Nouvelle méthode pour solidifier les déchets nucléaires

"L’Atomic Energy Council" (AEC) a annoncé que le volume des déchets nucléaires de la centrale de Kuosheng, sur la côte nord du pays, avait été réduit en 2006 de 65% grâce à une nouvelle méthode de solidification.

"L’Institute of Nuclear Research" (INER) de Taiwan a développé plusieurs systèmes permettant la solidification, mais aussi la réduction du volume des déchets générés par une centrale nucléaire. Appelé BWRHEST, signifiant Boiling Water Reactor High Efficiency Solidification Technology, ce nouveau système est breveté à Taiwan, aux Etats-Unis, au Japon et dans plusieurs pays de l’Union Européenne.

Selon l’INER, le nombre de barils stockés est passé de 387 en 2005 à 107 en 2006, soit une baisse de plus de 72%. La méthode BWRHEST a permis à elle seule la diminution de presque 250 barils.

Ce brevet a un grand potentiel au niveau mondial pour permettre la réduction des déchets nucléaires.

 
BE Taiwan numéro 2 (3/04/2007) – Institut Français de Taipei (Taiwan) / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42101.htm
Partagez l'article

 

      

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marcion

Malheureusement ce court communiqué ne renseigne pas le taux de radioactivité dégagé par ces déchets “condensés “?, ni leur mode d’emballage, ni la chaleur éventuelle dégagée, ni les lieux de stockage recommandés. Ce manque de précision la rend peu crédible (à mes yeux de quasi-profange). Marcion