Des colorants qui boostent la production d’électricité

Des chercheurs de l’Université de Buffalo affirment avoir synthétisé une nouvelle classe de colorants photosensibles ayant pour effet d’augmenter considérablement l’efficacité des systèmes basés sur la lumière et produisant 2 types d’énergies renouvelables : l’électricité solaire et l’hydrogène pour la pile à combustible.

Pour produire de l’électricité, les colorants – appelés colorants chalcogenorhodamines – opèrent dans le même cadre qu’une cellule de type Grätzel qui convertit la lumière du soleil en courant électrique. Lorsque la lumière du soleil "frappe" le colorant, l’électron perdu par le pigment excité atteint la paroi conductrice et génére une différence de potentiel avec la paroi inférieure.

Le mécanisme de production d’hydrogène commence de la même façon : les rayons du soleil frappent le colorant, libérant ainsi des électrons. Mais au lieu de produire du courant, le flux des électrons à travers le catalyseur provoque une réaction chimique qui scinde l’eau en ses éléments de base : l’hydrogène et l’oxygène.

Les tests menés en laboratoire par les scientifiques de l’UB et l’Université de Rochester ont montré que les systèmes chalcogenorhodamines produisent de l’hydrogène à un rythme sans précédent, en partie parce que "ce type de colorant absorbe plus de lumière et transfert les électrons d’une manière plus efficace que les colorants classiques".

Il apparaît que les chalcogenorhodamines travaillent efficacement dans un système de production d’hydrogène homogène qui utilise le cobalt comme catalyseur, ainsi que dans des systèmes hétérogènes qui utilisent du platine déposé sur le dioxyde de titane jouant également le rôle de catalyseur.

Ce type de cellule solaire a souvent été délaissé en raison de sa faible efficacité au profit des cellules photovoltaïques en silicium. Aussi, cette découverte pourrait la rendre enfin rentable grâce à l’efficacité obtenue tout en abaissant ou en maintenant le coût de fabrication.

L’équipe de recherche dirigée par le professeur Detty Michael (UB) et le professeur Eisenberg Richard (UR), a publié certaines de leurs conclusions dans le Journal de l’American Chemical Society, en octobre 2010. Ils viennent aussi de recevoir un avis favorable de la part de l’US Patent and Trademark Office pour la mise sous brevet de "la composition chimique de leurs colorants".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Des colorants qui boostent la production d’électricité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

” il apparaît que”… “pourrait”… “considérablement” et en dehors du monde des bisounours ça donne quoi ? un minimum de chiffres aurait aidé à donner une idée (cette remarque ne s’adresse pas à l’admin d’Enerzine qui n’a fait que reprendre un article/communiqué)

Shok
Invité
Personellement, je ne comprends pas. Il y a telement d’entreprises qui annoncent leur nouveaux produits/techniques/etc et surtout leur mise en production mais les seuls système que l’on peut acheter dans le domaine du solaire pour le moment c’est les panneaux de silicium classiques. C’est bien beau que untel ou untel produisse des cellules a 1$/€ le Wc mais bon si le commun des mortel ne peut pas l’acheter ça ne sert absolument a rien. Sur ce point, la chine a mieux compris le capitalisme que les pays capitalistes, un truc  ne rapporte de l’argent que s’il est en vente, après… Lire plus »
moise44
Invité

comme le relève pastilleverte, il manque des chiffres. comme le relève shok, pas d’information sur le prix. Eh bien j’ajoute que les métériaux utilisé ici sont plutôt rares ! Et qui c’est qui gagne ? c’est encore les p’tits bridés qui ont dévelloppés une “sorte de stratégie” des terres rares*… Ce qui en fait rejoint les deux remarques précédentes

wpDiscuz