Blair, décidé à réduire son arsenal nucléaire

Lundi dernier, devant la Chambre des communes, le premier ministre britannique a annoncé la nécessité de moderniser la force de frappe nucléaire britannique tout en pratiquant une réduction de son arsenal à hauteur de 20 %.

Le coût de cette modernisation est estimé entre 15 et 20 milliards de livres (35 à 47 milliards de francs). D’après Tony Blair, cette décision est motivée par le fait que la Grande-Bretagne "n’était pas assurée de ne pas avoir à faire face à une nouvelle menace."

"Il ne serait pas avisé et ce serait dangereux d’abandonner" notre force de dissuasion, ce qu’aucune puissance nucléaire n’envisage, a t’il ajouté en citant comme menaces potentielles la Corée du Nord et l’Iran.

Dans le même temps, Tony Blair a aussi annoncé une réduction de 20% de l’arsenal nucléaire britannique, faisant passer le nombre d’ogives nucléaire de 200 à 160 d’ici à 2020.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz