Enerzine

Alstom : 400 GWh d’électricité géothermique au Mexique

Partagez l'article

Alstom annonce la signature avec la Commission Fédérale Mexicaine d’Electricité (CFE) d’un contrat portant sur une centrale géothermique clé en main dans l’État de Puebla (Mexique).

Ce contrat, d’une valeur de plus de 30 millions d’euros, relatif à la centrale de Los Humeros II Phase B (25 MW), fait suite à celui de Los Humeros II Phase A, signé par Alstom en mai 2009.

Une fois achevées en mai 2012, les centrales de Los Humeros II produiront plus de 400 GWh d’une électricité permettant d’approvisionner plus de 100 000 foyers de l’État de Puebla, dans l’est du Mexique.

« Ce contrat clé en main constitue une nouvelle preuve de l’attractivité de l’offre d’Alstom en matière de géothermie, souligne Guy Chardon, Senior Vice President d’Alstom Thermal Products. En tant que leader de solutions de production d’électricité pauvres en carbone, nous sommes fiers que la CFE ait à nouveau fait appel à la technologie géothermique d’Alstom pour aider le Mexique à augmenter sa capacité de production tout en réduisant ses émissions de CO2. »

En vertu de ce contrat, Alstom assurera l’ensemble des services d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction, et fournira notamment la turbine à vapeur, le turbogénérateur refroidi à l’air, le contrôle de la turbine et le système de contrôle distribué (ce projet utilisera le tout dernier ALSPA Series 6 d’Alstom) et d’autres équipements essentiels. La turbine sera fabriquée sur le site de production local d’Alstom à Morelia, dans l’État de Michoacan.

Le Mexique est le quatrième producteur mondial d’électricité géothermique, derrière les États-Unis, les Philippines et l’Indonésie. Ce nouveau projet marque le retour d’Alstom sur le marché en pleine croissance de la géothermie. Auparavant, la CFE avait signé avec Alstom plusieurs contrats géothermiques, notamment la construction de quatre unités de 25 MW destinées à la centrale géothermique de Los Azufres (État de Michoacan) en 2000, ainsi que la fourniture, en 1998, de deux unités de 5 MW à la centrale géothermique de Las Tres Vírgenes, en Basse-Californie-du-Sud.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz