Eco-Folio : la priorité est donnée au recyclage des papiers

EcoFolio, l’éco-organisme des papiers en France a salué la décision du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie de faire du recyclage des papiers une priorité de la politique déchets en France.

Après plus de 15 mois de négociations avec l’ensemble des parties prenantes, le Ministère a annoncé un objectif pour la filière française de la collecte et du recyclage des papiers. Il s’agit de faire baisser la mise en décharge et l’incinération, mais aussi d’alimenter en matière première les fabricants de papiers et de cartons recyclés. Ces nouvelles dispositions répondent à une volonté de faire passer de 47 % de recyclage aujourd’hui à 60 % à l’horizon 2018.

Moins d’un papier sur deux est recyclé en France et les vieux papiers, qui se recyclent 5 fois, sont une ressource pour demain et une matière première secondaire écologique et économique.

Les soutiens financiers apportés par EcoFolio au service public de gestion des déchets assuré par les collectivités territoriales progressent significativement en faveur du recyclage.

Dès 2013, Éco-Folio versera ainsi aux collectivités 15 euros de plus par tonne de déchets de papier recyclé, passant de 65 euros à 80 euros par tonne. Cette incitation au recyclage devrait conduire à récupérer une plus grande partie du gisement de papier usagé. Dans le même temps, l’aide à la valorisation énergétique (des équipements de faible rendement énergétique) sera progressivement diminuée.

L’accent sera également porté sur la rationalisation de la filière afin que les vieux papiers deviennent une ressource écologique compétitive alternative au bois. En contrepartie, une aide financière spécifique de 10 millions d’euros sera consacrée à l’accompagnement au changement des collectivités locales devant progresser vers davantage de recyclage et au renforcement des actions de communication envers le grand public et les usagers. L’objectif sera aussi de rationaliser les schémas de tri et de collecte en partenariat avec les collectivités.

EcoFolio souligne qu’il s’agit d’un signe fort des metteurs en marché pour la filière alors que le gisement de papiers consommés en France est en forte baisse (-20% depuis 2006).

Le dispositif, décidé pour une période de 4 ans sera évalué et renouvelé avec des objectifs renforcés.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz