DK : aides pour l’utilisation de voitures électriques

Le Danemark a octroyé une aide publique de 15 millions DKK (environ 2 millions d’euros) en faveur d’un régime pilote de soutien à des projets visant à tester des véhicules électriques dans des conditions réelles afin de déceler les principaux obstacles à leur utilisation.

L’UE a autorisé ce régime d’aide qui soutient des projets visant à tester des véhicules électriques dans des conditions d’utilisation réelles et qui devrait contribuer à accroître le nombre de véhicules entièrement propulsés par électricité au Danemark.

« La mesure danoise constitue un bon exemple de la manière dont les États membres peuvent réduire leurs émissions de dioxyde de carbone en encourageant l’utilisation quotidienne de véhicules non polluants, conformément aux règles de l’UE en matière d’aides d’État et aux objectifs de la stratégie Europe 2020 » a déclaré à ce sujet Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la politique de concurrence.

L’aide couvrira les dépenses supplémentaires à supporter lors de l’achat de véhicules électriques par rapport à des véhicules diesel ou essence classiques équivalents, ainsi que les dépenses nécessaires relatives aux essais et aux équipements requis pour recharger les véhicules. Le régime d’aide s’adresse à l’ensemble des gestionnaires de flotte, qu’ils proviennent d’organismes publics ou d’entreprises privées.

Les bénéficiaires, qui sont sélectionnés par l’agence danoise pour l’énergie, sont tenus de publier les résultats des essais de véhicules. Ce régime sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2012.

Le régime pilote, dont le principal objectif est la protection de l’environnement, octroie des subventions aux acheteurs de véhicules électriques ou aux parties louant ces véhicules dans le cadre de contrats de leasing. Par ailleurs, les demandes d’aide sont évaluées indépendamment de la marque ou du modèle de la voiture concernée, ce qui exclut toute discrimination entre les constructeurs automobiles.

Selon Bruxelles, compte tenu du budget total du régime et de sa durée limitée, il est peu probable que les constructeurs ou concessionnaires automobiles puissent en tirer un avantage indirect substantiel et les éventuelles distorsions de concurrence seraient donc très limitées.

D’autre part, toujours selon Bruxelles, "les effets positifs directs d’un soutien à l’utilisation de véhicules électriques non polluants sont renforcés par les avantages indirects qui découlent de la publication de résultats d’essais et d’études. Cela contribuera à réduire les obstacles liés à l’utilisation de voitures électriques et la pénétration de ces véhicules sur le marché devrait encore progresser."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "DK : aides pour l’utilisation de voitures électriques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Hybrelec
Invité

le gouvernement met la main au porte monnaie ! enfin ! voici se qui devrai lancé plus fortement le marché du véhicule électrique. A bientôt sur http://www.hybrelec.fr

Zirkouack
Invité

Plus de 50% de la production d’élctricité du Danemark est faite à partir du charbon… Même si la production d’électricité est désormais à voir au niveau européen, et plus national, je ne suis pas sûr que les voitures electriques danoises soient si peu poluantes…

Envircinq
Invité

et après il réguleront leur réseau électrique en rechargeant les voitures lors des pics de production éolien et inversement  mais ce serait trop simple pour nous français

wpDiscuz