Bioremédiation, traiter la pollution par le champignon

Le société ‘Remediators", basé à Olympia, (Washington) est spécialisée dans la bioremédiation.

Elle utilise en effet, la propriété des champignons pour assainir les sols souillés. Elle considére cette méthode comme une alternative avantageuse aux traitements chimiques ou mécaniques souvent plus coûteux.

La dégradation des produits pétroliers issus d’une marée noire ou lors des nombreux dégazages opérés sauvagement au large des côtes reste un vrai problème. Ces produits se décomposent très lentement et s’infiltrent en sous-sol, souvent là où sont localisées des nappes phréatiques.

Le traitement par les champignons du sol souillé montre une colonisation rapide des spores après seulement quelques jours. En effet, les enzymes Mycelial dégradent naturellement une grande variété de composés chimiques organiques.

Traiter la pollution par les champignonsLe sol est ensuite enrichi de biomasse. L’apport en oxygène et en éléments nutritifs vont profiter à la communauté microbienne. Les champignons entame alors la digestion par aérobie des produits chimiques. Cette étape permet d’améliorer l’activité de la microflore dans des sols fortement impactés.

La pleine activité des microbes associé à un mélange des sols, libére des enzymes qui dissolvent chimiquement les produits toxiques. La procédure de ramassage de toute composante résiduelle du sol est inutile une fois la digestion terminée. Il faut compter un délai de 4 à 6 mois.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz