DiGeSPo : un système solaire pour les besoins des petits bâtiments

En puisant dans la ressource énergétique la plus renouvelable de la planète, les maisons et lieux de travail pourraient bientôt subvenir à leurs propres besoins : Les foyers et les bureaux représentent 40% de la consommation d’énergie en Europe.

Le projet de recherche DiGeSPo («Distributed CHP generation from small size concentrated solar power») a développé une énergie solaire unique qui utilise des miroirs avec un système de localisation permettant de concentrer les rayons du soleil en un seul point et de convertir l’énergie lumineuse en énergie thermique dans le but qu’un moteur Stirling produise de l’électricité.

Cette technologie devrait permettre aux bâtiments de générer leur propre électricité et de gérer leurs besoins en matière de chauffage et de climatisation, tout en renforçant la compétitivité du marché européen de l’énergie solaire.

Le projet est géré par la fondation italienne Bruno Kessler et des intervenants en provenance de Suède, de Malte, du Royaume-Uni et d’Allemagne.

La production d’électricité génère une grande quantité de chaleur généralement perdue dans l’environnement. L’exploitation de cette énergie thermique pour réchauffer les bâtiments dans les systèmes de production combinée chaleur et électricité (cogénération) est une méthode très efficace permettant de fournir de l’énergie sur place ou à proximité. Grâce à la production d’énergie locale, les pertes d’efficacité par le processus de distribution sont éliminées.

Digespo : un système solaire pour les besoins des petits bâtiments

La cogénération ne préconise aucun combustible particulier, ce qui signifie qu’elle fonctionne avec des combustibles fossiles ou des formes d’énergie renouvelables ayant une efficacité variable. Un concept gagnant du terrain est l’utilisation d’énergie solaire concentrée (ESC) qui exploite les miroirs pour concentrer les rayons du Soleil, transformant l’énergie solaire en énergie de chauffage et pour l’utiliser pour le fonctionnement des turbines en vue de générer de l’énergie électrique.

Digespo : un système solaire pour les besoins des petits bâtiments

[ Moteur Stirling ]

De nombreux progrès techniques ont été réalisés dans le domaine des miroirs cylindro-paraboliques à grande échelle. Les scientifiques procèdent à la modification et au renforcement des composants pertinents ainsi qu’à l’intégration d’un moteur thermique innovant pour des applications à petite échelle dans le cadre du projet DIGESPO, financé par l’UE. L’objectif est de développer un système de micro-cogénération d’ESC capable de fournir de l’électricité, des techniques de chauffage et de refroidissement pour des petits bâtiments comme les domiciles de particuliers, les appartements et les bureaux publics et commerciaux.

Les chercheurs ont apporté d’importantes améliorations au système et au moteur d’ESC et se rapprochent de la phase de démonstration. Ils ont produit un revêtement haute absorption innovant amélioré qu’ils sont parvenus à intégrer dans des récepteurs solaires à grande échelle. De nouveaux miroirs flexibles pour l’optique concentrée ont renforcé l’efficacité optique et le système complet a été intégré dans quatre modules entiers. Des scientifiques fabriquent un nouveau moteur de densité thermique à haute énergie et le site de démonstration attend son arrivée pour une intégration immédiate.

Le projet DIGESPO espère fournir une technologie solaire de micro-cogénération d’ESC innovante garantissant une efficacité générale de plus de 65% d’électricité, de chauffage et de refroidissement pour les petits bâtiments.

Le Soleil est la source d’énergie la plus renouvelable au monde. Son exploitation pour la mise en place d’une solution complète pour les petits bâtiments est une option à prendre en considération.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "DiGeSPo : un système solaire pour les besoins des petits bâtiments"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

article suscitant intérêt, mais: pas une boite française dans ce consortium: Project Partners Electronic Machining Srl (Italy) Fondazione Bruno Kessler (Italy) NARVA Lichtquellen GmbH (Germany) Politecnico di Milano (Italy) Projects in Motion Ltd (Malta) Sustainable Engine Systems Ltd (UK) Uppsala University (Sweden) et sur leur site dernier communiqué de presse en octobre 2013 !!!

Pastilleverte
Invité

sur le papier, le soleil (énergie nucléaire s’il en est !) qui fait tout pour vous, génial. Pourvu que ce ne soit pas une “usine à gaz”, et que le prix de revient des différents fluides soit éco(nomiquement) compatibles. Wait and see…

Jfk
Invité

“La cogénération ne préconise aucun combustible particulier”, en effet quelque soit le combustible la chaleur produite est la même, pas les émissions de CO2, utiliser l’électricité pour produire du froid implique l’usage de gaz réfrigérant. Sauf dans le cadre de la tri-génération ou l’on produit le froid à partir de la chaleur résiduelle et le réseau de chaleur pour climatiser.

Guydegif(91)
Invité

Oui, très bonnes pistes et perspectives très intéressantes… à l’échelle du quartier, groupr de maisons, collectif, voire de la maison individuelle ! Bon vent à ces initiatives et projets ! A+ Salutations Guydegif(91, 68 et 30)

Guydegif(91)
Invité

Oui, très bonnes pistes et perspectives très intéressantes… à l’échelle du quartier, groupr de maisons, collectif, voire de la maison individuelle ! Bon vent à ces initiatives et projets ! A+ Salutations Guydegif(91, 68 et 30)

wpDiscuz