis à des éclairages de forte intensité, et sont donc susceptibles d’être exposés à de grandes quantités de lumière bleue”. Si on va dans le détail des 5 dossiers: Les deux principaux risques, mis en “lumière” par l’ANSES sont : “un déséquilibre spectral des LED (forte proportion de lumière bleue dans les LED blanches) ; de très fortes luminances des LED (fortes densités surfaciques d’intensité lumineuse émises par ces sources de taille très faible)”. N°1 DESEQUILIBRE SPECTRAL: En visualisant le spectre de la lumière du soleil d’un mois d’Août (environ 6 500K), on constate une forte proportion de lumière Bleue Par le spectre d’une ampoule Led de couleur chaude 2 200K (sachant que les modèles que je vous ai présenté sont en 3 000K) On visualise que nous n’avons pas de pic anormal de bleu. Je peux d’ailleurs vous procurer un tableau reprenant toutes les quantités de couleur / température de couleur On constate bien, là aussi, qu’une ampoule de 3 000k (ou 3 200k sur ce tableau) n’est pas concerné par le problème de déséquilibre spectral. LUMINANCE DE LA LED (ou éblouissement) Sur les emballages de sélection il est noté le nombre de candelas par m2 (cd/m2) -Globe Bulbe 6 Watt: 95 cd -Spot GU10 6 Watt: 480 cd -Candle Bulb 3 Watt: 40cd Nous sommes très loin des 2 000cd/m2 De plus, vous constaterez par vous même que les deux source directes présentées à savoir: un Globe Bulb 6 Watt, 3 000 K un Spot GU10 6 Watt, 3 000 K ont tous les deux un verre opale afin de limiter la luminance (éblouissement) de la LED La troisième, étant une source indirecte, elle n’est pas équipée de ce verre opale (mais produit une luminance de seulement 40 cd/m2) En espérant avoir dissipé vos inquiétudes…

Gump

Les grands fabricants d’ampoules depuis les années 50 ont été condamnés aux usa pour leur entente mafieuse mondiale visant à fixer une durée limite aux ampoules à incandescence. Ce sont ces condamnations qui ont inspiré les loi antiTrust de l’époque. Ce sont ces mêmes Trust qui déversent aujourd’hui encore leur informations virales sur la LED comme le poison de Monsanto. C’est une authentique conspiration prouvée. Chacun de ceux qui, ici, écrit contre la LED est potentiellement un agent conscient ou non de cette conspiration. Leur but est de continuer à vendre des ampoules dont ils contrôlent la durée de vie. Ils n’ont pas encore amortis leurs investissement sur la désastreuse technologie “Fluo” dont Pastilleverte remarque qu’elle contient du mercure. Mais surtout les balasts utilisés dans les fluo seraient cancérigènes selon la F&Drug américaine. Une reporter dont je n’ai plus le nom à fait un documentaire vidéo sur ce sujet. Les harmoniques des balast entreraient en résonnance avec nos cellules: c’est à dire que ces balast balancent des ondes nocives dans un rayon de 20 cm lorsqu’ils respectent les normes €uropéennes… Quid des fluo compacte à 1€ dont la conformité n’est jamais testée. Une autre info “amusante” les chinois ont acheté un port Grec et son chemin ferroviaire… Un bon cheval de troie pour faire rentrer des cargaisons de produits moyennement testés dans un pays totalement détruit économiquement. Une bonne enveloppe et hop ! Avant de condamner cette nouvelle “Nano” ampoule, il conviendrait de la démonter pour connaître sa technologie d’abaissement de tension. C’est la clef pour ces ampoules inadaptées aux fortes tensions. J’aimerais attirer l’attention sur la dangerosité des briquet à gaz. En effet, s’approcher trop près de la flamme peut causer de graves brulures… Pareil pour lampe led, si on la fixe de près et trop longtemps… Il y a eu des études sur la dangerosité des lasers utilisés en boite de nuit sur la rétine, ces études témoigne de leur inoquité en raison du temps d’exposition nécessaire en restant bien centré dans le crystalin pour “bruler” la rétine… Je vous conseille ardemment le film sur l’ OBSOLESCENCE PROGRAMMEE qui cite les sources concernant la condamnation des fabricants d’ampoule… Je vous invite à vous abonner à ma page sur les led. A vous constituer en réseau et à faire vos test vous même ou à faire confiance uniquement à des test traçables… Ne faites ps confiance aux grandes institutions. Faites confiance à des personnes, tout en organisant cette confiance en réseau comme vous le faite sur cette page. A bientôt. John Dow

Gump

ca faisait un temps que j’attendais de tomber sur une lecture critique de la position des institution Françoises concernant la LED. Notamment la communication alarmiste sur la dangerosité de cette technologie. Je vais donc publier votre texte sur ma page FB Led-Lighting

9
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime