Des nanofils pour transformer votre corps en batterie

Une équipe de chercheurs a réussi à produire de l’énergie en convertissant les vibrations à basse fréquence issues des mouvements du corps, de la marche ou encore des battements répétés du cœur.

La technique utilise des nanofils d’oxyde de zinc qui génèrent un courant électrique (propriété piézoélectrique) lorsque ceux-ci sont soumis à des stress mécaniques. Le diamètre et la longueur des fils utilisés sont de 1/5000 à 1/25ème fois le diamètre d’un cheveu humain**.

"Cette recherche aura un impact majeur sur les technologies de défense, de surveillance de l’environnement, des sciences biomédicales et même de l’électronique", a déclaré le responsable du projet Zhong Lin Wang, Professeur au Georgia Institute of Technology.

Les nanofils peuvent être "cultivés" sur des métaux, des céramiques, des polymères et même des vêtements. Toujours selon les scientifiques, les nanogénerateurs pourraient alimenter des appareils électroniques utilisés par l’armée lorsque les troupes sont isolés du camp de base. Ou bien, ils pourraient servir de capteurs biologiques (biosenseurs) implantés sous la peau".

"Plus simplement, cette technologie peut être utilisée pour produire de l’énergie tant qu’il y a du mouvement" a indiqué Wang, dans une déclaration. Par contre aucune date officielle n’a été donnée quant à une mise sur le marché de cette technologie.

** Un cheveu mesure à peu près 80 µm de diamètre (10^-4 m)

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar