CO2 : objectifs peu ambitieux pour le Japon

Le Japon a fixé à 15% ses objectifs de réduction des émissions de CO2 entre 2005 et 2020.

Cet objectif, présenté cette semaine par le Premier ministre Taro Aso, correspond à une réduction de 8% en prenant comme référence l’année 1990. Le dirigeant a précisé que le taux avancé ne prenait en compte que les réduction intérieures, sans les achats de crédits d’émissions à l’étranger.

Selon lui, cette réduction "dépasse les objectifs à moyen terme de l’Europe et des Etats-Unis", qu’il chiffre à 13 et 14% respectivement, par rapport à 2005.

La Chine a critiqué cette annonce du 5ème émetteur mondial de CO2, jugeant ces objectifs "insuffisants". Selon Beijing, ils ne représenteraient qu’un "progrès de 2% par rapport à ses précédents engagements"

 

"Nous encourageons le Japon à prendre des mesures plus ambitieuses au niveau national et international", a déclaré le Commissaire européen à l’Environnement Stavros Dimas.

Selon le protocole de Kyoto, le Japon devait réduire de 6% ses émissions de CO2 par rapport au niveau de 1990.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "CO2 : objectifs peu ambitieux pour le Japon"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
dede29
Invité

Voila le début des critiques entre états ….Tu pourrais faire mieux ,moi je …cela promet pour les discussions  prochaines .