Carrefour fait rouler des camions au biométhane carburant

Le Groupe de distribution Carrefour s’apprête pour la première fois en France, à tester trois camions qui circulent grâce au Gaz Naturel Véhicule issu du recyclage des biodéchets de ses hypermarchés, le Biométhane Carburant.

Ce dispositif permettrait ainsi de livrer les magasins avec un bilan carbone neutre, chaque camion utilisant une énergie "verte", 100% renouvelable.

En effet, le biométhane carburant est une version totalement décarbonée du GNV. Il permet de réduire de 90% les émissions d’oxyde d’azote (NOx) par rapport à un carburant classique dont les émissions polluantes peuvent avoir des impacts en termes d’effet de serre, d’acidification de l’air et des pluies et des eaux, d’eutrophisation, ou des conséquences sur la santé (irritation des muqueuses…).

Appelé aussi BioGNV, le biométhane carburant est produit à partir de la méthanisation de déchets urbains industriels ou agricoles. Ce gaz 100% renouvelable est chimiquement strictement identique au méthane (CH4). Outre le fait qu’il ne nécessite aucune adaptation, ni des véhicules fonctionnant au GNV ni des infrastructures de distribution, il bénéficie surtout de l’ensemble des atouts environnementaux du GNV. Il profite aussi d’un bilan GES (Gaz à Effet de Serre) stimulé par son origine renouvelable.

Réalisée en partenariat avec GNVERT (Groupe GDF Suez), le transporteur Perrenot et le constructeur IVECO, cette initiative en test dans la région lilloise, concerne la livraison d’une dizaine d’hypermarchés Carrefour.

Carrefour innove donc en utilisant le recyclage de ses biodéchets (fruits et légumes, végétaux, pâtisseries, déchets carnés…) pour alimenter en biométhane carburant 3 camions livrant une dizaine de ses hypermarchés de la région lilloise.

Concrètement, les biodéchets produits par les hypermarchés concernés sont récupérés, puis traités dans une usine de méthanisation (technologie proche du compostage, mais réalisé en conditions industrielles). Cette méthanisation permet la production d’un biogaz, qui, à son tour, est épuré et transformé en biométhane carburant. Il est ensuite distribué dans l’une des stations GNVERT. Ce biocarburant de 2ème génération est utilisé pour alimenter les véhicules de livraison de marchandises dans les magasins Carrefour : "la boucle est bouclée"

Cette démarche jugée "vertueuse" permet de réduire considérablement l’impact environnemental des livraisons de marchandises des magasins Carrefour : "le biocarburant réduit les phénomènes de gaz à effet de serre, sans aucune production de particules fines par le camion."

Carrefour fait rouler des camions roulant au biométhane carburant

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Un dispositif présentant des avantages

  • L’absence d’émission de particules fines, répondant à des enjeux de santé publique
  • La réduction de l’impact environnemental des livraisons des magasins Carrefour (bilan carbone neutre et réduction des émissions polluantes)
  • La diminution de moitié des nuisances sonores du camion pour le confort des riverains
  • Une expérimentation concrète de l’autosuffisance énergétique pour les livraisons de magasins (c’est le cas pour les hypermarchés concernés par ce test)


Une première série de tests

Carrefour mettra en circulation les premiers véhicules concernés sur les routes de la région lilloise dès la publication de l’autorisation de l’utilisation du biométhane carburant. Ces camions assureront les livraisons de marchandises d’une dizaine de magasins Carrefour du Nord de la France, dont les hypermarchés de Lille, Calais, Douai, Lomme, Hazebrouck, Valenciennes, Wasquehal.

Les camions roulant au biométhane carburant ont une autonomie de près de 400 km, ce qui permet de couvrir les besoins d’une tournée quotidienne. Un premier bilan est prévu quelques mois plus tard afin d’envisager un déploiement plus complet du dispositif.


Une stratégie durable pour Carrefour

Afin de réduire son impact environnemental, Carrefour travaille actuellement sur la réduction des émissions polluantes de ses activités logistiques, en développant des centres de consolidation multi-fournisseurs et des modes de transport alternatifs (fluvial et ferroviaire).

L’enseigne a également optimisé le remplissage de ses camions et a développé une flotte de véhicules moins bruyants, moins polluants.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Carrefour fait rouler des camions au biométhane carburant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

Iveco a une gamme complète PL en GNV , et sa maison mère Fiat a aussi une gamme complète en GNV. Le seul véhicule français que je connaisse par Citroen était une C3 GNV, mais elle a été retirée du catalogue vers 2008 je crois, au moment du choix de l’Etat français de la voiture tout électrique. Du biométhane sur véhicile hybride pourrait avoir aussi du sens.

Bob3
Invité

Si je comprends bien c’est aussi un moyen de valoriser les denrées alimentaires qui doivent être jetés chaque jour (date de peremption etc…) en leur trouvant une nouvelle utilité, ils pourraient aussi mettre l’accent la dessus a moins que ca les gene de souligner le gros le gachis quotidien

wpDiscuz