Air Liquide : contrat de «co-entreprise» avec Tianjin

Située à 120 km au sud-est de Pékin, à proximité de la mer, Tianjin, avec plus de 10 millions d’habitants, possède un très long passé industriel et commercial et se positionne aujourd’hui parmi les régions chinoises les plus dynamiques en termes de croissance économique. Depuis 1997, date de sa première opération à Tianjin, Air Liquide a continuellement renforcé sa présence et son marché dans cette région, au cœur d’un bassin industriel en constant développement.

C’est dans ce contexte qu’Air Liquide annonce la signature d’un contrat de joint venture (« co-entreprise »), le 26 juillet 2006, avec Tianjin Soda Plant, filiale du groupe Tianjin Bohai Chemical Industry.

Ce projet exige d’importantes quantités d’oxygène et d’azote gazeux pour les unités de gazéification de charbon qui produiront le gaz de synthèse (mélange d’hydrogène et de monoxyde de carbone) utilisé par différentes unités chimiques.

Selon les termes du contrat, Air Liquide et Tianjin Soda vont créer une co-entreprise à Tianjin, qui sera détenue à 55% par Air Liquide et à 45% par Tianjin Soda. Cette entité va mettre en place deux unités de séparation des gaz de l’air de grande taille (ASU), chacune d’une capacité de production de 2 000 tonnes d’oxygène par jour, mises en service à la fin de 2008, afin de fournir Tianjin Soda et d’autres clients du parc industriel de Lingang. Air Liquide commercialisera l’oxygène, l’azote et l’argon liquides produits par les nouvelles ASU. L’investissement initial de la co-entreprise sera de l’ordre de 80 millions d’euros.

(src : CP – Air Liquide)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz