Chili : fusion d’actifs entre GDF Suez et Codelco

Codelco, le plus grand producteur de cuivre au monde et GDF Suez ont annoncé aujourd’hui la fusion de tous leurs actifs dans le domaine de l’électricité et du transport de gaz au Chili, au sein de leur filiale Edelnor.

Suite à cette fusion, Edelnor sera le premier producteur d’électricité dans le Nord du Chili. Edelnor disposera d’une puissance installée de 1 795 MW sur le réseau électrique du Nord du Chili (Sistema Interconectado del Norte Grande – SING), qui atteindra 2 125 MW avec la mise en service des centrales CTA et CTH en 2010 et 2011.

GDF Suez détiendra une participation de 52,4 % dans Edelnor, Codelco 40%, tandis que les 7,6% restants demeureront cotés en Bourse. Le processus de fusion devrait être achevé au premier semestre 2010.

Cette fusion aidera à "simplifier la structure et l’organisation des différentes entreprises énergétiques du SING dont GDF Suez et Codelco sont partenaires. Edelnor sera l’entreprise unique de production et de vente d’électricité de GDF Suez et Codelco dans le SING. Les investissements de la société seront concentrés sur des projets thermiques ayant recours à des technologies propres et des projets d’énergies renouvelables. Le Groupe conservera ainsi une production faiblement sensible à la volatilité des prix et un portefeuille de contrats à long terme. La fusion renforcera tant l’entreprise que le réseau électrique du Nord du pays." a indiqué Dirk Beeuwsaert, DG Adjoint en charge de la Branche Energie Europe et International de GDF Suez.

Les actifs de GDF Suez dans le Nord du Chili

Edelnor (située à Mejillones) dispose aujourd’hui d’une puissance installée de 693 MW dans le SING. Elle détient 38 unités de production alimentées au charbon (341 MW), au gaz naturel (250 MW), au diesel (89 MW) et à l’énergie hydraulique (13 MW). Edelnor détient et exploite 1 020 km de lignes de transport.

Edelnor a récemment remporté un appel d’offres de 3 milliards de dollars concernant l’approvisionnement en électricité de filiales de la compagnie électrique chilienne Emel, à hauteur de 2 000 GWh/an. Le contrat couvre la période 2012 à 2026 et l’électricité sera principalement produite à partir de gaz naturel liquéfié qui sera regazéifié au terminal de Mejillones, détenu à 50/50 par GDF Suez et Codelco.

Electroandina (située à Tocopilla) dispose d’une puissance installée de 1 102 MW dans le SING. Elle détient 20 unités de production alimentées au charbon (440 MW), au gaz naturel (438 MW) et au diesel (224 MW). Elle détient et exploite 1 060 km de lignes de transport.

Gasoducto Nor Andino transporte du gaz naturel d’Argentine au Chili (elle fournit Edelnor et Electroandina). Elle dispose d’un gazoduc de 1 045 km et d’une capacité de transport de 8 millions de m3 par jour.

GDF Suez construit également deux nouvelles centrales thermoélectriques à Mejillones : CTA, dont la mise en service est prévue au quatrième trimestre 2010 et qui approvisionnera Codelco Norte ; CTH, dont la mise en service est prévue au premier trimestre 2011 et qui approvisionnera Minera Esperanza. Les deux centrales disposent d’une capacité de 165 MW. CTH est détenue par GDF Suez et par une filiale du groupe Luksic (40%).

Au Chili, GDF Suez détient aussi une participation de 50% dans le terminal GNL de Mejillones, dont la mise en service est prévue début 2010. Ce terminal fournira environ 20% des besoins du SING, qui dessert principalement des industriels.

GDF Suez a également inauguré le plus grand parc éolien du Chili en octobre dernier. Le parc de Monte Redondo, connecté au réseau électrique du Centre (Sistema Interconectado Central – SIC), est une étape supplémentaire vers la diversification du portefeuille énergétique de GDF Suez au Chili.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz