Areva TA : contrat dans le cadre du projet de réacteur MYRRHA

Areva TA**, associé au groupe italien Ansaldo Nucleare et à l’espagnol Empresarios Agrupados a annoncé avoir remporté auprès de SCK•CEN, centre belge de recherche sur l’énergie nucléaire, un contrat pour la réalisation des études préliminaires du nouveau réacteur de recherche MYRRHA.

Areva TA, leader du consortium, remporte plus de la moitié du montant total de ce contrat s’élevant à 24 millions d’euros.

Il comprend l’estimation des coûts d’investissement et d’exploitation du réacteur, la validation de ses objectifs de performance, la préparation de l’obtention de sa licence d’exploitation et la définition d’un planning détaillé du projet. Areva TA assurera la coordination technique et la maîtrise de la conception nucléaire d’ensemble ainsi que les études d’installation générale, de sûreté, d’instrumentation et de contrôle-commande.

Le réacteur de recherche MYRRHA a pour mission de contribuer au développement de la transmutation comme technique de recyclage et de traitement des déchets hautement radioactifs. L’exploitation à pleine puissance de MYRRHA est prévue pour 2024-2025.

"Ce contrat est la reconnaissance de notre expertise en ingénierie nucléaire et design des réacteurs de recherche par notre client SCK•CEN, un des plus grands centres de recherche nucléaire dans le monde" a déclaré Benoît Bazire, PDG d’Areva TA.

** La branche propulsion et réacteurs de recherche d’Areva

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Areva TA : contrat dans le cadre du projet de réacteur MYRRHA"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Fertile
Invité
Ce réacteur sera « sous-critique » ,et très flexible,et contrôlable, un gage de sa sûreté. De plus, l’ADS(système piloté par accélérateur) permet, de façon contrôlée, de transmuter les déchets hautement radiotoxiques, autrement dit de transformer des isotopes à vie longue en d’autres à vie plus courte, voire stables.Ainsi, les actinides mineurs qui ont des durées de vie de centaines de milliers d’années y seraient transmutés en fragments de fission à vie beaucoup plus courte, environ cent ans. Et on sait enfin gràce à cet article que : L’exploitation à pleine puissance de MYRRHA est prévue pour 2024-2025.Dans une douzaine d’année,seulement.J’apprécie… Lire plus »
Antoine
Invité

pour les + intéréssés, voila la page wikipedia qui aide à mieux comprendre le suejt dans son ensemble:

wpDiscuz