Areva : plus de 300 millions $ de contrats d’enrichissement en 2015

Areva a annoncé dans un communiqué avoir remporté en 2015 des contrats à long terme de fourniture de services d’enrichissement auprès de quatre électriciens américains pour un montant global de plus de 300 millions de dollars.

Selon le spécialiste français du nucléaire, ces contrats doit permettre à l’industrie nucléaire américaine de sécuriser son approvisionnement sur la durée. Par ailleurs, ces accords s’inscrivent dans la stratégie commerciale d’Areva de développer des partenariats de long terme avec les grands acteurs du secteur nucléaire.

Doté du parc nucléaire le plus important au niveau mondial, les États-Unis produisent près des deux tiers de leur électricité à faible émission carbone à partir du nucléaire.

"Ces contrats témoignent de l’expertise d’Areva en matière de services d’enrichissement et de l’engagement de l’entreprise à garantir la sécurité d’approvisionnement de ses clients" a déclaré Oliver Wantz, directeur des Business Groups Mines et Amont d’Areva.

( Source : Areva )

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Areva : plus de 300 millions $ de contrats d’enrichissement en 2015"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Areva pas encore mort(e ,), mais que font les écolos ?

gaga42
Invité

Oui, encore que, 300 millions “sur une longue durée”, c’est pas ça qui va les sauver…

Temb
Invité

Pas besoin des écolos pour se saborder… Action divisée par 18 en 8 ans tout seul comme des grands, c’est ça d’être sur une énergie du passé et de s’acharner sans diversification ou remise en cause d’un modèle qui n’a pas d’avenir.

Tdk69
Invité
Qualifier d’énergie du passé,une énergie qui n’a que 60 ans est juste une absurdité ! Que dire alors de l’énergie “Bois” qui date de l’époque de la découverte du feu par l’Homo Erectus,il y a entre 450 000 ans et 500 000 ans avant notre ère. Or cette énergie “Bois” nous l’utilisons toujours et elle fait même partie du bouquet d’énergie renouvellables promisent à un bel avenir avec le solaire,l’éolien,l’hydraulique,l’hydrolien,etc… Alors l’énergie nucléaire,qui n’a que 60 ans,seulement, ne risque pas d’être une énergie du passé(en plus,à l’avenir, il n’y aura pas que la fission,il y aura aussi la fusion nucléaire… Lire plus »
Tdk69
Invité

Et que dire aussi,alors,de l’énergie éolienne,puis de l’énergie hydraulique qui étaient utilisées depuis de nombreux siècles,pour les moulins à vent,les voiliers(pour l’éolien) et les moulins à eau(pour l’hydraulique)? Va t’on dire que parcequ’elles sont “du passé”,on va cesser de les utiliser? Voilà où peuvent nous mener les slogans particulièrement débiles de la COM des ONG antinucléaires.

Pastilleverte
Invité

Le jour où on acceptera que l’avenir est dans le mix énergétique le mieux adapté aux conditions climato-économiques de chaque région ou pays, on aura fait un grand pas en avant. Dans ce cadre, autant les fossiles que les “enr” que le nuke ont leur place, mais à “optimiser” au cas par cas. Concernant le nuke, au moins deux pistes “d’avenir”, même si elles ne conviennent pas à certains : filière Thorium et fusion, auxquelles on pourrait rajouter, rien que pour faire hurler les “loups”, surrégénérateurs (le premier qui dit “Phénix” a gagné le droit de revenir en deuxième semaine).

enerc77
Invité

C’est quand même avec notre argent (contribuables) qu’on renfloue ce tonneau des danaïdes. Et ce que l’on appelle poliment “recapitalisation”, c’est de l’argent publique qui ne sera peut être jamais rendu. Il faut un Areva à l’équilibre financier au plus vite.

Windscale
Invité
Pour vous repondre, comme vs le savez, il y a le ncleaire civil et militaire, Deux entites qui se completent. Vs parlez de maniere dogmatique. Travaillez vous pour AREVA? Le nucleaire est dangereux c est une bombe a retardement. Il n a RIEN de benefique. Il est meme onereux en definitive. Les problemes sont multiples. Les francais sont accuses de vendre du combustible ( uranium) de qualite mauvaise. Le secteur de L energie n aurait jamais du etre privatise. L attitude de la France en matiere energetique est mauvaise. Dans 10 ans, dans 20 ans, dans trente ans, il y… Lire plus »
Tdk69
Invité
Ah,Non:Celui qui parle de manière dogmatique ici,c’est bel et bien vous,avec ce discours caricatural,sectaire à l’extreme,que vous avez directement sortis en copier-coller de la propagande discursive fanatique du Réseau Sortir du Nucléaire ou d’une ONG comme Greenpeace.Cela ne vaut pas l’ombre d’un clou rouillé.Et je ne travaille pas pour Areva,ni pour EDF,ni même dans le nucléaire. Par contre, j’ai en horreur absolu les organisations aux idéologies quasi-religieuses sectaires,prétendant imposer leur vérité à tous le monde et à décider à la place des autres ce qu’est le bien ou le mal.A vouloir imposer à tous le monde ce que les gens… Lire plus »
Tdk69
Invité
De toutes manières,si par exemple,Areva et EDF tombaient irréversiblement en faillite,admettons cette hypothèse.Que croyez vous qu’il se passerait ensuite? Eh bien le Nucléaire en France serait tout bonnement réorganisé et restucturé,sous une autre ou plusieurs autres entités avec un ou des noms nouveaux(tout comme le secteur électrique,d’ailleurs).Parceque l’état français ne voudra en aucun cas,réellement sortir du nucléaire.Il serait donc illusoire de croire que la faillite d’EDF et d’Areva ferait sortir la France du nucléaire.Et je rappelle que je ne travaille pas dans le nucléaire,ni à Areva,ni à EDF.Et si les filières EPR,Atméa échouaient,la France reprendrait le principe d’aquisition des licences… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour info, le carnet de commande d’AREVA est crédité de 47,5 milliards d’Euros : On a déjà vu pire pour une entreprise moribonde.

Bachoubouzouc
Invité

“Action divisée par 18 en 8 ans tout seul comme des grands” Je ne sais pas si on peut dire honnêtement qu’Areva est descendue “toute seule” en bourse alors que sa gouvernence et 100% de son activité dépend du bon vouloir gouvernemental… Après tout, Areva a bien été un peu “aidée” :

jmdesp
Invité

Contrairement à ce que Temb prétend, Areva s’est diversifié sur les énergies renouvelables, dans les éoliennes, et aussi le solaire à concentration, n’oublions pas que celui-ci permet en stockant la chaleur de continuer à produire la nuit. Au final, et bien que techniquement les produits se défendent tout à fait, ont remporté un certain nombre de contrat, le bilan financier lui est négatif et a juste creusé encore plus les pertes.

6ctsimple
Invité

Pour le solaire à concentration, Areva a jeté l’éponge.

Verdarie
Invité
Etre sectaire c’est prendre des idées fausses d’une secte (écolos ?) pour une vérité!… Dire comme Windscale que le nucléaire est dangereux n’est donc pas sectaire.Puisque seul un accident nucléaire, parmis les accidents technologiques, peut avoir un impact d’une telle ampleur,qu’il peut dépasser la dimension d’un continent.Seul un accident nucléaire peut impacter la vie de millions d’êtres humains,d’animaux et de végétaux sur plusieurs générations. En France, avec 58 réacteurs, le risque est général et permanent . Ce risque concerne toute la population. Il est donc normal qu’on puisse le craindre et s’y intéresser. Alors, même si on ne peut pas… Lire plus »
wpDiscuz