Enerzine

Certification BBC-Effinergie pour le siège de l’ADEME

Partagez l'article

L’extension du siège de l’ADEME à Angers (49) qui s’étend sur 3 000 m2 a reçu le label certifié NF Bâtiments Tertiaire Démarche HQE / BBC-Effinergie attribué par Certivéa, un organisme accrédité par l’Etat.

Le label Bâtiment Basse Consommation (BBC) se base sur la norme RT2005 et se fixe un objectif de consommation maximale pour les constructions neuves à 50 kWhep/m2.an pour le chauffage, le rafraîchissement, la ventilation, l’eau chaude sanitaire, les auxiliaires de chauffage et l’éclairage. Cet objectif été repris dans la loi Grenelle 1 et correspondra au niveau d’exigence qui sera retenu pour la réglementation thermique 2012 applicable dès fin 2010 aux bâtiments publics et tertiaires.

Pour parvenir à cette performance globale, ces bâtiments doivent combiner plusieurs facteurs notamment une isolation thermique performante et le recours à des énergies renouvelables (photovoltaïque, petit éolien, eau chaude sanitaire solaire…).

Loïc Loiseau, conducteur de travaux et responsable de l’opération chez Bouygues précise sur le blog de l’entreprise que "l’isolation par l’extérieur permet de s’affranchir des problèmes de ponts thermiques, la VMC double flux génère d’importantes économies d’énergie : l’hiver, elle récupère les calories de l’air extrait pour réchauffer l’air neuf injecté dans le bâtiment. L’été, la surventilation nocturne refroidit la structure béton qui restitue la fraicheur en journée grâce à son inertie thermique. Enfin, les menuiseries extérieures à triple vitrage respirant transmettent une grande quantité de lumière et peu de calories".

Certification BBC-Effinergie pour le siège de l'ADEME
[CREDIT IMAGE : Yves Chanoit]

La certification NF Bâtiments Tertiaire Démarche HQE concerne les phases de programmation, de conception et de réalisation des ouvrages, et s’appuie sur un référentiel élaboré par l’ADEME, le CSTB et Certivéa, bâti autour des 14 cibles de la démarche HQE® pour une démarche environnementale globale. Cette certification est souvent un préalable à l’obtention du label BBC car la pratique montre que la recherche d’une performance énergétique s’intègre dans une réflexion environnementale multicritère.

[ Image principale : Willy Berré ]


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "Certification BBC-Effinergie pour le siège de l’ADEME"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    donne l’exemple, bravo très bien; Pas pour râler, mais à titre de curiosité, quel est le surcoût à la construction et l’amortissement d’icelui ? « Pour parvenir à cette performance globale, ces bâtiments doivent combiner plusieurs facteurs notamment une isolation thermique performante et le recours à des énergies renouvelables (photovoltaïque, petit éolien, eau chaude sanitaire solaire…). ne pas oublier (mais c’est surement prévu) l’orientation, la ventialtion, la régulation…et la sobriété dans l’utilisation;

    Inglebert
    Invité

    L’Ademe,elle,n’a pas les soucis financiers d’un simple propriétaire ordinaire et peut donc se payer un bâtiment dont les performances énergétiques sont issues de la combinaison de plusieurs facteurs notamment une isolation thermique performante et le recours à des énergies renouvelables (photovoltaïque, petit éolien, eau chaude sanitaire solaire…). Et en n’oubliant pas,car c’est surement prévu,l’orientation, la ventialtion, la régulation… C’est une toute autre chose ,avec les ressources financières,du simple citoyen lambda. Avant que tout ceci ne soit la norme minimum de la construction de base,il y en a au moins pour 50 à 60 ans .

    Bozzz
    Invité
    les BBC ont un surcout compris généralement entre 12 et 15% (étude suisse minergie, correspondant au label BBC français) ce qui est amortit en une dizaine d’année vu les économies d’énergies réalisées. Sauf à construire un bâtiment ayant une durée de vie inférieur à 10ans, c’est donc très « rentable ». d’autant plus que les aides financières sont aujourd’hui non négligeable pour ce type de bâtiment : crédit d’impot ‘EnR » et crédit d’impôt bonifié sur les intérêts d’emprunt absorbent une large part du surcout initial. pour terminer, le PV et le petit éolien c’est du superflue pour atteindre le niveau BBC. la… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    Je ne suis pas d’accord avec inglebert concernant le ‘surcout’ pour faire des batiments ‘efficace’ pour monsieur ou madame tous le monde quand il est dit : « C’est une toute autre chose ,avec les ressources financières,du simple citoyen lambda » Car trop souvent en entandant ‘cela dépasse mon buget’l’attitude est parfois d’étonnement quand je surgère de voir certaines ‘ambitions’ de taille ou ‘d’options’ etc lègerement à la baisse afin de rester ‘dans son budget’ toute en faisant quelques choix de matériaux performants etc, en posant d’abord quelques questions pragmatiques et de bon sens: 1: Ai je besoin vraiment d’un terrain si… Lire plus »
    Juli1
    Invité

    Découvrez le blog de Bouygues Construction, qui révèle le monde du BTP sous un jour humain : on y parle certes d’innovation et de développement durable, mais aussi de diversité et d’insertion professionnelle.

    Gregouzz
    Invité

    DPE signifie diagnostic de performance énergétique et non pas diagnostic primaire energie

    Zouzou
    Invité

    Qui donne le label BBC? Merci

    wpDiscuz