Bionersis lève des fonds à hauteur de 2,9 ME

Afin d’accélérer sa croissance, Bionersis procède à une levée de fonds auprès d’investisseurs qualifiés pour un montant total de 2,9 millions d’Euros.

Dans le prolongement de sa cotation sur Alternext, la société Bionersis annonce la réalisation d’une levée de fonds de 2,9 millions d’euros par une augmentation de capital réservée à des investisseurs qualifiés et à un cercle restreint d’investisseurs.

Cette levée de fonds, initialement prévue pour un montant de 2,5 millions d’euros, a été sursouscrite plus de cinq fois autorisant la société à exercer une clause d’extension de 15%.

L’opération, qui doit être constatée définitivement le 24 mars 2010, conduira à l’émission de 338.235 actions nouvelles sans droit préférentiel de souscription. Le prix de 8,5 euros par action retenu pour l’opération a été fixé par le conseil d’administration de Bionersis le 8 mars 2010 sur la base du cours moyen des quatorze dernières séances de bourse.

Cette augmentation de capital, menée par Allegra Finance et Gilbert Dupont, apporte à Bionersis les moyens financiers lui permettant de s’engager rapidement sur d’importants contrats d’exploitation de biogaz, qui seront financés dans le cadre des partenariats industriels sans dépendre cependant des délais de structuration de ce type de financement.

L’opération permet aussi à l’actionnariat de Bionersis de se diversifier avec l’entrée au capital de vingt nouveaux investisseurs qualifiés. L’élargissement du flottant devrait par ailleurs offrir une meilleure liquidité des titres de la société sur le marché Alternext.

"Nous avons choisi de réaliser cette levée de fonds stratégique auprès d’investisseurs qualifiés afin d’élargir notre base d’actionnaires et de bénéficier de la réactivité qu’offre le placement privé" indique Nicolas Heuzé, Directeur Général Délégué de Bionersis. "La forte demande enregistrée pour ce placement démontre le potentiel et l’attractivité de la filière carbone sur laquelle Bionersis est le seul véhicule coté aujourd’hui en France."

"Cette marge de manœuvre financière assoit notre crédibilité et augmente nos chances de succès, lors des négociations de gros contrats, qui sont au cœur de la stratégie commerciale offensive de Bionersis", déclare Frédéric Pastre, PDG de Bionersis."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz