• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
IDEOL et China Steel, sur le marché taïwanais de l'éolien en mer
  
IDEOL, le spécialiste français des fondations flottantes pour l'éolien en mer et le groupe taïwanais China Steel Corporation (CSC), ont récemment noué un accord préliminaire portant sur l'ingénierie et la construction d'éoliennes en mer équipées de la fondation flottante brevetée par IDEOL.

Les objectifs du gouvernement taïwanais en matière de construction de parcs éoliens en mer sont en effet très ambitieux et plusieurs projets – aux degrés d'avancement divers – sont déjà annoncés. Les différentes zones identifiées pour accueillir ces premiers projets sont situés à des profondeurs allant de 20 à plus de 60 mètres, mais beaucoup d'entre elles ont des fonds marins particulièrement complexes.

Seule fondation flottante pouvant être construite en béton ou en acier selon les marchés et installée dès 30 mètres de profondeur, la solution développée par Ideol répond parfaitement à la fois aux spécificités environnementales taïwanaises mais aussi aux capacités industrielles du pays.

« Nous sommes très heureux que China Steel Corporation ait identifié la technologie Ideol comme l'une des solutions à plus fort potentiel sur le marché taïwanais. Cette nouvelle collaboration témoigne de la compétitivité de notre solution flottante vis-à-vis de solutions posées lorsque les fonds marins présentent des caractéristiques complexes. 2016 puis 2017 verront l'installation consécutive de notre fondation en France et au Japon. Nous souhaitons que cette collaboration avec China Steel Corporation débouche sur l'installation de notre flotteur dans un troisième pays à l'horizon 2019 » a réagi Paul de la Guérivière, PDG d'Ideol.

«  L'éolien en mer est une industrie nouvelle à Taïwan et les défis sont nombreux. Nous avons de bonnes ressources en vent dans le détroit mais nous faisons face à des conditions océaniques extrêmes et à des problématiques géologiques importantes. CSC cherchait la solution la plus performante, que l'on soit à faible ou à grande profondeur. Le partenariat entre Ideol, Hitachi Zosen et d'autres acteurs de premier plan pour l'ingénierie et la construction de deux démonstrateurs au Japon confirme la compétitivité de cette fondation par rapport aux autres. Le groupe CSC envisage de construire une première ferme éolienne dans le détroit de Taïwan ; l'éolien flottant y aura sa place à l'horizon 2019 » a indiqué Li-i Wei, vice-commissaire de China Steel Corporation en charge de l'énergie éolienne.

[ Illustration article ]

 Lu 339 fois 
 Publié le 18/11/2015 à 07:45 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Soyez le premier à réagir à cette brève !
 
  
 
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+
Les offres d'emploi
Documentation