Enerzine

Débat sur la transition énergétique : installation du 1er comité citoyen

Partagez l'article

Le 16 février au matin, Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, ainsi que les membres du comité de pilotage ont installé le comité citoyen du débat national sur la transition énergétique.

En ouverture de cette première séance, la ministre a présenté aux membres du comité citoyen leur mandat.

Rôle du comité citoyen

  • Il est l’observateur de la participation du public à toutes les étapes du débat national.
  • Il s’assure de la qualité pédagogique des documents, autant dans la forme que dans le fond.
  • Il a un rôle d’appréciation des recommandations soumises au conseil national.

Composition et recrutement

  • Le comité citoyen est composé de 20 citoyens sur toute la durée du débat.
  • Le recrutement a été réalisé par IPSOS courant janvier dans différents territoires (Tours, Dijon, Bordeaux, Lille, Paris et la région parisienne) pour tenir compte, au-delà des critères classiques (catégorie socioprofessionnelle, parité, âge), de certains critères spécifiques lié à la transition énergétique comme le type d’habitat, la structure de foyer et les modes de transport utilisés.
  • Le comité citoyen reflète la diversité de la société française.

Calendrier

Le comité citoyen se réunira trois fois en session d’une journée complète : samedi 16 février, en avril et juin

3 questions à… Alain Grandjean, sur la transition énergétique

« L’énergie est au cœur de notre quotidien : le logement, l’alimentation, le chauffage, le transport »

C’est un sujet réputé technique, mais dont les enjeux sont considérables dans notre vie de tous les jours. C’est pourquoi le débat qui s’engage en France sur le thème de la transition énergétique a été conçu pour permettre l’expression et l’implication citoyennes les plus larges possible.

Pourquoi un débat sur la transition énergétique ?

Ce débat est intéressant, car il porte sur un vrai sujet de société. L’énergie est au cœur de notre quotidien : le logement, l’alimentation, le chauffage, le transport… C’est une composante essentielle de notre niveau de vie et de la compétitivité de notre économie. Malheureusement, l’énergie n’est pas infinie, elle n’est pas disponible pour tous et elle n’est pas toujours propre non plus. Enfin, elle coûte de plus en plus cher. C’est pourquoi il nous faut apprendre à consommer moins, à consommer mieux et à partager… tout en faisant aussi bien.

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

Une transition, c’est une période pendant laquelle la société passe d’un modèle d’organisation à un autre. Nous quittons un modèle basé sur une énergie abondante et bon marché pour un autre, encore à inventer, qui devra être économe, sobre et plus respectueux de l’environnement. On ne peut plus ignorer le réchauffement climatique qui nous impose d’envisager des alternatives aux énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz), fortement émettrices de gaz à effet de serre. Là encore, les options qui s’offrent à nous sont la réduction de notre consommation et le développement des énergies décarbonées (nucléaire et/ou énergies renouvelables). On le sait, la transition énergétique qui nous attend va demander du temps, de la patience et des investissements…

Comment les citoyens peuvent-ils participer à cette transition énergétique ?

Tous les choix que nous faisons aujourd’hui et que nous ferons demain sont reliés à ce débat. Quand je recherche un logement, je dois me poser la question de savoir si je peux encore me permettre d’habiter « n’importe où » et « n’importe comment ». Quand je suis propriétaire et que je fais rénover mon logement, je dois faire les bons choix en matière d’isolation thermique. Idem quand je m’achète une voiture : il est important que je tienne compte de son étiquette-énergie… Grâce au débat, nous allons pouvoir parler de tout cela et en particulier du prix de l’énergie et de son évolution dans les années à venir. Il va permettre à tous – via le site internet dédié et les débats organisés en région – de s’informer, de poser des questions et de s’exprimer. Et on en tiendra compte ! Si, par exemple, les citoyens se montrent pleins d’allant sur les énergies renouvelables, il est clair que cela facilitera les choix à venir en faveur de ce type d’énergies.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Débat sur la transition énergétique : installation du 1er comité citoyen"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Enpassant
    Invité

    Le comité citoyen composé de 20 personnes sélectionnées par IPSOS reflète la diversité de la société française (…) ; il se réunira trois fois en session d’une journée complète (…) : samedi 16 février, en avril et juin… On est sauvés ! il fallait bien ce comité étoffé et disposant de temps pour monter son dossier, pour contrebalancer les « experts » et autres lobbyistes patentés du nucléaire ou des ENR…

    Tanick
    Invité

    C’est une drôle de diversité qui ignore totalement les territoires montagneux , la Franche-Comté, l’Alsace, c’est à dire, les zones les plus froides de France en hiver. Aucune indication sur les citoyens sélectionnés ? Des militants d’association … comme d’habitude, car c’est plus facile de se mettre d’accord entre gens de mêmes objectifs.

    wpDiscuz