Chine : une centrale solaire (CPV) de plusieurs mégawatts

Un projet photovoltaïque à concentration (CPV) de 20 mégawatts à Hami, une ville située en bordure du désert de Gobi dans la province chinoise du Xinjiang, a obtenu un financement de 200 millions de Yuans (environ 32,7 millions de dollars) de la China Development Bank (CDB).

Ce projet de taille industrielle, dont la centrale pilote de 3 mégawatts initiale a été annoncée par Focusic et Soitec en 2011, est le premier basé sur la technologie CPV à recevoir un prêt de la CDB. C’est aussi la première grande centrale CPV qui obtient un tel financement en Chine.

"Nous sommes très heureux de recevoir ce très important prêt pour installer notre première centrale CPV de 20 MWc", a déclaré Ma Wenxing, directeur général de Focusic . "La centrale pilote utilisant la technologie de Soitec s’est avérée parfaitement adaptée au nord-ouest de notre pays, nous avons maintenant hâte de nous connecter au réseau et de commencer à produire de l’électricité".

Le français Soitec aura pour mission de fournir pour l’ensemble du projet, la nouvelle génération de ses modules à haut rendement. A ce jour, Focusic précise avoir commandé 8,5 MWc sur les 20 MWc.

D’une puissance installée de 3 MW, la centrale devrait commencer à alimenter le réseau électrique local d’ici la fin de cette année. La capacité électrique devrait ensuite grimper progressivement au fur et à mesure de la construction, dont une nouvelle tranche devrait être achevée pour 2014.

"Le CPV peut jouer un rôle important dans l’atteinte des objectifs d’énergies renouvelables de la Chine", a déclaré Gaetan Borgers , vice-président de la division Energie solaire de Soitec. "Cela représente une étape très importante dans notre stratégie de développement et une preuve de la puissance de notre technologie. Alors que nous poursuivons notre travail avec Focusic, nous nous réjouissons de pouvoir développer des projets en Chine."

Avec une efficacité pouvant atteindre plus de 30 % et des coûts d’installation et de maintenance réduits, la technologie CPV demeure une solution compétitive pour produire d’importants volumes d’électricité dans les régions bénéficiant d’un taux d’ensoleillement (DNI) élevé. De telles régions représentent une surface d’environ 1,3 million de km² en Chine. Par ailleurs, la demande chinoise d’électricité est considérable, et en constante augmentation.

Déjà installée dans 18 pays dans le monde entier, la technologie CPV de Soitec a démontré son intérêt pour produire de l’énergie solaire à un coût compétitif, notamment grâce à un rendement de production plus élevé durant les heures d’ensoleillement. Fonctionnant à des températures ambiantes très élevées sans nécessiter d’eau pour le refroidissement, son impact sur l’environnement est minime, ce qui la rend parfaitement adaptée pour une utilisation dans des zones désertiques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Chine : une centrale solaire (CPV) de plusieurs mégawatts"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ngouka
Invité
Termes de Références HELIOS RCA I Contexte et Justification La République Centrafricaine développe un programme énergétique hydroélectrique mais le besoin réel est de 80 méga watts alors qu’ENERCA ne fournit que 27 mégawatts d’où les délestages à tout instant et en tout lieu. Référons nous ainsi à la déclaration du Président djiboutien, Omar GUELLEH le 19 août 2012 sur Africa 24, qui a fait des énergies renouvelables la priorité de son mandat. Plus que son développement, le programme aspire à ce que la RCA soit citée dans les proches années à venir, comme un paradigme de réussite, un leader du… Lire plus »
wpDiscuz