Electricité / Gaz : les offres à prix fixe deviennent attrayantes

Dans son dernier bilan de l’ouverture des marchés de l’énergie, la CRE a constaté que le nombre de sites en gaz naturel pour le résidentiel avait bondi de +10% à fin juin 2013, soit 181.000 clients supplémentaires.

Ainsi, en gaz naturel, 2.010.000 sites sur un total de 10,6 millions sont en offre de marché, dont 1.293.000 chez un fournisseur alternatif.

En électricité, le rythme d’ouverture du marché a ralenti avec seulement 58.000 clients supplémentaires (soit +2,6 %) en offre de marché à la fin du deuxième trimestre 2013, contre 74.000 au premier trimestre 2013. Ainsi, 2.276.000 sites sur un total de 30,9 millions sont en offre de marché, dont 2.266.000 chez un fournisseur alternatif.

Les marchés de l’électricité restent encore largement dominés par les tarifs réglementés : au 30 juin 2013, 92 % des sites toutes catégories confondues soit 69 % de la consommation sont aux tarifs réglementés en électricité. Sur le marché du gaz naturel, au 30 juin 2013, 79 % des sites sont au tarif réglementé de vente, ce qui représente 37% de la consommation.

Electricité / Gaz : les offres à prix fixe deviennent attrayantes

Au niveau des prix

Sur le marché de l’électricité, pour un client moyen au tarif base 6 kVA consommant 2,4 MWh/an et pour un client moyen au tarif heures pleines/heures creuses 9 kVA consommant 8,5 MWh/an, l’offre la moins chère (hors promotion) proposée sur le marché pour un client situé à Paris est 4% inférieure au tarif réglementé de vente TTC. Pour ces mêmes clients, l’offre à prix fixe la moins chère se situe au niveau du tarif réglementé de vente actuel, mais offre une stabilité du prix dans le temps.

Sur le marché du gaz naturel, l’offre indexée au tarif réglementé la moins chère (hors promotion) proposée à Paris, d’une part à un client type consommant 750 kWh / an (Base Cuisson), et d’autre part à un client type consommant 17 MWh / an (B1 Chauffage au gaz), est inférieure respectivement de 4 % et de 5 % au tarif réglementé de vente TTC. Pour ces mêmes clients, l’offre à prix fixe la moins chère est significativement plus basse que celle du tarif réglementé de vente actuel, ce qui représente un gain de l’ordre de 10€ / an pour le client Base et un gain de l’ordre de 100€ / an pour le client B1. L’offre à prix fixe présente par ailleurs une stabilité du prix dans le temps, ce qui n’est pas le cas du tarif réglementé de vente de gaz qui a vocation à évoluer mensuellement.

Depuis l’ouverture du marché pour l’ensemble des consommateurs le 1er juillet 2007, les clients peuvent souscrire au choix à deux types d’offre :

– Les contrats aux tarifs réglementés de vente proposés uniquement par les fournisseurs historiques sur leurs territoires respectifs.
– Les contrats en offre de marché, proposés par les fournisseurs historiques et par les fournisseurs alternatifs, qui en déterminent librement les prix.

Le marché se divise en deux segments de clientèle :

– Les clients résidentiels, qui sont les sites de consommation des clients particuliers.
– Les clients non résidentiels, qui regroupent tous les autres clients : professionnels, grands sites industriels, administrations, etc.

 

Envie de comparer les différentes offres disponibles sur le marché ?
Enerzine est partenaire de la plateforme : www.energiemoinschere.com

 

Ex. d’offres fournisseurs alternatifs avec promo :

ENI ( gaz ) : Exclu web

E-DOLCE ( électricité / gaz ) : Exclu web

Direct Energie ( électricité / gaz ) : Exclu web

 

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz