Delta Air Lines acquiert une raffinerie pour faire face aux coûts

La compagnie aérienne Delta Air Lines a annoncé la semaine dernière sa volonté d’acquérir une raffinerie de pétrole aux Etats-Unis à l’ex. entité de ConocoPhillips – Phillips 66, pour la valeur de 150 millions de dollars.

Cette acquisition qui sera réalisée par la filiale de Delta, Monroe Energy, aura pour objectif de réduire dès 2012 les coûts en carburants pour un montant évalué à 100 millions de dollars. Ces coûts représentaient jusqu’à 36% des dépenses totales d’exploitation de la compagnie en 2011, soit une progression de 6 points par rapport à 2010.

"Cet investissement modeste, l’équivalent du prix catalogue d’un nouvel avion gros porteur, permettra à Delta de réduire sa dépense de carburant de 300 millions de dollars par an et garantira la disponibilité de kérosène dans le nord-est du pays", a indiqué le directeur général, Richard Anderson. Car d’après lui, "une augmentation d’1 cent du prix du carburant pourrait coûter à Delta plus de 40 millions de dollars par an, à l’avenir".

Aussi, afin de maximiser la production de kérosène, Delta Air Lines a précisé qu’il investira près de 100 millions de dollars pour moderniser les infrastructures existantes.

La production de kérosène sortant de la raffinerie associée à des accords pluriannuels portant sur d’autres produits raffinés permettra de couvrir 80% des besoins de Delta, aux États-Unis. Ce dernier précise qu’il s’attend à ce que la raffinerie produise plus de 52.000 barils par jour.

L’accord devrait être finalisé au cours du premier semestre de 2012.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Delta Air Lines acquiert une raffinerie pour faire face aux coûts"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

en d’autres temps pour d’autres compagnies aériennes, on aurait répondu : “à chacun son métier” … autres temps, autres moeurs

Atomicboy44
Invité

Pour une société qui utilise des réservoirs volants que sont les vions quoi de plus logique ? il faut rappeler que chez nous les compégnies aeriennes ne payent pas de taxes sur les carburants. Ce que personnellement je trouve scandaleux.

Jmn
Invité

tout le monde dit que la derniere goutte de petrole sera pour l’aviation. du coup, Delta se prepare. Cela peut aussi vouloir dire que la compagnie sent venir cette derniere goutte. Est ce bien le moment de commencer a subventionner la consommation d’essence dans les pays imortateurs? on ne va pas tarder a le savoir.

Pastilleverte
Invité

oui, enfin pour avoir la dernière goutte de kérosène, encore faut il avoir la dernière goutte de pétrole brut… Une des voies possibles d’avenir est le “bio” kérosène, algal ou autre, mais on parle là de moyen terme. A court terme, l’exploitation d’une raffinerie peut être une réponse…

Jmn
Invité

exact, le bio kerozene est sans doute une voie qui evitera d’attendre 100000 ans la reconstitution des stocks. Et on pourrait sans doute aussi se servir des residus pour nourrir des saumons d’elevage. a suivre …

wpDiscuz